Le premier réseau de l’apprentissage du BTP opère sa mue

Le premier réseau de l’apprentissage du BTP opère sa mue

Face au déclin de ses effectifs d’apprentis dans le BTP, le réseau du CCCA-BTP a mis au point un plan d’attaque pour répondre aux nouveaux besoins de formation dans le secteur.



« Inédit ». C’est le terme employé par le président du premier réseau d’apprentissage en France, le CCCA-BTP, pour décrire le nouveau plan stratégique mis en place « Transform’BTP ». Un plan voté à l’unanimité du conseil d’administration du CCCA-BTP et présenté dans toutes les régions depuis le mois de juin

 

Jean-Christophe Repon, élu depuis un an à la tête du CCCA-BTP, ne mâche pas ses mots. « Je ne veux pas, et ce ne sera pas, un « énième » plan de travail de notre réseau que nous développons. On a suffisamment perdu de parts de marchés. Alors, nous devons changer, avec un plan opérationnel basé sur une analyse et une nouvelle ambition. Et ce plan sera évalué tous les 3 mois, c’est mon but » affirme le président.

 

50 000 apprentis formés par an

 

En formant 50 000 apprentis en France par an, le CCCA-BTP (118 centres de formation dont 77 à gouvernance paritaire) demeure le réseau le plus important en France.

 

Mais la récente crise économique a frappé durement les entreprises du BTP et les filières d’apprentissage. « Nous avons perdu 41 % des effectifs d’apprentis depuis 2008 dans le réseau paritaire. Et cet effondrement a été plus important dans notre réseau qui est le plus gros en volume. D’où une réflexion pour mieux adapter la capacité de nos CFA à former les apprentis en parfaite adéquation avec les besoins des entreprises » indique Jean-Christophe Repon.

 

Un plan sur 3 ans évalué tous les 3 mois

 

Un plan stratégique a été défini sur 3 ans en co-construction avec le réseau paritaire, correspondant au mandat du président actuel. « Il sera évalué, mesuré tous les 3 mois avec les parties prenantes » rappelle le président du CCCA-BTP. « Il se décline en 43 projets très concrets* et définis à partir de la réalité du terrain dont le challenge Winnov’ (voir encadré) ».

 

Un groupe de travail paritaire composé d’élus nationaux (un élu par organisation professionnelle de salariés et d’employeurs) et d’ambassadeurs territoriaux sera en charge du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre du plan. Chaque association régionale sera accompagnée pour décliner le plan stratégique en région.

 

« Le réseau doit prendre en main son destin et les partenaires sociaux sont en droit d’attendre un retour sur leur investissement au bénéfice des apprentis, des salariés et des entreprises. » Le président rappelle que le CCCA-BTP gère un budget de 100 millions d’euros dédiés aux investissements et au fonctionnement du réseau.

 

Une tête de réseau forte et des changements à venir

 

« Le CCCA-BTP doit être une tête de réseau forte qui animera, orientera, incubera, expérimentera en accord avec les partenaires sociaux sur la politique de la branche. Le quotidien va changer, les méthodes aussi. Nous avons prévu une enveloppe budgétaire pour renforcer la formation des collaborateurs (le réseau compte 3 200 collaborateurs). On ne peut pas ne pas changer » reprend J.C Repon.

 

Les CFA du BTP seront donc largement mis à contribution. Nous devons mettre en synergie les projets nationaux et régionaux, en identifiant les convergences entre les projets de Transform’BTP et les initiatives menées au niveau régional. Pour ça, nous nous appuierons sur des expérimentations pour les évaluer et mutualiser les bonnes pratiques à l’ensemble de notre réseau. C’est essentiel, car n’oublions pas que nous sommes dans un monde concurrentiel..

 

« C’est le cas de la mobilité européenne ou encore de le développement de centres d’excellence comme pour les Olympiades des métiers sans oublier le dispositif CAPA BTP Rugby créé au CFA de Blanquefort » explique Le président du réseau.

 

Pas d'objectif chiffré en terme de formation d'apprentis

 

Quel objectif à terme pour le réseau de l’apprentissage ? « On ne veut pas donner d’objectif chiffré qui n’aurait pas de sens aujourd’hui. Nous avions 75 000 apprentis dans le réseau au début de la crise en 2008. Si les partenaires sociaux valident demain que ce chiffre doit être atteint, on sait que le réseau a les moyens et les capacités de réussir.

 

Dans le cadre de l’Observatoire des métiers, des études seront menées sur les niveaux de métiers et les compétences à développer. Il faut trouver une bonne synergie entre nos outils de formation et les besoins réels de formation » conclut Jean-Christophe Repon.

 

* Parmi les 43 projets identifiés, 18 d’entre eux ont été actés comme le déploiement du BIM, le volet numérique, les synergies avec l’OPCA Constructys, les partenariats académiques nationaux (CNAM, CESI), l’internationalisation des compétences, la formation ouverte à distance, ou le programme de montée en compétences des managers du réseau…

 

 

Winnov’ : un laboratoire d’idées au bénéfice de tous

 

Le challenge Winnov » est l’un des 43 projets identifiés par Transform’BTP. Lancé en septembre jusqu’au début du mois de décembre, Winnov’ est un concours sous forme d’un appel à idées lancé dans le réseau de l’apprentissage BTP et auprès de ses partenaires. Et le succès est au rendez-vous ! A mi-parcours du challenge, les organisateurs recensaient près de 130 idées issues de toutes les régions, dans le domaine du numérique, la pédagogie, la communication, le sourcing client…

 

« L’ensemble du réseau était en attente d’une telle opération. Pour nous, c’est plus un laboratoire d’idées qu’un trophée d’innovations. Notre but est que les idées sélectionnées deviennent des projets financés et mutualisés. On retiendra une idée gagnante par thématique et les autres idées seront mutualisées » termine J.C Repon. Une cérémonie prévue au mois de juin permettra de récompenser les meilleures innovations de ce challenge.

 

Source : batirama.com / Fabienne Leroy

 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1409 votants)
Oui
Non
 

Boutique

Techniques et pratique de la chaux


Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation