Les fenêtres sont de plus en plus performantes

Les fenêtres sont de plus en plus performantes

Alors que le salon Equip’Baie se prépare à ouvrir ses portes, du 20 au 23 novembre, l’UFME (Union des Fabricants de Menuiseries) présente les résultats de l’étude 2017 du marché de la fenêtre en France.





Photo©F. Leroy

 

Réalisée au cours du premier semestre 2018, cette étude porte sur les ventes de fenêtres et de portes-fenêtres en 2017 sur le territoire national (comprenant les importations, mais excluant la production française exportée).

 

Menée auprès de tous les concepteurs-gammistes adhérents au SNEP, au SNFA et à l’UFME, 85 fabricants de fenêtres, 300 points de vente – distributeurs de fenêtres et 500 entreprises artisanales de fabrication et/ou pose de fenêtres, cette étude intervient dans un contexte économique très difficile, et traduit un marché de la fenêtre en tension, pessimiste quant aux mois à venir, marqué par une augmentation des importations.

 

Ce marché tendu présente toutefois un taux de marquage NF Fenêtre élevé, des fenêtres de plus en plus performantes, notamment pour les fenêtres en PVC. Si le marché global baisse en France, la qualité reste une valeur sûre.

 

10 876 000 fenêtres vendues en France en 2017

 

Après avoir baissé entre 2012 et 2015 (–8,3%), le marché de la fenêtre semble se stabiliser et affiche aujourd’hui une progression de 6,8% avec un total de 10 875 000 fenêtres et portes-fenêtres vendues en 2017.

 

Avec une part de fenêtres importées de 11%, en augmentation constante depuis plusieurs années (4% en 2008), le nombre de fenêtres fabriquées en France est estimé à 9 700 000 fenêtres, soit 89% du marché total.

 

En 2013, 1 fenêtre sur 3 présentait un coefficient d’isolation thermique (Uw) < à 1,4 et les fenêtres PVC se démarquaient déjà nettement dans leur réponse aux critères d’exigences les plus élevés, bien supérieur aux critères d’exigences des incitations fiscales.

 

Une tendance qui se confirme aujourd’hui encore, puisque l'on observe que près de 73% des fenêtres PVC affichent un coefficient Uw < à 1,4, sur un marché global de la fenêtre où près d’une fenêtre sur deux répond à cette exigence (4 929 000 fenêtres sur 10 875 000). 50% du nombre totale de fenêtres et portes-fenêtres commercialisées en France porte le marquage NF Fenêtre. Sur ce volume, les fenêtres PVC se démarquent avec un taux de marquage fort de 62%.

 

Le portrait robot de la fenêtre la plus représentative du marché

 

Il s’agit d’une fenêtre PVC (6 fenêtres sur 10), à frappe de couleur blanche et fabriquée en France. Elle présente un coefficient Uw < à 1,4 possède le marquage NF Fenêtre (7 fenêtres sur 10). Elle est vendue au prix moyen de 350 euros hors pose, et 885€ avec pose dans le cadre d’un chantier de rénovation pour une maison individuelle ou en résidentiel.

 

Selon l'UFME, cette étude 2017 du marché de la fenêtre laisse entrevoir un marché en stagnation pour les prochains mois, avec une évolution légèrement supérieure à 1%, un marché pouvant atteindre en volume de 11 315 000 unités toujours dominé par le PVC, mais qui pourrait voir ses parts de marché baisser sensiblement, passant sous la barre des 50%.

 

Les importations quant à elles augmenteraient de manière plus importante que la tendance générale du marché français, avec une progression de +4%, soit 1 200 000 fenêtres.

 


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (955 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Ventilation double flux dans le résidentiel