Le constructeur MFC teste 70 innovations sur sa maison du futur

Le constructeur MFC teste 70 innovations sur sa maison du futur

MFC construit sur le site de son siège social à Alençon, Concept Yrys, une maison « vitrine technologique » associant 18 partenaires industriels et leurs dernières innovations.



Après avoir expérimenté et construit en 2012 pour le compte d’un client particulier, la maison MFC 2020, (habitat zéro énergie et zéro carbone), le groupe Maisons France Confort renouvelle son expérience avec un nouveau concept de maison innovante sur son site d’Alençon.

 

Le contexte est différent puisque le premier constructeur de maisons en France (7000 maisons vendues en 2016) construit une « vitrine technologique » testant 70 innovations, qui n’est pas destinée à être vendue à un client, en tant que telle.

 

Erigé sur le site même du siège social du groupe, dirigé par Patrick Vandromme, le bâtiment neuf prend place sur le site historique en cours de réhabilitation (avec la création de 12 000 m2 de bureaux) à l’occasion du centenaire du groupe qui sera fêté en 2019.

 

 

La maison vitrine (vue de l'arrière) est érigée sur le site historique du siège social (laissant voir une ancienne cheminée en briques) qui a vu naître le dirigeant du groupe, Patrick Vandromme ©Photos P. Poggi

 

Maquette numérique et préfabrication

 

Réalisé à l’aide de la maquette numérique, le bâtiment de 230 m2 habitables veut démontrer les prouesses de l’industrialisation et de la préfabrication. « Nous avons utilisé de nombreux composants industriels ici, ce qui n’est pas notre habitude lors de la construction d’une maison individuelle » indique Loïc Vandromme, directeur général de MFC.

 

Le concept Yrys veut également répondre aux réglementations en cours dont le label carbone E+C- en cours d’expérimentation, avec un niveau E3 C1. « Le niveau E4 était compliqué à atteindre et aurait supposé d’intégrer davantage de panneaux photovoltaïques. Et la question se posait de savoir où les placer. Donc, ce critère n’a pas été prédominant dans notre démarche » précise le dirigeant du groupe.

 

De fait, la membrane photovoltaïque en toiture sera complétée de la fleur solaire Smart Flower, composée de 12 pétales PV et d’une solution bois énergie avec un poêle à granules. Ces technologies couplées à un système de stockage d’énergie, à l’aide de batteries Zinc/Air font du concept Yrys une maison à énergie positive, selon ses concepteurs.

 

Puces RFID et béton imprimé structurel

 

Le concept Yrys fait la part belle au matériaux minéraux, avec du béton performant thermiquement (des blocs préfabriqués en béton et remplis de la mousse minérale isolante Airium de Lafarge), des prémurs/prédalles équipés de puces RFID et une expérimentation de béton imprimé (esthétique) notamment employé en poteaux structurels, pour la première fois !

 

La clarté et la lumière sont également privilégiées puisque la façade sud est constituée d’une large verrière traitée pour réguler les apports solaires en été et bénéficier d’un maximum de clair de jour tout au long de l’année.

 

Les équipements techniques prescrits contribuent à optimiser la performance thermique du bâtiment, notamment grâce à une VMC double flux. Enfin, nombre d’innovations ont été mises en œuvre pour assurer le confort des occupants, que ce soit au niveau de la qualité de l’air intérieur ou des équipements sanitaires (WC lavants de dernière génération).

 

 

En extérieur, quatre séries de poteaux en béton imprimé, et structurels pour la première fois, reprennent les charges du Bâtiment.

 

 

 

... et en intérieur, encore du béton imprimé, devant l'escalier qui monte à l'étage.

 

Une maison évolutive, accessible et connectée

 

Ajoutons que le plan de la maison privilégie l’évolutivité de la maison (une chambre peut se transformer en studio indépendant), son accessibilité et sa connectivité (pilotage des systèmes et équipements et appareils électroménagers connectés).

 

Cerise sur le gâteau : la maison abrite un système de livraison et d’envois de colis par drone depuis une plateforme prévue sur la terrasse végétalisée. C'est en effet la préfiguration de nouveaux services de livraison dont les clients des prochaines maisons individuelles pourraient avoir accès...

 

« Nous ne vendrons pas ce type de maison présenté tel quel mais nous pourrons proposer des packs à nos clients, reprenant certaines des thématiques traitées, en fonction de leurs priorités » explique Loïc Vandromme.

 

Le parti pris est clair : le groupe veut présenter son savoir-faire associé aux innovations techniques de l’ensemble de ses partenaires, des innovations récentes et parfois-avant-gardistes… que les entreprises et le public pourraient s’approprier rapidement à terme.

 

Retrouvez, dans les prochains articles, les innovations mises en œuvre dans le gros œuvre, dans les aménagements intérieurs et les équipements techniques (Avril 2018) et les aménagements extérieurs (Mai 2018)

 

 

70 innovations seront testées sur le concept Yrys tout au long de sa construction, jusqu’en mai 2018.

 

Le groupe MFC en chiffres

 

  • Siège social : Alençon (Orne)
  • 750 M€ de CA
  • 1860 personnes
  • Répartition du CA par activité :
  • Construction de maisons (75 % du CA),
  • Rénovation (15 %) ;
  • Promotion (5 %)
  • Aménagement (3 %)

 

Les partenaires du projet : Alkern, Atlantic/Thermor, Bastide Bondoux, BMW Group, Bosch, Crédit Foncier, EDF, Grohe, Invicta Group, Isover Saint-Gobain, Lafarge, Les Menuiseries Françaises, Glassolutions, Placo Saint-Gobain, Rector, Schneider Electric, Soprema, Velux et Weber.



Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

4 Commentaires


- -
  • par Fred
  • 1
  • 0

MFC et la maison "...zéro carbone". Comment pouvez-vous affirmer cela ? Si elle consomme peu à l exploitation elle est, semble t-il, carbonée à au regard des materiaux la constituant ! Pour valider cette affirmation il est nécessaire de faire le coût énergétique de l'intégralité des composants. Qu'en pensez-vous?


- -
  • par Inconnu
  • 1
  • 0

J'espère que les gaines souples que l'on voit ne sont pas celles de la VMC DF, car le nettoyage périodique des réseaux va devenir compliqué!


- -
  • par jules
  • 0
  • 0

J'espère que les gaines souples que l'on voit ne sont pas celles de la VMC DF, car le nettoyage périodique des réseaux va devenir compliqué!


- -
  • par caricion
  • 1
  • 0

Tout ceci est très intéressant mais sous couvert d'améliorer l'environnement on nous propose des technologies nouvelles qui font moins bien que des technologies plus simples moins couteuses et beaucoup plus anciennes .... peu de nouveautés donc

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2187 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer