A la Mostra Convegno, Panasonic et Daikin accélèrent l’adoption du R32

A la Mostra Convegno, Panasonic et Daikin accélèrent l’adoption du R32

Les gammes de climatisation à détente directe et de pompes à chaleur de Panasonic et de Daikin, présents à la Mostra Convegno, sera convertie au R32 cette année, sauf les DRV.





La Mostra Convegno Expocomfort 2018 s’est ouverte à Milan le Mardi 13 Mars. Les industriels de la climatisation sont présents en force, notamment les spécialistes de la détente directe.

 

Tous mettent en avant le R32, mais Daikin et Panasonic semblent déterminés à aller plus vite que tous les autres. L’ensemble de leurs gammes mono- et multiplits sera disponible au R32 dès cette année.

 

 

 

Panasonic reste le principal fabricant et distributeur en Europe des DRV à moteur à gaz. ©PP

 

Trois ans de travail pour introduire le R32

 

José Alvès, responsable de Panasonic pour la France et la Belgique, rappelle que Panasonic travaille à l’introduction du R32 depuis 3 ans déjà. Il estime que Panasonic est prêt, tout comme Daikin, alors que leurs concurrents n’en sont pas encore au point de basculer l’ensemble de leurs gammes vers le R32. Il tient aussi à clarifier un aspect complexe de la Réglementation française sur le R32 en ERP (Etablissement Recevant du Public).

 

Selon-lui, l'article CH-35 de l’Arrêté du 25 juin 1980, autorise dès à présent l’installation du R32 dans les ERP de la Ve famille, ceux qui accueillent moins de 300 personnes simultanément. Ce qui signifie que l’on peut mettre des systèmes au R32 dans un grand nombre de bâtiments et de locaux en petit tertiaire : les supérettes, les petits bureaux, les salons de coiffure, etc. tout en respectant les dispositions de la norme EN 378.

 

Selon José Alvès, 2018 sera une année charnière qui verra un basculement entre les fabricants qui ont investi dans les gaz vers, dont le R32, et les autres. Respecter les quotas de mise sur le marché du R410A sera plus difficile cette année en raison du nouveau plafond du Règlement F-Gaz entré en vigueur depuis le 1er janvier, et les prix du R410A commencent à monter.

 

 

 

Panasonic introduit à La Mostra Convegno un DRV hybrique, compose d'une machine à compression électrique et d'un DRV à moteur à gaz. Il s'agit d'offrir de meilleure possibilités de modulation de puissance en mi-saison - un DRV à moteur à gaz module seulement de 60 à 100-, tout en conservant les atouts du DRV gaz : production d'ECS gratuite, conservation de sa puissance même par grand froid qui évite un surdimensionnement, etc. ©PP

 

Panasonic commercialise du R32 en France depuis deux ans

 

Pour sa part, Panasonic commercialise sa gamme de climatiseurs réversibles air/air au R32depuis deux ans sur le marché français. Et dans cette gamme, les machines au R32 représentent déjà la majorité de ses ventes. Les installateurs et les distributeurs recherchent désormais des solutions R32. Ce qui n’était pas le cas, il y a 18 mois.

 

Fin Mai ou début Juin cette année, Panasonic introduira en France sa nouvelle gamme PAC de monosplits R32 de grande puissance, jusqu’à 25 kW. Le groupe extérieur pourra être associé à divers modèles d’unités intérieures : gainable, cassette, plafonnier, etc. C’est une solution pour les ERP de catégorie V.

 

En Octobre prochain, Panasonic metta sur le marché sa nouvelle pompe à chaleur air/eau bibloc au R32. Baptisée « Aquaforce All-in-One », bien que ce soit une machine bibloc, elle comporte une unité intérieure complètement équipée avec échangeur compacte pour la production d’ECS, vase d’expansion et circulateur pour le circuit chauffage, etc.

 

Panasonic estime que ce basculement vers le R32 l’aidera à respecter à la fois les futurs paliers exigeants de la Directive ErP (moins de bruit, meilleur rendement) et les dispositions du Règlement F-Gaz. Par rapport au R410A, à puissance égale dans une machine, le volume de R32 est réduit et l’efficacité énergétique accrue.

 

 

 

Le procédé Nanoe de traitement de l'air intérieur développé par Panasonic encapsule les polluants dans des ions négatifs et les inhibe complètement. ©PP

 

Qualité de l’air en tertiaire

 

Les développements de Panasonic ne portent pas seulement sur le R32. L’entreprise a également décidé d’étendre aux unités intérieures tertiaires, sa solution d’épuration d’air Nanoe. Dans une unité intérieure, Nanoe produit des ions négatifs qui encapsulent et inhibent les molécules portant des odeurs, les virus, les bactéries, les pollens, les fumées de tabac, les COV divers, etc.

 

En une heure de fonctionnement, l’air d’une pièce est épuré à 90%. Cette solution est commercialisée par Panasonic, avec un certain succès, auprès des fabricants automobiles depuis plusieurs années. Elle a ensuite été introduite dans les unités intérieures de climatisation destinées au monde domestique et apparaîtra dans les unités intérieures tertiaires (monosplit, multisplits et DRV) dès cette année.

 

Dans le même temps, Panasonic propose deux solutions de monitoring de ses systèmes de climatisation pour les installateurs et poursuit sa collaboration avec Schneider Electric pour raccorder, pièce par pièce, les unités intérieures de climatisation à la GTB des bâtiments tertiaires. Pour l’entretien et la mise en service des systèmes, l’application datanavi – scan d’un code barre avec une appli sur smartphone – donne accès à la totalité des informations techniques du système en cause.

 

Analyse à distance du fonctionnement des pompes à chaleur

 

L’outil Aquarea Service, gratuit pour les installateurs, permet une analyse à distance du fonctionnement des pompes à chaleur Aquarea installées par une entreprise, sans limite de nombre. L’outil archive les 7 derniers jours de fonctionnement et compile les données de 73 grandeurs mesurées.

 

Chez le client, les données de la pompe à chaleur passent par le WiFi ou une connexion Ethernet filaire jusqu’à sa box internet. Elles sont envoyées vers le cloud Panasonic, analysées par des algorithmes spécialement développés et restitués à l’entreprise sous forme de diagnostic du fonctionnement de l'équipement.

 

L’outil débouche sur une maintenance préventive, avec intervention de l’entreprise avant la panne. Ce sera un outil de fidélisation du client final envers son installateur, de l’installateur envers Panasonic.

 

 

 

La collaboration entre Panasonic et Schneider Electric est mondiale. Ils nous ont promis une visite et une sxplication technique détaillée d'ici quelques semaines. ©PP

 

Toujours pas de DRV au R32

 

Dans la multiplication des annonces de basculement des systèmes à détente directe vers le R32, une gamma est absente : le DRV. Panasonic s’y prépare, mais n’envisage pas son apparition en 2018, ni en 2019. Daikin fait un pas de plus et montre un DRV au R32 sur son stand à la Mostra Convegno. Mais, c’est pour expliquer aussitôt qu’il s’agit d’un prototype, à propos duquel aucune date de commercialisation ne peut être indiquée.

 

Daikin indique tout de même que son efficacité énergétique sera améliorée de 20 à 25% par rapport à la dernière génération de VRV IV au R410A. De plus, il saura produire de l’eau chaude sanitaire à 65°C, contre 50 à 55°C pour le VRV au R410A. Dans notre prochain article, nous détaillerons le développement des offres de DRV chez de nombreux constructeurs, dont les chinois Haier et Midea.

 

 

 

Panasonic se prépare, lentement et avec délibération pouer la future RT2020, à une offre globale incluant production photovoltaïque, onduleur, stockage d'électricité en batteries et autoconsommation à l'aide de pompes à chaleur et ballons thermodynamiques. ©PP

 

 

 

Voici le futur DRV au R32  de Daikin. Ce n'est qu'un prototype, très achevé tout de même, sans date de commercialisation pour l'instant. ©PP

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1584 votants)
Oui
Non
 

Boutique



La pathologie des façades