Appui de fenêtres : 4 solutions

Appui de fenêtres : 4 solutions

Le choix des matériaux est large et dépend des techniques de construction gros œuvre adoptées par l’artisan. Rien ne l’empêche de réaliser lui même son appui de fenêtre… à condition de disposer du moule ad hoc






 

Autrefois, l’appui de fenêtre désignait la tablette de couronnement en pierre parfois ornementée qui couronnait les balustrades pleines ou ajourées. Puis, les balustrades ont laissé leur place à des éléments métalliques et l’appui s’est situé à l’emplacement que l’on lui connaît aujourd’hui avec les fonctions définies précédemment. Néanmoins, les aléas du temps obligent parfois à réparer ou à substituer des appuis trop abîmés par des fabrications plus récentes… A cet égard, certains fabricants réalisent des tablettes ou des appuis de fenêtre en tuffeau, en granit ou dans d’autres matériaux régionaux et en toutes dimensions, destinés à la construction neuve ou à la rénovation.

 

Un  marché en essor : la récupération

 

Il est à signaler, que des récupérateurs de matériaux anciens, issus de la déconstruction, peuvent également proposer aux artisans des appuis de fenêtre. Compte tenu de l’importance et de la spécificité de ce type de marché, le lecteur intéressé pourra établir des contacts commerciaux à partir de sites internet et en recherchant “ matériaux anciens ” ou à défaut dans les pages jaunes, à la rubrique matériaux anciens… Un marché en plein essor !

 

Source: batirama.com / Bertrand Lemoine

 





 

Solution n° 1 : En pierre naturelle

 

Scellement de l’appui de fenêtre

 

appui1-3.jpg

Qu’il soit en pierre calcaire, granit ou en grès, l’appui de fenêtre doit être intégré à l’ouvrage et par conséquent scellé. Selon la dureté de la pierre, le choix du mortier sera adapté. Ainsi des pierres très dures tolèrent des mortiers résistants, alors que des pierres tendres nécessitent des mortiers qui le sont moins. Quoiqu’il en soit (DTU 20.1), le mortier bâtard avec un dosage global de 350 kg de liant par m3 de sable sec est recommandé.

 

Réparation d’appuis en pierre

 

La pierre de taille subit de nombreuses agressions tant physiques, chimiques, ou biologiques, lesquelles génèrent des fissures voire de ruptures, parfois importantes. La substitution de nouveaux éléments de pierre est classique. Toutefois si la surface à réparer est modeste, l’utilisation des mortiers spéciaux s’offre à l’artisan, néanmoins certains produits sont très techniques et ne s’adressent qu’à des professionnels de la pierre. La plupart des produits sont conditionnés en seaux ou en sacs de 5 à 25 kg, les consommations de produit varient entre 1.2 et 1.9 kg /m2 et par mm, certains sont destinés à la réparation en forte épaisseur, d’autres pour de la réparation épidermique, enfin tous ces produits peuvent être teintés (liste non exhaustive) :

Fabricants 

Produit

Site internet

Amonit

Minercryl, Minerstone

www.amonit.fr

Chaux et Enduits de Saint Astier

Lithomex et Ragrelith

www.cesa.fr

Socli

Manical

www.socli.fr

STO

StoCrete Pierre

www.sto.fr

Parex Lanko

Parthena (TF ou DM selon la dureté de la pierre)

www.parexlanko.com

Vega Industries

Legastone

www.vegaindustries.fr

Weber Broutin

Arcaline 2 (TF, DF ou DG selon la dureté de la pierre

www.weber-broutin.fr

 

A RETENIR :

 

Intérêts : authenticité de la pierre naturelle

 

Limites : qu’il soit issu de la récupération ou contemporain, l’appui en pierre demeure coûteux.

 





 

Solution n° 2 : En béton coulé en place

 

L’artisan a toujours la possibilité de fabriquer en bois son coffrage, néanmoins des fabricants proposent leurs solutions de coffrage en acier ou en polyester, qui peuvent être achetés ou loués, chez certains spécialistes. Le coffrage bois + moule métallique est classique, en veillant à bien contrôler la hauteur de l’arase du rejingot et la pente de l’appui. L’artisan peut également utiliser des moules en polyester. Dans ce dernier cas, le coulage se réalise à l’envers et autorise plusieurs centaines de réemplois selon l’utilisation. Quelle que soit la nature du moule, celui-ci devra être graissé avant le coulage et le béton utilisé, conforme aux normes NF EN 206-1 et NF P 18-201

 

A RETENIR :

 

Intérêts : coût très réduit par rapport à un appui préfabriqué

 

Limites : ces appuis sont tributaires de la qualité et de la mise en œuvre du béton

 

Contacts :

 

• loueurs de matériel de chantier,

• MS Diffusion 0820 821 224 ,

• Sodeco 04 73 84 90 16

 

Solution n° 3 : En béton de polymère

 

Le béton de polymère a des performances mécaniques et de poids équivalents voire supérieures au béton traditionnel.appui3-3.jpg

 

La sous-face de l’appui de fenêtre lui permet d’accueillir une isolation thermique complémentaire. La société Celtys commercialise une gamme de produits en béton de résine Rexlan, dont des appuis de fenêtres. 

 

A RETENIR :

 

Intérêts : performances mécaniques et poids (l’appui Celtys de longueur 1 mètre et de 33 cm de largeur pèse 21.5 kg au lieu de 45 kg pour un appui classique)

 

Limites : compte tenu de la nouveauté, le prix demeure élevé

 

Contacts : www.celtys.fr

 





 

Solution n° 4 : En béton préfabriqué

 

 

appui4-3.jpgUn appui certifié NF, en béton gris coûte de 20 à 40 € H.T. pour des longueurs de 0.7 à 1.5 mètre. L’appui en béton préfabriqué doit répondre à la norme NF P 98-052, qui définit précisément les prescriptions de réalisation de ce type d’appuis. Nombreux sont les industriels qui proposent dans leurs catalogues des appuis de fenêtres en béton, qu’ils soient monolithiques ou en éléments.

 

Quelques fabricants : Ateliers Matériaux de la Nive, EVBME, Normandie Béton, Propreso, Weser.  D’autres fabricants proposent des appuis de fenêtre comme Stradal (pierre reconstituée)…

 

A RETENIR :

 

Remarque importante : des tablettes en béton peuvent être également utilisées, dans ce cas, il y lieu de poser et de hourder les éléments avec un mortier hydrofugé.

 

Intérêts : choix important, qualité de fini, certification NF.

 

Limites : poids de l’appui et prix.

 

Mise en œuvre : mettre en place un appui monolithique préfabriqué exige une certaine rigueur. Six étapes devront être respectées :

 

appui6-3.jpg

 

Réaliser soigneusement des empochements de 8 x 15 cm, de part et d’aute du mur porteur.

 

Conseil : afin d’éviter une éventuelle fissuration de l’allège, il est judicieux de disposer des armatures dans le dernier joint filant de la maçonnerie. Ces armatures seront ancrées de 50 cm dans les trumeaux.

 

 appui7-3.jpg

 

Positionner deux planches bien droites de chaque côté de l’ouverture en tenant compte du profil de l’appui et de la hauteur de l’ouverture finie.

 

Conseil : contrôlez l’horizontalité au moyen d’un niveau.

 

appui8-3.jpg

 

 

Remplir le coffrage de béton en réalisant un dôme sur toute la longueur et mettre en place l’appui.

 

Conseil : pour absorber une éventuelle dilatation de la maçonnerie, un PSE de 5 à 10 mm  peut être mis aux extrémités de l’appui. Dosage pour 1 sac de ciment CEM II 32.5 : 5 seaux de sable + 8 seaux de gravillon.

 


appui9-3.jpg

 

 

Après la prise du béton (48 H), retirer les serre-joints et les planches. Garnir soigneusement avec un mortier maigre les réservations latérales noyant ainsi les rejingots latéraux dans la maçonnerie.

 

appui10-.jpg

 

 

Bien reboucher le joint sous l’appui A, nettoyer si nécessaire le lamier B.

 

Conseil : avant de procéder à l’enduisage de la façade, il est impératif de protéger l’appui au moyen d’un film PVC.

 

 

 appui11-.jpg

 

 

Pour les appuis assemblés en deux éléments, boucher le joint au mortier. Réaliser un joint creux de 8 mm qui sera ensuite rempli d’un joint à la pompe.

 

Conseil : choisir un mastic acrylique pour joints et fissures.

 





 

Solution n° 5 : En terre cuite traditionnelle

 

L'APPUI REALISE EN BRIQUES PLEINES SUR CHANT

 

appui13-.jpg

appui12-.jpgRéalisé en briques 5.5 x 10.5 x 22 montées sur chant, l’appui de fenêtres a un cachet indéniable. Toutefois le hourdage des briques et l’assise de mortier doivent être soigneusement réalisés, en effet, des infiltrations peuvent se produire au niveau des joints en générant de la pathologie. Le mortier bâtard (2/3 de chaux NHL 5 + 1/3 de ciment) s’impose tout naturellement avec une adjuvantation d’hydrofuge de masse. Une imperméabilisation de surface au moyen d’un hydrofuge peut également être réalisée par le peintre.

 

L'APPUI EN ELEMENTS PREFABRIQUES MONOLITHIQUES OU EN ELEMENTS

 

Les appuis monolithes de Terreal (Avis technique 16/99-374) sont posés sur un lit de mortier à la hauteur d’appui requise. Deux solutions de montage sont possibles :

 

Montage avec appui encastré conforme au DTU 20.1 :

 

appui14-.jpg

Encastrer l’appui dans les tableaux d’une largeur de 40 mm minimum. Pour être conforme au DTU 20.1, réaliser les rejingots latéraux à l’aide du mortier de montage de l’appui. Exécuter les joints entre appuis et tableaux (les joints doivent être particulièrement soignés afin d’éviter les infiltrations d’eau ; il est conseillé de terminer les joints avec un mastic polyuréthane ou équivalent).

 

Montage avec appui « libre » :

 

appui15-.jpg

Positionner l’appui centré entre tableaux. Réaliser le joint entre appui et tableaux avec un mastic sur la largeur du joint afin d’assurer l’étanchéité.

 

A RETENIR :

 

Intérêts : authenticité du matériau, performances thermiques

 

Limites : la brique sur chant n’est pas exempt de pathologie…

 

Quelques fabricants : Bouyer Leroux, Rairies Montrieux, Terreal, Wienerburger Sas

 

Exemple d'un appui de fenêtre en terre cuite sur un mur double

 

appui16-.jpg

 





 

En quoi le choix d'un appui de fenêtre en béton certifié NF est-il un gage de sérieux pour l'artisan ?

 

Cette certification implique que l’appui en question répond aux exigences de la norme NF P 98-052 et a des caractéristiques complémentaires définies dans le référentiel de certification. Par conséquent, le fabricant titulaire du droit à la marque NF – Appuis de fenêtre en béton est astreint à des autocontrôles et à des contrôles de suivi de production périodiques réalisés par un organisme tiers, en l’occurrence le Cerib (Centre d’Etudes et de Recherches de l’Industrie du Béton).

 

Quelles sont les cinq caractéristiques certifiées ?

 

1. Les caractéristiques géométriques, avec notamment la longueur, la largeur et la hauteur de l’appui qui sont définies avec des tolérances de  ±  5 mm.

 

2. L’enrobage des armatures doit au moins être supérieur à 15 mm.

 

3. Les caractéristiques d’aspect comme le bullage est certifié, comme d’ailleurs la teinte lorsque cette exigence est précisée.

 

4. La charge à la rupture par flexion est également certifiée. Exemple, un appui de largeur inférieure à 30 cm et d’une longueur inférieure à 100 cm doit pouvoir supporter une charge au moins égale à 360 daN.

 

5. Enfin deux paramètres fondamentaux qui intéressent la durabilité sont également visés par la certification, il s’agit de l’absorption d’eau et de la durabilité vis-à-vis du gel.

 

Pour en savoir plus : liste des usines et caractéristiques certifiées :www.cerib.com ou www.marque-NF.com

 

 





 

Quelques produits

 

♦  Appuis en pierre reconstituée

 

Stradal propose deux produits en béton, au fini de la pierre de taille et ne réclamant aucun entretien : Pierdappui, proposé en trois profondeurs, 28-35 et 39 cm et une seule longueur, 25 cm et Mopnobloc lisse de 50 à 190 cm à l’aspect lisse ou sablé.

 

www.stradal.fr

 

♦ Appui de fenêtre préfabriqué jusqu'à 2 m de longueur.

 

Celtys propose un appui de fenêtre à base de résine aux propriétés mécaniques élevées, aspect pierre. Muni de rejingots arrières et latéraux et d’un larmier. La réservation en sous-face permet la mise en œuvre d’une isolation complémentaire. Disponible en 27, 33 ou 36 cm de profondeur et jusqu’à 2 m de longueur.

 

http://fabrication-produit-béton.celtys.fr


 

♦  Bavette destinée aux appuis de fenêtres.

 

Le ruissellement des eaux de pluie génère des désordre. Omsy propose des bavettes en alu et acier prélqué et dans des longueurs jusqu’à 4 m.

 

www.omsy.fr

 

♦  Appuis certifiés NF.

 

Hydrofugés dans la masse avec sous face striée pour une meilleure adhérence du mortier et titulaires de la marque NF-appuis de fenêtres, la gamme des appuis de fenêtre Weser se décline dans trois coloris (ton pierre, blanc cassé, gris) et un aspect brique et en 16 longueurs (jusqu’à 250 cm).

www.weser.fr

♦  Bavettes et vêtures en aluminium

 

La société Batiformes, spécialisée dans l’habillage métallique des façades propose des bavettes et accessoires en aluminium prélaqué et préanodisé jusqu’à 4 mètres de longueur et des profilés pour vêtures également en aluminium brut, prélaqué, préanodisé aux dimensions souhaitées par le client.

 

www.batiformes.com

 

A LIRE

 

Le Mémo Chantier de l’Agence Qualité Construction vient d’être publié sur le thème de la maçonnerie enappui17-.jpg briques apparentes.

 

Renseignements aurpès de l’AQC au 01 44 51 03 51 ou www.qualiteconstruction.com

 

 

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par Draklane
  • 0
  • 0

Bonjour. Article intéressant. Ou trouver un professionnel pour réparer un impact sur un appui de fenêtre en pierre naturelle ? Merci d'avance.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (195 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans