Renault Trucks gamme K et C, des camions à toute épreuve

Renault Trucks gamme K et C, des camions à toute épreuve

Pour les métiers de la construction, Renault Trucks relance les deux composantes de sa gamme construction répondant à la norme Euro 6 (qui nécessite un filtre à particules).





Renault scindé ses nouveaux véhicules construction Euro 6 en deux gammes : la C, plus orienté route, pour l’approche chantier et la K pour les applications plus sévères. Elles remplacent respectivement les Kerax et Premium Lander.

 

Tout d'abord le Renault Trucks K, véhicule de construction lourde, à la capacité de franchissement exceptionnelle, qui est proposé aux clients évoluant sur des terrains difficiles, dans le, le terrassement ou dans le secteur minier.

 

Ensuite la gamme C, des camions d'approche chantier qui bénéficient d’une charge utile importante (transport de béton ou de grumes par exemple) , d’une faible consommation de carburant et d’une garde au sol facilitant l’accès à tous les types de terrains.

 

La gamme K, un camion de chantier à toute épreuve

 

 

Les activités du BTP réclament des véhicules polyvalents dont les capacités vont bien au-delà des qualités purement routières (charge utile, aptitudes en terrain meuble, maniabilité). C'est ainsi que le K est devenu le véhicule phare de la gamme construction de Renault Trucks, en remplacement du Kerax.

 

Il s'agit d'un camion de construction lourde, un camion de chantier qui repose sur une base Volvo FMX. Le “K” devient ainsi le représentant des conditions extrêmes avec un pare-chocs en acier de couleur noire qui lui donne un aspect très "baroudeur".

 

Il est équipé de moteurs diesel 6 cylindres en ligne à injection directe DTI de 11 litres développant 380, 430 et 460 ch et DTI 13 litres développant 440,480 et 520 ch. Avec une boîte de vitesses robotisée en série pour un poids total autorisé en charge (P.T.A.C.) de 18 à 50 tonnes.

 

Il existe en configuration 4x4, 6x6, 8x6 et 10x4 et peut être équipé, au choix, d'une cabine courte (Day Cab) ou d'une cabine profonde (Night and Day Cab). Par ailleurs,  grâce à une marche extérieure greffée sur le côté droit au-dessus du passage de roue et à une barre de toit permettant de se maintenir, le chauffeur peut aussi surveiller son chargement.

 

La gamme C, un camion d’approvisionnement

 

 

Le modèle C s’adresse principalement aux métiers d’approvisionnement en tout genre (matériaux, agrégats, béton, terrassement…) et succède au Premium Lander. Davantage destiné à la “route”, il fait la part belle au confort et offre une cabine luxueuse de grand routier. 

 

C'est un camion d'approche chantier proposé par Renault en deux largeurs de cabine, 2,50 et 2,30 mètres, toutes deux de conception française, et équipé d'un système 4x4 allégé en option. Renault Trucks C Cab 2.30 m. 

 

Grâce à sa cabine étroite et abaissée (celle du Premium Distribution modernisée) le C Cab 2.30 m est le véhicule idéal pour les activités de construction en usage urbain. Il peut être équipé, au choix, d'une cabine soit courte (Day Cab), soit de taille intermédiaire (Global Cab), ou profonde (Night and Day Cab) ou enfin profonde à pavillon surélevé (sleeper Cab).

 

Pour les terrains difficiles


Destiné à évoluer en terrain difficile, il utilise la même chaîne cinématique que la version K et permet un PTR de 60 tonnes en 4×2 ou 100 t en 6×4. Il est équipé du moteur DTI 8 litres de 250, 280 et 320 ch et de la boîte de vitesses robotisée Optidriver de série pour un PTAC de 18 à 26 tonnes.

 

Ses capacités de franchissement complètent ses qualités. Le camion avec cabine de 2,50 m, reposant sur une base Volvo, est propulsé par des moteurs diesel 6 cylindres en ligne à injection directe DTI 11 litres de 380, 430 et 460 ch et d'une boîte de vitesses robotisée Optidriver en série pour un poids total autorisé en charge (PTAC) de 18 à 33 tonnes.

 

Les Renault Trucks gamme C proposent une charge utile et une carrossabilité exceptionnelles : réservoirs et jantes en aluminium, freins à disque, pont tandem simple réduction. Grâce à un poids à vide optimisé, ils proposent une excellente charge utile.

 

Un réel confort sur le terrain

 

Pour faciliter la conduite hors bitume, Renault propose de nombreux systèmes qui assistent le conducteur et évitent les pertes d’adhérence. La boîte robotisée Optidriver possède désormais des rapports courts dont les changements peuvent être déclenchés grâce à un interrupteur “off road”. 

 

Concrètement, il ne faut pas beaucoup d’élan pour aborder une montée abrupte. Le gros moteur de 520 chevaux ne rechigne pas devant l’effort et les passages des rapports sont très rapides : la fonction automatique assure sa fonction dans la plupart des situations. C'est un réel confort.

 

Ergonomie à l’intérieur

 

 

On découvre un environnement qui n’a rien à envier aux véhicules routiers de la marque. La finition sommaire, qui caractérisait il y a encore quelques années les véhicules de chantier, n’est plus qu'un lointain souvenir.

 

Les sièges sont très agréables à voir et à utiliser. L'ergonomie de la planche de bord qui entoure littéralement le conducteur est parfaite. Le volant est gainé de cuir, ce qui n’est pas chose courante sur ce segment de marché. Avec la climatisation régulée, il est maintenant possible de maintenir les vitres fermées.

 

Optitrack : économiser du carburant en optimisant la mobilité

 

 

Ce système de traction hydrostatique par moteurs hydrauliques dans les moyeux des roues avant permet au véhicule de bénéficier temporairement et à la demande, d’une traction intégrale, au démarrage comme en roulant.

 

Il procure temporairement une meilleure motricité. Une simple pression sur l’interrupteur au tableau de bord permet à un tracteur 4x2 de se transformer en 4x4 pour gagner en motricité. Tout en maîtrisant votre consommation de carburant et la charge utile.

 

Boue, ornières, terrains sableux ou caillouteux, Optitrack permet de se dégager des situations compliquées ou d’adhérence faible dès 0 km/h, en marche arrière comme en marche avant, grâce à une pompe hydraulique montée sur la prise de mouvement moteur. Et sous la pluie, lorsque les véhicules 4x2 sont stoppés, lui continue sa mission. Au-dessus de 27 km/h, il se déconnecte automatiquement.

 

Prenons un exemple. Le type C de Renault Trucks est un véhicule qui présente un poids mort extrêmement faible. Equipé de l’Optitrack, il reste beaucoup plus léger qu’un camion 4x4 et permet de gagner 490  kg de charge utile à chaque rotation. Ce qui lui fait ainsi économiser entre 8% et 10% de gasoil.

 

De plus, il n’utilise pas de pont ni de transmission mécaniques supplémentaires, supprimant ainsi les résistances et frottements inutiles, consommateurs de carburant. Optitrack couvre de nombreuses silhouettes (4x2, 6x4, 8x4 et 8x2) en motorisation 11 et 13 litres, associées à la boîte de vitesses robotisée Optidriver.

 

Source : batirama.com / Mirco Benassi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (903 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Pose collée de carrelage en travaux neufs - NF DTU 52.2