Intersolar 2019 : les solutions de stockage d’énergie se multiplient

Intersolar 2019 : les solutions de stockage d’énergie se multiplient

Du stockage d’électricité en batteries au stockage d’énergie saisonnier, toutes les solutions seront à Intersolar et ees Europe 2019 à Munich.



Lors des salons Intersolar 2019 et ees Europe 2019 qui auront lieu à Munich du 15 au 17 Mai, le stockage d’énergie – électricité, hydrogène, chaleur – produite à partir d’énergie solaire thermique et photovoltaïque, sera très largement mis en valeur. Dans son rapport « Marché de l’énergie dans les batteries – Taille du marché mondial, paysage concurrentiel et analyse des principaux pays à l’horizon 2023», le cabinet d’analyse Global Data prévoit que le marché mondial du stockage d’électricité en Batteries devrait atteindre 13,13 milliards de dollars en 2023. Ce qui aiguise bien des appétits.

 

ADS-TEC proposera une nouvelle version de sa gamme de stockage d’électricité modulaire StoraXe. ©PP

 

Des solutions modulaires

 

Les offres se multiplient et s’orientent largement vers des solutions modulaires pour offrir des capacités de stockage de quelques kWh à plusieurs MWh. ADS-TEC, par exemple, présentera (Hall B1, stand 230) sa nouvelle gamme StoraXe modulaire, conçue à partir de batteries Lithium-ion (Li-ion) : capacité de stockage de 30 à 66 kWh, avec des puissances instantanées maximales de 20 à 60 kW. Comme tous les industriels du stockage, ADS-TEC propose un package complet : batteries, électronique de puissance et logiciels de pilotage.

 

La nouvelle gamme StoraXe, qui sera commercialisée à l’automne 2019, est conçue à la fois pour offrir une solution de stockage et une solution de secours électrique. L’application Big-LinX, proposée par ADS-TEC est capable de gérer des stockages répartis sur un territoire et de constituer ainsi des centrales électriques virtuelles.

 

De son côté, LG Electronics présentera les systèmes de stockage d’énergie Home 8 et 10, qui viennent en complément du LG ESS Home 5 existant. Le système LG ESS à couplage DC (Direct Current : courant continu) offre des performances de stockage d'énergie électrique optimisées par rapport à l'ESS à couplage AC (Alternative Current : courant alternatif).

 

Grâce aux 3 trackers MPP (Maximum Power Point ou suivi du point de puissance maximum pour maximiser la production des panneaux PV) dont il est équipé, le LG ESS génère un courant alternatif triphasé de sorte qu'aucun déséquilibre de charge ne puisse se produire.

 

Un dispositif optionnel de commutation peut être installé pour assurer l'alimentation électrique grâce au système de stockage en cas de panne de courant. La gamme LG ESS Home offre une capacité de stockage de l'énergie photovoltaïque de 7 kWh, 9,8 kWh, 14 kWh, 16,8 kWh ou 19,6 kWh, garantie 10 ans pour l'installation complète.

 

LG Electronics mettra l’accent sur l’intégration des fonctions dans son offre LG Home Energy Solution, qui combine dans un système cohérent les produits de différentes divisions du groupe. ©PP

 

Courant continu ou courant alternatif ?

 

Les panneaux photovoltaïques produisent du courant continu. Il est transformé par un onduleur en courant alternatif exploitable par des installations électriques domestiques, tertiaires ou industrielles et par le réseau de distribution publique. Cette transformation a un coût : le rendement nominal des meilleurs onduleurs se situe à 97-98%.

 

S’il existe un stockage d’électricité sur site, il faut l’alimenter en courant continu et ce qu’on lui soutire est aussi du courant continu : un nouvel onduleur se charge de ces transformation AC/DC, puis DC/AC, à nouveau, une perte de 4 à 6% pour les meilleurs d’entre-eux.

 

Réaliser une installation entièrement en courant continu éviterai ces pertes, mais au prix d’une complexité accrue et de protections électriques plus coûteuses. Une installation entièrement en courant alternatif est plus classique, moins coûteuse et mieux maîtrisée par les électriciens. Les divers exposants à Intersolar et à ees 2019 montreront l’une ou l’autre de ces deux approches.

 

Enphase, par exemple, est un fervent partisan des installations en courant alternatif. Il montrera à ees la dernière version de ses micro-onduleurs IQ 7 et 7+ conçus pour des panneaux PV de 60 et de 72 cellules avec des puissances de sortie de 235-350 W (7) et de 235-440 W (7+), de sa batterie de stockage modulaire (technologie LFP Lithium Fer Phosphate, capacité modulaire à partir de briques de 1,2 kWh, garantie 10 ans, rendement de 96%, capacité de décharge « supérieure » à 100%) et, surtout, de sa Home Energy Solution qui rassemble toutes les composantes et les logiciels pour réaliser et piloter une installation domestique avec panneaux PV et stockage d’énergie.

 

Viessmann, qui sera à nouveau présent à INtersolar, est lui-aussi extrêmement bien placé pour proposer des offres globales destinées à maximiser l’autoconsommation PV. ©PP

 

Multiplication des packages intelligents

 

Autre tendance, de plus en plus de fabricants associent plusieurs produits dans un ensemble intelligent pour maximiser l’autoconsommation. LG Electronics, particulièrement bien placé pour y parvenir puisqu’il produit des panneaux PV, des onduleurs, de l’électronique de puissnace, des stockages d’électricité, des climatiseurs, des pompes à chaleur, etc., présentera son LG Smart Energy Package, composé de modules solaires LG Haut rendement, du LG ESS Storage System et d’une pompe à chaleur LG.

 

Panasonic produit lui-aussi tous les équipements nécessaires, du panneau PV à la pac, en passant par le stockage d’électricité, les automates de pilotage et les logiciels de supervision. Il devrait présenter à Intersolar plusieurs packages complets, destinés à des maisons individuelles, à de petits bâtiments tertiaires ou à de grands immeubles collectifs et tertiaires.

 

Viessmann (Hall A3, stand 280) devrait lui-aussi présenter une nouvelle étape d’intégration de tous ses équipements de production et de stockage d’électricité avec ses caissons de ventilation, ses pompes à chaleur, sa pile à combustible , …

 

 

HPS commercialise enfin son système Picea destiné à l’autonomie énergétique en maison individuelle et en petit collectif. ©HPS

 

Premiers pas vers l’autosuffisance énergétique

 

L’entreprise berlinoise HPS (Home Power Solutions GmbH) présentera à ees Europe 2019 (Hall C2, stand 630), la dernière version de son système Picea. En développement depuis près de 4 ans et commercialisé depuis mars 2019, Picea combine des panneaux photovoltaïques, une pile à combustible, un électrolyseur, un stockage d’électricité en batteries, un stockage d’énergie sous forme d’hydrogène qui permet un stockage saisonnier (rempli en été, utilisé en hiver), un caisson de ventilation double flux équipé d’un échangeur à enthalpie qui atteint 93% de taux de récupération de chaleur et convient pour un logement jusqu’à 300 m² de surface, un ballon pour la production et le stockage d’ECS et un automate pour piloter l’ensemble.

 

Picea délivre une puissance électrique de 1,5 kW, avec une pointe possible de 8 kW durant 3 heures ou de 20 kW pendant 5 secondes. Les stockages disposent d’une capacité saisonnière de 600 kWhth et 3000 kWhel, avec une restitution quotidienne utile de 20 kWhth et de 25 kWhel. Le but visé est l’autonomie énergétique pour une maison individuelle ou un petit immeuble collectif qui consomment 3 000 à 6 000 kWhel/an. En janvier 2019, HPS a levé 7,5 millions d’Euros en capital pour financer son expansion.

 

Le 19 mars dernier, Hörmann Solartechnik, un partenaire installateur de HPS à Zumarshausen, a reçu un prix de l’innovation, décerné par le Ministère fédéral Allemand de l’Economie, pour son installation d’une solution Picea dans une maison autonome en énergie. Il s’agit d’une maison passive qui, grâce au système Picea, assure le chargement d’un véhicule électrique et une autonomie énergétique annuelle pour les tous usages domestiques de l’énergie.


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par jimever
  • 0
  • 0

La solution Picea me semble bien prometteuse, et si elle aboutit les énergéticiens (production et surtout transport-réseau) auront de gros soucis. Le second spécialement ne pourra plus conserver son racket sur les prosumers et j'en serais très heureux. Maintenant, il reste à voir le prix et la maintenance d'une telle installation pour ne pas se faire "racketer" à nouveau.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2158 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Les escaliers