Le chiffre d'affaires d'Eiffage porté par les travaux du Grand Paris

Le chiffre d'affaires d'Eiffage porté par les travaux du Grand Paris

Le chiffre d'affaires du groupe français de BTP Eiffage a nettement grimpé, profitant de l'essor de son activité de travaux, en particulier grâce aux chantiers du métro du Grand Paris.





Entre juillet et septembre, Eiffage, numéro trois français du secteur derrière Bouygues et Vinci, a dégagé 4,3 milliards d'euros de revenus, soit une hausse de 13,2% par rapport à la même époque de 2017.

 

Parallèlement à l'annonce de cette performance, le groupe a confirmé ses objectifs annuels : une hausse de son activité et de ses bénéfices, sans plus de précision chiffrée. Le groupe a bénéficié d'une "activité très soutenue dans les travaux", a-t-il mis en avant dans un communiqué.

 

Une progression dans les revenus

 

Cette branche, qui domine largement l'activité du groupe, a vu ses revenus progresser de plus de 15% au troisième trimestre par rapport à un an plus tôt : en particulier l'activité d'infrastructures, qui comprend les travaux sur les transports en commun, a bondi de 21%. Au sein de cette dernière activité, les revenus s'inscrivent "en hausse très sensible dans le génie civil, du fait des travaux du Grand Paris Express", a expliqué le groupe, qui s'exprimait sur l'évolution d'ensemble depuis le début de 2018. Ce projet de plus de 35 milliards d'euros prévoit de construire 200 kilomètres de nouveaux transports autour de la capitale, dont quatre lignes nouvelles de métro automatique.

 

Eiffage a remporté de multiples contrats, le dernier en date - aux côtés de Vinci - ayant été annoncé en octobre. Sur l'ensemble de ses activités de travaux, le carnet de commandes d'Eiffage, indicateur avancé de son activité, s'inscrit aussi en hausse (+16%) par rapport à un an plus tôt même s'il décline (-4%) en comparaison au précédent trimestre.

 

Enfin, hors des travaux, le groupe signe une hausse moins marquée de ses revenus dans les concessions, qui comptent par exemple les autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) : le chiffre d'affaires de la branche a gagné 3,8% au troisième trimestre par rapport à la même période de 2017.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (655 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique