Atlantic joue la différence dans le secteur du génie climatique

Atlantic joue la différence dans le secteur du génie climatique

A Interclima 2019, le groupe Atlantic a mis en scène toute l’étendue de son offre de solutions et de services.



Du radiateur électrique à la chaudière de plusieurs MW, en passant par les pompes à chaleur, les chaudières murales, la ventilation, les ballons d’eau chaude, le solaire thermique et la climatisation, le groupe Atlantic fabrique tous les générateurs de chaleur et de production d’ECS, toutes les solutions de ventilation et de désenfumage pour le logement et le tertiaire, sauf les Centrales de Traitement d’Air (CTA).

 

Depuis 20 ans, le groupe Atlantic a grandi, notamment par acquisitions, et a diversifié son portefeuille. Son Chiffres d'affaires est réalisé pour 45% hors de France et le chauffage électrique ne repésente plus qu'une petite part des ventes. ©Atlantic

 

Un groupe familial de 15 marques

 

Atlantic est né en 1968, fondé par Paul Radat et Pierre Lamoure. Le groupe, toujours familial, atteint aujourd’hui environ 2 milliards d’Euros de Chiffre d’Affaires, dont environ 45% hors de France, et exploite 14 marques : Atlantic, Ideal Boilers (UK, chaudières et ECS domestiques), Ideal Commercial (UK, chaudières collectives, tertiaires et industrielles), Thermor, Sauter, Lazzarini (des radiateurs sèche-serviettes et décoratifs à eau chaude italiens), Ygnis (chaudières et échangeurs de chaleur pour la production d’ECS en collectif et tertiaire), ACV (chaudières et production d’ECS pour le domestique, le collectif, le tertiaire et l’industrie en Belgique), Hamworthy (UK, chaudières et ECS pour le collectif et le tertiaire), Austria Email (Autriche, ECS, pompes à chaleur, sous-stations de chauffage urbain), Keston (UK, chaudières individuelles et collectives), Gledhill (UK, ECS, ballons et chauffe-eau), Eresan (Turquie, chaudières domestiques, tertiaire, collectif et industrie), Triangle Tube (chauffage et eau chaude en surfaces commerciales et tertiaires) et le français e-Module, intégré au groupe en 2016 et spécialiste des panoplies hydrauliques pour chaufferies.

 

 

 

Le fabricant a fait l'acquisition du français e-Modules, installé à Trappes, en 2016. Ses solutions de préfabrication permettent d'installer une chaufferie en deux jours au lieu de plusieurs semaines. ©PP

 

Une présence sur toutes les technologies

 

A travers ses marques, le groupe est clairement présent sur presque tous les créneaux du Génie Climatique. Contrairement à ce que l’on imagine en France, il ne se cantonne pas au chauffage électrique, mais fabrique des chaudières murales gaz en quantité sous les marques Atlantic, Ideal Boiler, Hamworthy, Ideal Commercial, Keston, Eresan, ACV et Triangle Tube. Plusieurs marques du groupe possèdent une longue expérience des systèmes de cascades de chaudières, dont l’anglais Hamworthy.

 

La cascade de chaudières à condensation équipées de brûleurs à prémélange air comburant/gaz constitue l’une des meilleures solutions pour maximiser les rendements annuels et minimiser les rejets polluants des chaufferies collectives ou tertiaires. C’est aussi l’une des plus fiables et des moins coûteuses : il est impossible qu’une cascade de 12 chaudières murales soit en panne. Si un générateur est en panne, les autres continuent de fonctionner. La fiabilité est obtenue par une ou deux chaudières murales en plus des besoins du bâtiment, pas par un second générateur au sol.

 

Le groupe fabrique et commercialise également des chaudières de forte puissance sous les marques Atlantic (jusqu’à 23 MW en eau surchauffée avec la gamme SHW), Ygnis (jusqu’à 3 000 kW avec la gamme à condensation LRK / LRK-NT), Hamworthy (cascades au sol modulaires jusqu’à 1 046 kW avec la série Upton, générateurs au sol à condensation jusqu’à 3 000 kW avec Melbury C et jusqu’à 10 MW avec Melbury HE), Ideal Commercial (jusqu’à 1 450 kW avec Evojet), Eresan, ACV (300 kW et cascade jusqu’à 1200 kW) et Triangle Tube.

 

Le fabricant commercialise aussi des pompes à chaleur, soit de sa fabrication (Australian Email), soit en collaboration avec le groupe Fujitsu General, des capteurs solaires thermiques, à la fois plans et tubulaires sous vide, de la ventilation domestique et tertiaire, des solutions de production d’ECS solaires, électrique directes, thermodynamique, à gaz, etc. Et il commercialise des systèmes de climatisation développés avec Fujitsu General.

 

 

 

Le groupe  abrique des chaudières au sol jusqu'à 23 MW. Il présentait à Interclima la nouvelle chaudière acier à condensation de la gamme Varmega. ©PP

 

L’offre mise en scène à Interclima 2019

 

Sur le stand à Interclima, le fabricant a exposé une nouveauté : l’offre de e-Module, un spécialiste de panoplies hydrauliques préfabriquées pour chaufferies. E-Module propose des kits montés sur skid pour la distribution chauffage à température constante ou régulée, de 20 à 350 kW par départ avec 2 ou 3 piquages, des liaisons arrières de chaudières, des modules de filtration, de remplissage de l’installation, etc. er-Module propose également des pack pour monter les chaudières Atlantic Varfree murales ou Condensinox et Varmax au sol en cascade.

 

Pour l’hôtellerie, le fabricant a dévoilé sa pompe à chaleur Hydragreen au CO2, fournie par Mitsubishi Heavy Industry, associée à un ballon de stockage de 500 l spécialement développé pour la production d’ECS en hôtellerie.

 

En ventilation, une solution pour la ventilation double-flux des salles de classes a été exposée. Depuis le 1er janvier 2018, les écoles maternelles, élémentaires et les crèches doivent veiller à la Qualité de l’Air Intérieur (QAI). Le décret n° 2015-1000 du 17 août 2015 étend cette obligation aux accueils de loisir et aux établissements d’enseignement du second degré à compter du 1er janvier 2020, puis à à tous les établissements à compter du 1er janvier 2023. Le décret prévoit qu’il faut non-seulement surveiller la QAI, mais agir pour maintenir une bonne QAI.

 

L'industriel a développé l’offre Nova HR Max pour répondre à cette obligation. Il s’agit de groupes double-flux décentralisés, sans conduit aéraulique. Ils sont installés directement dans la classe, sur le mur donnant à l’extérieur, prennent et rejettent l’air directement à travers le mur. Un caisson Nova HR Max atteint de 300 à 1000 m3/heure de débit d’air pour une hauteur de 300 mm. Ils permettent une installation progressive dans une école et sont asservis à des sondes de CO2. Il est possible d’en installer plusieurs dans une même salle. Ils sont alors pilotés en maître/esclave depuis l’un d’entre-eux.

 

 

 

Voici la pompe à chaleur Hydragreen au CO2 : 30 , cascadable jusqu'à 16 appareils pour atteindre 480 kW. Le rendement sur une solution CO2 est d'autant meilleur que le ΔT est important. Dans une production d'ECS, l'eau froide est à 20°C au maximum et l'eau chaude sort à 65-70°C :  c'est le cas idéal.  La Pac est associée à un ballon de stockage développé spécialement.©PP

 

 

Des solutions pour le tertiaire et l’industrie

 

Pour les bâtiments tertiaires, le fabricant a dévoilé son nouveau caisson de ventilation Rotatech XL2 double-flux haut rendement, équipé d’échangeurs de chaleur roitatifs et dont les débits vont de 4000  à 17 000 m3/h . Le nouveau caisson se referme par une seule clef et en un seul point. Ce qui assure le verrouillage et l’étanchéité à l’air après maintenance, par exemple. Il est déjà conforme aux exigences de l’étape 2021 de la Directive ecoDesign.

 

Côté chaudières de grosse puissance, une nouvelle chaudière Varmega à condensation gaz monobloc a intéressé les visiteurs : plus de condenseur extérieur à l’arrière du générateur. Son corps de chauffe est fabriqué en Turquie chez Eresan. La chaudière est assemblée sur le site de Cauroir (59). Le fabricant possède une base d’environ 5000 chaudières de forte puissance installées en Europe.

 

 

Le groupe développe une offre particulière pour l'hôtellerie, à base de solutions de climatisation, de ventialtion et de production d'ECS. Le nouveau caisson double-flux Rotatech XL2, ci-dessous, est conçu pour faciliter la maintenance et anticiper les exigences de la directive ecoDesign (ErP) 2021. ©PP

 

 

 

C'est peu connu, mais le groupe fait partie des tous premiers fabricants européens de chaudières murales gaz. ©PP

 

 

Pour 2021, le fabricant prépare une pompe à chaleur split - Evelia Duo A.I. - avec production d'CES intégrée. L'unite intérieure murale contenant le ballon et la panoplie hydraulique pour le chauffage sera disponible en deux versions : un cylindre pour une installation en cellier, par exemple, avec un habillage pour une installation en cuisine. La Pac fonctionnera au R32. ©PP

 

 

 

En 2020, la pompe à chaleur split Alfea Extensa sera chargée en R32, proposera des puissance s de 5 à 10 kW, toujours avec un dosseret d'installation. A puissance égale, la charge de R32 sera de 250 g, contre 1,1 kg de R410A dans la version précédente. Elle passe d'un calssement A+ à A++ avec sortie d'eau à 55°C. Elle assurera chauffage, prodcution d'ECS et rafraîchissement. ©PP

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2308 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique