Vicat: activité en hausse malgré une dégradation à l'international

Vicat: activité en hausse malgré une dégradation à l'international

Le groupe cimentier français Vicat a publié un chiffre d'affaires en baisse de 1,1% au troisième trimestre, à 666 millions d'euros, pénalisé par la dégradation de l'environnement économique en Turquie.



A périmètre et change constants, la croissance organique du trimestre écoulé est de 4%, a précisé Vicat. Les ventes ont notamment progressé de 5,8% dans le Ciment (qui représente près de la moitié du chiffre d'affaires) et de 1,9% dans l'activité Béton et Granulats, en données comparables.

 

En Turquie, le troisième trimestre a vu une chute des ventes de 40% en données publiées, mais à change constant, elles sont quasi stables (-0,3%). La Turquie représente un peu moins de 7% du chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois. Le groupe, qui avait annoncé en début d'année viser une amélioration de sa rentabilité opérationnelle en 2018, a précisé cet objectif en indiquant tabler sur une amélioration de son excédent brut d'exploitation (Ebitda) "à périmètre et change constants".

 

Mais Vicat précise que "compte tenu du très fort impact négatif des variations de change par rapport à l'euro, et notamment en Turquie", l'Ebitda en base publiée devrait être "globalement stable" par rapport à 2017. Dans son analyse de l'année 2018, le groupe relève "une croissance économique bien orientée", mais "nuancée par des incertitudes politiques sur certains pays émergents". Il pointe aussi l'impact de change négatif et la remontée des prix de l'énergie.

 

 Une solide croissance sur les 9 premiers mois de l'année

 

Le PDG de Vicat, Guy Sidos, cité dans le communiqué, a mis l'accent sur la "solide croissance" du chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année. L'activité a été toujours "bien orientée" au troisième trimestre, "en dépit d'une dégradation de l'environnement économique et sectoriel en Turquie", a-t-il ajouté.

 

Sur les neuf premiers mois, le chiffre d'affaires atteint 1,9 milliard d'euros, en hausse de 1,4%, malgré un impact "très défavorable" des variations de change. A périmètre et change constants, la croissance organique est de 7,6%. Toujours à périmètre et change constants, l'activité Ciment progresse de 10,2% entre janvier et septembre.

 

Dans cette même période, tous les pays du groupe sont en croissance, à l'exception de l'Égypte et de la Suisse. Vicat a annoncé début octobre avoir conclu l'acquisition du brésilien Ciplan, dont il a pris 65% du capital. Cette opération, dans un "pays à très fort potentiel", s'inscrit dans "la poursuite de la croissance durable de Vicat", a commenté Guy Sidos.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2272 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Techniques et pratique du plâtre