L'électricité renouvelable monte en puissance en France

L'électricité renouvelable monte en puissance en France

En 2018, la production électrique renouvelable a couvert 22,7 % de la consommation française, confirmant une montée en puissance de toutes les filières, selon une publication du Panorama de l’électricité renouvelable



La puissance totale du parc électrique EnR – hydroélectricité, éolien, solaire photovoltaïque, et bioénergies confondus – s’élève, fin 2018, à 51 171 MW. Cela représente 99 % de l’objectif qui avait été fixé pour fin 2018 (51,7 GW) par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE).  Sur toute l’année 2018, 2 494 MW ont été raccordés.

 

Les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 22,7 % à la couverture de la consommation d’électricité en France au cours de l’année 2018, un chiffre en hausse par rapport à l’année dernière (18,5 % en 2017). Cette montée en puissance est portée par une hausse de la production de toutes les filières des énergies renouvelables.

 

Le parc éolien atteint 15 108 MW au 31 décembre 2018 avec 780 MW raccordés sur le dernier trimestre. Sur l’année, la croissance s’élève à 1 559 MW. L’objectif fixé à la filière par la PPE à fin 2018 (15 000 MW) est ainsi légèrement dépassé grâce à un dernier trimestre 2018 record.
La filière a produit 8,8 TWh sur le trimestre et 27,8 TWh sur les douze derniers mois, en hausse de 15,3 % par rapport à l’année précédente. Le taux de couverture de la consommation par l’énergie éolienne s’élève à 5,8 % sur l’année, en hausse de 0,8 point par rapport à 2017.
 

L'objectif du solaire non atteint


La puissance du parc solaire s’élève à 8 527 MW au 31 décembre 2018, avec 143 MW raccordés au cours du dernier trimestre. Sur l’année, 873 MW ont été raccordés, chiffre similaire à celui de l’année précédente (881 MW avaient été raccordés en 2017). Ce  résultat ne permet pas d’atteindre l’objectif de la PPE qui avait été fixé à 10 200 MW pour fin 2018. A fin 2023, la PPE vise un parc compris entre 18 000 et 21 000 MW.

 

Néanmoins, avec 10,2 TWh produits en 2018, en hausse de 11,3 % par rapport à 2017, la filière solaire confirme sa montée en puissance et couvre désormais 2,1 % de la consommation électrique française annuelle.


Le parc hydroélectrique reste stable avec une puissance installée de 25 510 MW, en hausse de 3 MW sur le trimestre, mais en baisse annuelle de 11 MW par rapport à 2017. L’année 2018 marque un rebond de la production après une année 2017 sèche : 63,1 TWh ont été injectés dans les réseaux (68,3 TWh avec la part non renouvelable), soit une hausse de près de 30 % par rapport à l’année précédente. Le taux de couverture de la consommation par l’hydroélectricité s’établit à 13,1 % pour l’année 2018.

 

Des efforts à poursuivre sur les réseaux de transport et de distribution des EnR


La filière bioénergies électriques atteint une puissance installée de 2 026 MW avec 74 MW de nouvelles capacités, dont 16 MW raccordés sur le dernier trimestre 2018. Sa production s’est élevée à 7,5 TWh sur l’année 2018 (9,7 TWh en incluant la part non renouvelable), en hausse de 3,2 % par rapport à 2017. La filière couvre ainsi 1,6 % de l’électricité consommée en 2018.
 

Afin de répondre aux objectifs de la transition énergétique de porter à 40 % la part des énergies renouvelables dans le mix électrique en 2030, les réseaux de transport et de distribution continuent d’évoluer pour permettre l’intégration de la production d’électricité renouvelable, tout en garantissant la sécurité et la sûreté du système électrique, ainsi que la qualité d’alimentation des consommateurs.
 

Ces résultats sont issus du Panorama de l’électricité renouvelable au 31 décembre 2018, élaboré chaque trimestre par RTE, le Syndicat des énergies renouvelables (SER), Enedis, l’Association des distributeurs d’électricité en France (ADEeF) et l’Agence ORE (Opérateurs de Réseaux d’Energie). Ce document est complété d’un supplément technique sur les Technologies pour la production d’électricité renouvelable.

 

Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


bronze
  • par jipebe29
  • 0
  • 0

Le total du bilan RTE 2018 pour la production éolien + solaire + bioénergies + hydraulique est de 21,3%. Solaire = 5,1% Eolien = 1,9% Ce n'est pas terrible, d'autant que les facteurs de charge sont de 21% pour l'éolien et de 13,6% pour le solaire, sources de production qui sont de plus intermittentes. Pas de quoi pavoiser. Je me demande comment seront défigurées nos régions si la folie macronienne d'imposer 25 000 éoliennes sur nos territoires se réalise.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2272 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Fenêtres en travaux de rénovation Aluminium, bois, PVC


Ventilation double flux dans le résidentiel