Vinci gagne un contrat à 141 millions d'euros pour une station d'eau au Cambodge

Vinci gagne un contrat à 141 millions d'euros pour une station d'eau au Cambodge

Vinci, géant français du BTP, a remporté un contrat d'au moins 141 millions d'euros pour construire une station de traitement des eaux à Phnom Penh, la capitale cambodgienne.






Vinci a signé "avec la régie des eaux de Phnom Penh, le contrat de conception-construction de la station de traitement d'eau potable du quartier de Bakheng, situé dans le nord de la capitale cambodgienne", a annoncé le groupe dans un communiqué.

 

Le contrat prévoit d'abord une première phase pour 155 millions de dollars, soit 141 millions d'euros: elle comprend le gros de la construction à proprement parler. Ensuite, Vinci devrait bénéficier d'une seconde partie, conditionnelle, pour quelque 41 millions d'euros.

 

"Celle-ci comprend le doublement de la capacité de traitement de la station en la portant à 390.000 m3 par jour", a précisé Vinci. "À la livraison de cette deuxième phase du contrat, un million d'habitants seront desservis en eau potable. "Le projet a été en partie financé par l'Agence française de développement (AFD) et la Banque européenne d'investissement (BEI), bras financier de l'Union européenne (UE).

Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (192 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans