Quand Philippe Starck se « penche » sur les sols de Forbo

Quand Philippe Starck se « penche » sur les sols de Forbo

Il affirme avoir horreur de la moquette… Philippe Starck s’est néanmoins penché sur le sujet du sol textile avec Forbo Flooring Systems pour concevoir une solution destinée aux prescripteurs.



« J’ai horreur de la moquette, car ça s’encrasse en permanence, affirme d’emblée le designer. Pour moi, un sol est fait de bois, de pierre ou de ciment, mais pas de moquette ». Heureusement, la marque de sol textile commercialisée par Forbo, n’est pas tout à fait une moquette…

 

Flotex est en effet la marque d’un sol textile en polyamide 6.6 composé de 80 millions de fibres au m2, floqué dans un dossier en PVC. Composé d’un velours ras, qui le rend durable et lavable, ce sol limite la part des allergènes et sa forte densité autorise des impressions haute définition.

 

Des arguments qui ont fait mouche chez le célèbre designer français, Philippe Starck, jusque-là habitué à survoler sols et moquettes pour se concentrer sur la réalisation d’objets en 3D ou 4D. « J’aime voir les structures que je dessine » confesse le créateur… qui a finalement accepté de poser son regard sur le sol. 

 

Apporter une vraie solution technique

 

« Alors quoi faire sur ce type de sol ? Je ne suis pas un graphiste, mais un ingénieur et je m’intéresse aux fonctions, reprend Philippe Starck. J’ai donc voulu ramener du geste et des mouvements de la main, comme un peintre utilisant un rouleau ».

 

Et surtout, celui qui se définit comme un architecte d’intérieur a voulu imaginer une vraie solution technique, « et non pas un produit de luxe ». Avec l’ambition d’apporter de l’intelligence » dans ce revêtement grâce à l’impression numérique. L’idée repose sur la possibilité de créer une multiplicité de motifs au sol, grâce au jeu des combinaisons de 4 motifs différents.

 

Concrètement, chacun des trois systèmes de la collection (Vortex, Artist et Twilight, tous déclinables en 6 à 8 teintes chacun) se compose de 4 lés de 2 mètres de large aux motifs distincts. En jouant sur ces motifs distincts, et en mariant trois ou seulement deux des quatre motifs, ou en jouant sur la répétition d’un seul et même motif, il est possible de créer de multiples combinaisons.

 

 

Chaque système propose 4 lès de 2 mètres aux motifs distincts, d'où une multiplicité de combinaisons... ici le système Vortex.

 

De multiples calepinages

 

Les prescripteurs pourront ainsi inventer de nombreux calepinages sur des espaces d’hôtellerie et de loisirs, jusqu’à 10 m de largeur pour le motif complet d’un système. Le système complet se compose en effet d’un motif central de 2 m, entouré de chaque côté, de deux autres lés reprenant une partie du motif central en dégradé, puis à chaque extrêmité, la version faux-uni du motif.

 

Précisons que Flotex by Starck sera disponible à la vente à partir de septembre 2018, pour des prix allant de 44 à 54 €/m2 HT fournis posés (Chantier > 1000 m2 et sans difficultés particulières, hors préparation de support).

 

A propos de Forbo

 

Acteur international du revêtement de sol souples, le Groupe Forbo est le numéro 1 mondial sur le marché du linoléum et des sols textiles floqués (5559 personnes, au sein de 24 unités de production et 45 organisations de vente dans 36 pays, pour un chiffre d’affaires 2017 de 1,1 milliard d’euros).

 


Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (357 votants)
Oui
Non