Un concentré d’innovations en situation dans la maison du futur Yrys

Un concentré d’innovations en situation dans la maison du futur Yrys

Maisons France Confort et ses partenaires testent des innovations technologiques dans la maison Yrys, qui vise le niveau E3 C1 du label expérimental E+C- : une préfiguration de l’habitat de demain.



Photo : L’architecture est contemporaine sans être en rupture totale avec les maisons d’aujourd’hui. Elle reflète bien la volonté de MFC de construire un prototype dans lequel sa clientèle peut se projeter, en choisissant ses options préférées parmi toutes les nouveautés présentées.

 

Ca y est, depuis fin mai, la maison Yrys, est achevée et équipée. Imaginée et construite par Maisons France Confort sur son site historique à Alençon, qui met ainsi en scène son savoir-faire, cette « vitrine technologique » de la maison de demain, a été dotée d’une myriade d’innovations par les 18 partenaires industriels* du groupe.

 

Demain, c’est déjà aujourd’hui : si certains des équipements et aménagements sont encore en phase de développement, d’autres sont déjà commercialisés.

 

La genèse du projet ainsi que les modalités de sa conception et de sa réalisation, à l’aide du BIM, ont été évoquées dans notre article du 13 novembre dernier, « Le constructeur MFC teste 70 innovations sur sa maison du futur » (https://www.batirama.com/article/15490-le-constructeur-mfc-teste-70-innovations-sur-sa-maison-du-futur.html).

 

Le béton, une belle part dans le projet

 

Sans revenir sur les principaux éléments novateurs utilisés pour sa structure, rappelons que le béton y a la part belle : réalisation par imprimante 3D des quatre poteaux de la façade principale et d’un mur intérieur décoratif ajouré (Lafarge et XtreeE) ; mise en œuvre de blocs béton remplis de mousse isolante (Alkern), de béton préfabriqué (Rector) et, à certains endroits, de béton interactif car doté de puces RFID (Alkern).

 

Ce deuxième article s’attarde sur quelques-unes des nombreuses nouveautés propres à la construction elle-même ; des matériaux qui font l’essentiel de son confort tout en optimisant le travail des metteurs en oeuvre.

 

Un dernier article évoquera quelques équipements permettant de la faire fonctionner pour le bien-être et la simplicité d’usage de ses occupants potentiels, dans un souci de sobriété énergétique et de faible impact environnemental. Pour tout connaître des 70 nouveautés mises en oeuvre, il faudra consulter le site dédié www.concept-yrys.com

 

Des enduits pour tous les goûts

 

De prime abord, l’extérieur de la maison montre une palette de finitions possibles, avec la mise en œuvre particulièrement soignée d’enduits de façade minéraux aux effets de reliefs, de textures et de couleurs variés obtenus par l’utilisation de matrices décoratives (Terranova print de Weber).

 

La nouveauté est dans les pigments employés, résistants au rayonnement solaire (technologie Ultime Color), qui permettent d’opter pour des teintes vives ou soutenues quelle que soit l’orientation des façades.

 

 

Des enduits et de multiples finitions pour la façade…

 

Une isolation légère mais ultra-efficace

 

Des parois de différentes natures sont mises en œuvre. L’une d’elles reçoit la nouvelle génération de la solution Façade F4 (Isover et Placo), qui isole les murs par l’extérieur et par l’intérieur (voir photo -ci dessous)

 

Acoustiquement et thermiquement plus performante que la précédente version, cette solution est aussi allégée et amincie, grâce à la laine de verre plus isolante GR30 kraft (λ de 0,30W/(m.K)) et à des profilés métalliques moins épais et moins lourds (gain de 5 kg/m2, pour un poids total de l’ensemble de la solution hors bardage inférieur à 40 kg/m2).

 

 

La façade F4 est mise en oeuvre sur le concept Yrys

 

 

La lame d’air ménagée permet le passage des réseaux entre la membrane et les plaques de plâtre, ce qui évite la pose d’une seconde ossature.

 

Un toit photovoltaïque et végétalisé

 

Dans la maison d’aujourd’hui, la toiture trouve de nouvelles fonctions. Ici, elle se couvre de végétation sur les deux modules bas de la maison, pour améliorer le confort d’été et l’acoustique de la maison tout en décalant dans le temps l’évacuation de l’eau de pluie (caissettes Toundra’Box Flore).

 

Des panneaux sandwich emboîtés rapidement, car usinés dans leur longueur, servent de support à ces caissettes. Leur face intérieure en plâtre présente un gain de temps pour la finition.

 

 

Sur la partie la plus haute de la maison, le toit produit de l’électricité, grâce à un revêtement bicouche en bitume élastomère renforcé avec film souple photovoltaïque en couche mince.

 

Espace et lumière naturelle

 

Dès l’entrée dans le bâtiment, la sensation de bien-être tient à l’omniprésence de la lumière naturelle. Sans compromettre le confort d’été ou d’hiver, elle afflue des fenêtres à vitrage courbe pour toiture plate et les verrières modulaires en composite fibre de verre-polyuréthane (Velux). Elle n’est pas non plus arrêtée par les verres de dernière génération qui équipent les baies vitrées (Glassolutions de Saint-Gobain).

 

Choisis en fonction de l’exposition, ces derniers sont à haute protection solaire pour la grande surface vitrée au sud : le SGG Cool-Lite SKN 145, légèrement teinté, empêche la chaleur d’entrer. Sur les autres façades, au contraire, l’exposition solaire étant réduite, le double vitrage SGG Eclaz utilise au maximum les apports solaires pour apporter chaleur et luminosité aux occupants.

 

Au sol, enfin, deux dalles de verre SGG Lite-Floor installées au RDC et au premier étage, remplissent le rôle de “puits de lumière” (avec une transparence limitée pour respecter l’intimité de chacun).

 

 

Priorité à la lumière naturelle dans la maison !

 

Serrure électronique pilotable

 

De la luminosité et de l’innovation encore, dans les fenêtres à ouvrant caché Visual, aux performances thermiques exceptionnelles et au clair de vitre optimisé, et dans les portes extérieures, vitrées et sécurisées. La porte d’entrée intègre par ailleurs des LEDS dans le dormant, dispose d’un détecteur de présence et d’une serrure électronique pilotable par télécommande ou via un smartphone ou une tablette (Selenium - Menuiseries françaises).

 

Nous verrons dans un prochain article les nombreux équipements et leur pilotage à distance. Cette caractéristique de la maison Yrys répond au souhait de MFC d’éprouver dans son démonstrateur l’intérêt du tout connecté, une tendance qui pénètre déjà dans de nombreux bâtiments.

 

 

Libéré par l’absence de murs porteurs (permise par la prédalle Rector), l’agencement intérieur favorise la diffusion de la lumière.

 

* Tous les partenaires du projet : Alkern, Atlantic/Thermor, Bastide Bondoux, BMW Group, Bosch, Crédit Foncier, EDF, Grohe, Invicta Group, Isover Saint-Gobain, Lafarge, Les Menuiseries Françaises, Glassolutions, Placo Saint-Gobain, Rector, Schneider Electric, Soprema, Velux et Weber.

 


Source : batirama.com / Emmanuelle Jeanson

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2160 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Fenêtres en travaux neufs Aluminium, bois, PVC - NF DTU 36.5

Techniques et pratique du plâtre