Jeune talent auvergnat spécialisé dans les ENR

Jeune talent auvergnat spécialisé dans les ENR

Il a 20 ans, une solide formation en énergie solaire et dirige son entreprise d’installations photovoltaïques depuis déjà un an et demi. Pierre Pigot, jeune entrepreneur auvergnat vient de recevoir une mention dans le cadre du concours Talents de la création d’entreprise.







Il a la vingtaine tout juste entamée et vient d’être récompensé au concours “Talents de la création d’entreprise”, organisé par les boutiques de gestion. Pierre Pigot a reçu une mention spéciale dans la catégorie “Artisanat et commerce” pour son entreprise Auvergne Énergie Durable, spécialisée dans la conception, vente, pose et maintenance d’installations solaires photovoltaïques. Cet entrepreneur de l’Allier est heureux de ce prix : «cela valorise le travail par le biais de la reconnaissance. Et il y a des retombées médiatiques, notamment dans les journaux régionaux. Pour un artisan de proximité comme moi, ça aide.» Ce jeune patron a compris que diriger une société, c’est avoir une maîtrise technique solide mais aussi savoir gérer la partie commerciale, le marketing, sur de bonnes bases et s’entourer de personnes de confiance.


Rester modeste dans un contexte incertain


C’est en juin 2009 qu’il lance Auvergne Énergie Durable, dans le Bourbonnais, au sud de Moulins. Fin 2010, le bilan de cette année et demie d’existence est bon: «l’entreprise est née en plein boom du solaire et elle est partie sur de bonnes bases. C’est pour ça que j’ai créé ma société malgré mon jeune âge. Si je devais m’installer aujourd’hui, ce serait plus délicat», confie Pierre Pigot.


L’entreprise reste de taille modeste (un gérant, un sous-traitant, un intérimaire quasiment à temps plein et d’ici peu une secrétaire). «En étant peu nombreux, nous avons des frais de base faibles. Et nous avons fait de la trésorerie pour pouvoir nous adapter aux changements à venir. Grâce à la médiatisation du Grenelle de l’environnement, il y a eu un engouement pour le solaire, mais nous savons que le marché va descendre et nous nous y préparons. Certaines entreprises commencent à fermer et nous avons des cas de chantiers délicats à traiter car mal faits


Un avenir qui s’annonce radieux


Pour passer ce cap, Pierre Pigot mise sur la qualité et la confiance : «Nous n’avons pas cherché à prendre des commerciaux et à vendre à tout prix. Nous sommes dans l’éthique des Compagnons du solaire : nous ne vendons pas ce dont le client n’a pas besoin. Par exemple, nous aurions pu placer des contrats d’entretien mais nous ne le faisons pas car il n’y en a pas besoin.» Une politique commerciale basée sur le long terme, en rassurant au maximum les clients sur la qualité des produits et de l’installation, de bons partenaires pour s’entourer, comme son comptable, «une grosse société, un peu plus chère, mais qui donne des conseils utiles, comme celui de participer au concours Talents», tout en ayant conscience que ce n’est pas eux qui font “tourner la boutique” : Auvergne Énergie Durable met le maximum d’atouts de son côté pour continuer.


Pour l’avenir, Pierre Pigot croit évidemment au solaire : «Aujourd’hui, les clients sont sur une logique de rentabilité. Mais cela va changer et le solaire va devenir un apport d’énergie supplémentaire par rapport à EDF. À terme, il y aura un maillage de petites unités de production d’électricité qui permettent de perdre moins d’électricité dans le réseau, de soutenir ce réseau, le rendre stable et sain et de décentraliser.» Mais il regarde aussi du côté d’au­tres techniques, qui peuvent être complémentaires du solaire actuel comme, par exemple, les éoliennes verticales.


Source : batirama.com/Corinne Montculier

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (363 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans