Bénéfice net en baisse pour Vicat

Bénéfice net en baisse pour Vicat

Le cimentier français Vicat a vu son bénéfice net reculer fortement au premier semestre 2019 en raison d'une base de comparaison défavorable, et malgré un chiffre d'affaires en hausse.



Sur les six premiers mois de l'année, le bénéfice net part du groupe du cimentier a atteint 46 millions d'euros, contre 58 millions d'euros au premier semestre 2018. Cela représente une baisse de 20,7%, précise l'entreprise.

 

Ce recul s'explique principalement par un effet de comparaison défavorable, le groupe ayant bénéficié l'an dernier d'une indemnité compensatoire de 10,6 millions d'euros aux Etats-Unis, dans le cadre d'un accord transactionnel lié à un préjudice d'exploitation antérieur à 2018. La baisse résulte également d'une augmentation des dotations et provisions liée à l'acquisition du cimentier brésilien Ciplan et à la mise en service de la centrale de Vernon en Californie et du terminal de Mumbai en Inde.

 

Au cours du premier semestre, le cimentier français a par ailleurs enregistré de bons résultats en termes de chiffre d'affaires: ce dernier a atteint 1,34 milliard d'euros contre 1,28 milliard à la fin du premier semestre 2018. Cela représente une hausse de 4,6%.

 

Une progression du bénéfice attendue pour l'année 2019

 

Ce bon résultat s'explique en partie par un effet de périmètre lié à l'impact de l'acquisisition de Ciplan et par un effet de change favorable dû à l'appréciation par rapport à l'euro du dollar américain, du franc suisse et de la livre égyptienne. Par secteur d'activité, le chiffre d'affaires opérationnel de la branche "ciment" est en hausse de 3,6% en base publiée mais en baisse de 2,3% à périmètre et taux de change constants.

 

Le chiffre d'affaires opérationnel de l'activité "béton et granulats" affiche quand à lui une progression de 7,9% en base publiée et de 2,9% à périmètre et taux de change constants. L'activité en France est en outre restée bien orientée, avec un chiffre d'affaires en hausse de 5,8%, "dans un contexte macro-économique et sectoriel favorable", souligne le groupe.

 

La progression enregistrée "aux États-Unis, au Kazakhstan, en Italie et en Égypte" a par ailleurs permis "de compenser presque intégralement le recul observé en Turquie, en Suisse, en Inde et en Afrique de l'Ouest", ajoute-t-il." Dans ce contexte" et "compte tenu de la baisse attendue des coûts de l'énergie sur le second semestre", Vicat précise s'attendre à une progression de son résultat net sur l'ensemble de l'année 2019.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2187 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Fenêtres en travaux de rénovation Aluminium, bois, PVC

Les couvertures en tuiles