Edilteco parie sur les solutions allégées et isolantes en rénovation

Edilteco parie sur les solutions allégées et isolantes en rénovation

Son credo : l’allégé grâce aux billes de polystyrène expansé. Edilteco habille la bille et propose des gammes complètes pour le sol et la façade en ITE… et ne cesse de les développer.



Edilteco, fabricant de chapes, mortiers et bétons légers, est une société familiale italienne implantée en France depuis 16 ans (près de Cholet). Créée il y a 36 ans, et réalisant un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros, Edilteco Group assure une présence dans 43 pays, grâce à une politique de franchise locale sous licence.

              

« Edilteco est fabricant de billes de polystyrène expansé (PSE) et c’est le cœur de son métier », indique Franck Pied, responsable marketing et technique. Après la création d’une première usine française en 2006, un nouveau bâtiment a vu le jour en 2015 afin de rapatrier une partie de la production italienne en France. Ces billes expansées sont enrobées de l’adjuvant EIA sous brevet qui garantit l’homogénéité du mélange.

 

En effet, ces produits pourront être mélangés à du ciment pour fabriquer des chapes légères ou du mortier thermo-acoustique, destiné à isoler les sols, les façades ou assurer l’étanchéité des toitures. Intérêt de la solution : elle permet d’alléger le poids des structures de 40 à 90 % en remplaçant les granulats traditionnels.

 

Le sol, un marché en croissance de 5 % par an

 

« Il faut compter 2,4 tonnes au m3 pour réaliser une chape traditionnelle contre moins d’1 tonne au m3 avec nos solutions » indique Franck Pied. En rénovation de planchers (béton, bois, en étage), les mortiers allégés courants proposés par le fabricant n’excèdent pas 300 à 500 kg/m3.

 

Ces solutions Prémix disponibles chez le négoce sont vendues prêtes à l’emploi et sont conditionnées en sacs. « Ce sont des solutions idéales en rénovation qui demeure notre marché principal (90 %) et qui connaît une croissance de 4 à 5 % par an, précise Franck Pied.

 

Après le marché du sol, Edilteco a investi en 2007 le marché de la façade et de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE). « Une usine dédiée à la création de plaques de PSE (sous certification Acermi) a vu le jour il y a deux ans. Nous sommes challenger mais ne pouvons que grandir sur ce marché en devenir » ajoute Franck Pied.

 

Les façades et l’ITE, nouveau crédo pour Edilteco

 

D’ailleurs, les développements se multiplient dans le domaine de l’habillage de la bille et de l’ITE. Edilteco propose en effet trois procédés d’isolation thermique par l’extérieur, soit par enduit léger projeté à base de billes de PSE (Isolteco, idéal notamment pour les surfaces irrégulières et convexes et grands ouvrages tels que châteaux d’eau ou tunnels) soit par application de plaques de PSE ou laine de roche.

 

Le troisième procédé d’ITE, dénommé Ecap (breveté) concerne l’application de plaques de PSE semi-finies : elles sont recouvertes d’un enduit mince qui simplifie le scénario des opérations (gain de temps de 20 à 40 %). L’entreprise de pose évite ainsi les étapes de ragréage et de pose de l’armature. A noter que l’emplacement des chevilles de fixation est indiqué sur ces plaques semi finies.

 

« Nos ventes se développent bien sur le marché de la façade de l’ITE grâce aux capacités des machineries dont nous disposons, d’autant plus que nous assurons nous-mêmes la fabrication des billes de PSE, reprend Franck Pied. Avec une croissance supérieure à 10 % et davantage en prévision sur les années à venir, nous allons accompagner ce marché avec de nouvelles solutions et une équipe de chargés d’affaires et de prescription dédiée » termine-t-il.

 

 

Les plaques de PSE semi finies desitnées à l'ITE sont sous avis techniques et disponibles en dimensions 1200 x 600 mm (ep de 30 à 300 mm). Pour réaliser les finitions et la mise en œuvre de ses procédés, le fabricant propose toute une gamme de produits allant des colles, accessoires, peinture, ragréage, et enduits minces.

 

La protection passive contre le feu

 

Nouveau créneau de l’entreprise : la protection passive contre le feu. Surfant toujours et encore sur le principe de la légèreté, Edilteco propose désormais une solution premix à base de billes (Protherm Light) qui, mélangée avec de l’eau et du ciment, peut être projetée sur les structures à protéger du feu (bâtiment industriels, parking, tunnels, locaux techniques…).

 

« C’est une alternative au flocage qui demeure une solution fragile car volatile et qui n’est pas très esthétique, indique Franck Pied. Notre solution a l’avantage d’être rigide grâce au ciment présent tout en limitant le surpoids (300 kg/m3). Et la surface pourra être recouverte d’une peinture anti-feu ».

 

 

Une nouvelle solution premix à base de billes (Protherm Light), mélangée avec de l’eau et du ciment, peut être projetée sur les structures à protéger du feu.



Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2107 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique



Écrans souples de sous-toiture