La rocade autoroutière de Strasbourg confirmée par le Conseil d'Etat

La rocade autoroutière de Strasbourg confirmée par le Conseil d'Etat

Le Conseil d'Etat a confirmé le projet contesté de rocade autoroutière de Strasbourg, communément appelé "Grand contournement ouest" (GCO), en validant le prolongement de sa déclaration d'utilité publique.



L'association de protection de l'environnement Alsace Nature et la commune de Kolbsheim (Bas-Rhin), traversée par la future rocade, ont été déboutées de leur recours contre la prorogation de la déclaration d'utilité publique (DUP), par un jugement du Conseil d'Etat a indiqué la société Arcos, concessionnaire du GCO et filiale de Vinci.

 

Le gouvernement avait prorogé la DUP le 22 janvier 2018, à l'échéance de ses dix ans durant laquelle les travaux n'avaient pas débuté. A la suite de ce décret, le chantier a démarré à l'automne dernier pour la mise en service fin 2021 de la rocade à péage de 24 kilomètres, qui représente un investissement de près de 600 millions d'euros.

 

Dans son jugement, le Conseil d'Etat estime que "les modifications apportées au projet depuis la déclaration d'utilité publique ne peuvent être regardées comme des modifications substantielles des caractéristiques du projet", qui auraient justifié d'organiser une nouvelle enquête publique, comme le demandaient les requérants.

 

Un débat depuis 40 ans

 

"L'évolution du coût du projet, qui est de l'ordre de 12% hors inflation, ne peut être regardée comme affectant son économie générale", ajoute la juridiction. Débattu depuis 40 ans, le Grand contournement ouest de Strasbourg a fait l'objet de nombreuses contestations du fait de ses conséquences environnementales.

 

Elles ont culminé avec l'installation d'une Zad à Kolbsheim, où se construira le principal viaduc de l'autoroute. Cette Zad a été évacuée par les forces de l'ordre le 10 septembre dernier, entraînant depuis un net affaiblissement de la contestation.Fin février, Alsace Nature avait également été déboutée de son recours en référé auprès du tribunal administratif de Strasbourg contre le permis d'aménagement nécessaire à la réalisation de ce viaduc.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2105 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique



La fabrication du bâtiment 1