Viessmann dévoile son offre chauffage et eau chaude électriques à Light+Building

Viessmann dévoile son offre chauffage et eau chaude électriques à Light+Building

Viessmann est présent pour la première fois à Light + Building. Son slogan « l’électricité et la chaleur ne font qu’un » annonce clairement ses intentions en chauffage et production d’ECS électriques.





 

 

 

En arrivant sur le stand Viessmann à Light + Building 2018, on tombe tout d’abord sur la description de ViShare Energy Community, une communauté de producteurs d’électricité – à l’aide notamment de panneaux photovoltaïques et piles à combustibles de Viessmann  - qui pratiquent une sorte d’autoconsommation collective décentralisée.

 

 

 

La communauté ViShare a été lancée par Viessmann en juin de l’année dernière. Elle rassemble des producteurs d’électricité décentralisés, utilisant les panneaux photovoltaïques Viessmann, bientôt ses piles à combustible. Du point de vue technique, ViShare mesure l’autoproduction, l’autoconsommation, le volume stocké, la quantité d’électricité cédée à la communauté et la quantité nette (> cessions) achetée à la communauté. ©PP, Viessmann

 

 

 

 

ViShare : Viessmann devient distributeur d’électricité

 

Le but de ViShare est de maximiser l’autoconsommation d’électricité produit par des ENR et la distribution du surplus aux membres de la communauté. ViShare fonctionne un peu à la manière de la communauté pilotée par Sonnen déjà décrite. ViShare ne s’adresse pour l’instant qu’au marché domestique.

 

Pour participer à la communauté ViShare, les occupants d’un logement existant doivent posséder au moins un appareil de la marque : panneaux PV, pompe à chaleur ou stockage d’électricité. En construction neuve, il faut que la totalité des besoins de chaleur, production d’ECS et ventilation soient satisfaits par du matériel du fabricant, lorsque c’est possible. Il n’existe pas encore de ventilation collective Viessmann, par exemple. ViShare, de son côté, mutualise la production d’énergie de ses membres, issue de panneaux photovoltaïques, bientôt de piles à combustible.

 

 

 

Le stockage d’électricité Vitocharge (600 x 600 x 1750 mm) est assemblé dans l’usine de Faulquemont. Il est constitué de 1 à 4 modules de 3,87 kWh récupérables chacun. Il est possible d’ajouter des modules ou de les changer même quand l’appareil est en charge. Le fabricant avance une durée de vie de 20 pour un grand nombre de cycles de chargement/déchargement. ©PP

 

La communauté ViShare pratique l’autoconsommation collective décentralisée

 

Les logements en surproduction alimentent les autres en électricité d’origine ENR. Chaque logement reçoit gratuitement de la communauté autant de kWh qu’il lui a fourni. Lorsque le surplus ne suffit pas, ViShare alimente ses membres en achetant de l’électricité, garanti plus vert que vert, acheté sur le marche de gros allemand.

 

Et pour cette fourniture extérieure, les membres de Vishare bénéficient d’un prix fixe du kWh garanti pour la durée du contrat dans la limite de 20% de leur consommation annuelle prévisible : tout le monde n’apprécie pas nécessairement la variation des prix entraînée par un marché de l’électricité devenu libre. En France, naturellement, un tel modèle économique - une autoconsommation collective décentralisée – n’est pas permis.

 

 

 

Viessmann pour suit simultanément le développement de deux technologies différentes de pile à combustible. La Vitovalor PT2, qui utilise la technologie PEM (Proton Exchange Membrane), est conçue pour 80 000 heures de fonctionnement, avec une maintenance approfondie seulement tous les 5 ans. Elle est associée à des modules chaudières gaz à condensation de 11,4 à 30,8 kW. Tandis que la Vitovalor PA2 (PEM également) est seulement un module pile à combustible de 1,60 m de haut, destiné à être soutenu par une chaudière existante. ©Viessmann

 

 

 

Ventilation, pompe à chaleur, pile à combustible

 

Le fabricant disposait déjà d’une offre étendue de solutions de chauffage utilisant l’électricité avec ses gammes de pompes à chaleur eau/eau, eau glycolée/eau, air/eau. Il a ensuite ajouté des solutions de ventilation double flux individuelles, centralisées ou décentralisées, qui ne sont malheureusement pas disponibles sur le marché français.

 

La pile à combustible qui produit simultanément électricité et chaleur (ECS et chauffage) à partir Hydrogène fabriquée sur site en l’extrayant du méthane (CH4) contenu dans le gaz naturel, combinée avec l’oxygène de l’air. La pile à combustible est une sorte de micro-cogénération.

 

Viessmann poursuit simultanément le développement de deux technologies différentes de piles à combustibles. Mais, à Light + Building 2018, l’entreprise dévoile un tout autre pan de sa stratégie avec du chauffage électrique direct et de la production d’ECS par effet Joule.

 

 

 

La nouvelle pompe à chaleur split air/eau Vitocal 200 est l'une des plus silencieuses du marché, avec seulement 35 dB(A) à 3 m. Elle peut être pilotée à distance par interface KNX. ©Viessmann

 

 

 

 

 

Le panneau radiant électrique Vitoplanar EI2 est disponible avec surface miroir ou verre blanc, avec des puissances de 0,25 à 1,5 kW. Des accessoires le transforment en sèche-serviettes. ©PP

 

 

 

 

Le sol chauffant Vitoplanar EF2 offre une hauteur de 1,3 mm seulement et une puissance de 0,16 kW/m², contre 0,12 kW/m² pour le Vitoplanar EF3. ©PP

 

 

 

Vitoplanar EQ4P est un soufflant destiné à être posé à environ 1,2 m du sol. Il offre une puissance de 2 kW. ©PP

 

Panneaux radiants, convecteurs et sols chauffant électriques

 

L’idée ddu fabricant est que l’électricité sera progressivement produite presque exclusivement de manière renouvelable et qu’il devient donc légitime de l’utiliser directement pour satisfaire les besoins de chaleur, d’eau chaude sanitaire des logements.

 

Il y a un an environ, il a donc créé une division « PV+E Systems » : solutions photovoltaïques et électriques, dirigée par Karlheinz Reitze. Elle englobe la communauté ViShare, le photovoltaïque, le stockage d’électricité (fabriqué à Faulquemont près de Metz), ainsi que toute la nouvelle offre de chauffage et d’ECS électriques.

 

Pour développer et fabriquer ses solutions de chauffage électrique, Viessmann a pris une participation dans le capital de Etherma, une petite entreprise autrichienne, installée près de Salzbourg.

 

Rassemblée dans la gamme Vitoplanar, l’offre de chauffage électrique direct de Viessmann, rassemble pour l’instant des panneaux radiants muraux, des convecteurs électriques, deux solutions de sols chauffants électriques minces pour installation sous parquet (EF3) ou sous carrelage (EF2), un radiateur soufflant pour salles de bains (Vitoplanar EQ4P). Ils seront disponibles sur le marché allemand en avril 2018

 

 

 

Vitotherm EI2 est un modèle de chauffe-eau électrique instantané haut de gamme, destiné au marché domestique. Se possibilités de programmation sont importante : chaque habitant d’un logement peut programmer sa température de douche favorite ou bien une séquence spécifique de températures. ©PP

 

De l’eau chaude électrique instantanée

 

Côté production d’ECS, le fabricant a opté pour des préparateurs électriques instantanés ou avec des stockages de 5 à 150 litres. Baptisée Vitotherm, cette offre sera disponible en Juillet 2018.

 

Elle comprend des modèles plutôt destinés au marché domestique, comme le Vitotherm EI2 instantané de 18, 21 ou 24 kWde puissance, équipés avec une électronique permettant de maintenir la température de puisage dans une variation de 1°C au maximum de part et d’autre de la température de consigne choisie entre 30 et 60°C, quel que soit le débit de puisage.

 

Le Vitotherm EI5 de 3,5, 5,7 ou 6,5 s’installe à proximité immédiate du point de puisage, sous un plan vasque, par exemple. Il constitue une excellente solution pour alimenter les blocs sanitaires des immeubles de bureaux, par exemple.

 

 

 

L’offre d’eau chaude électrique Vitotherm s’étend de 3,5 à 28 kW, avec des modèles instantanés ou à cuves de 5 à 150 litres. Le Vitotherm EW4 (30 à 150 litres) est pourvu de capacité d’autoapprentissage des puisages. Après une période d’observation, il est capable de modifier seul la température de consigne de l’eau dans sa cuve pour réduire la consommation d’énergie, tout en la remontant à temps pour faire face aux puisages dont il a compris la régularité. ©PP

 


Source : batirama.com Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1584 votants)
Oui
Non
 

Boutique