Le cimentier Vicat vise toujours une amélioration en 2017

Le cimentier Vicat vise toujours une amélioration en 2017

Vicat continue de viser "une amélioration de ses performances" en 2017, tablant sur une "progression soutenue" dans la 2e moitié de l'année, après un semestre difficile.


Le résultat net part du groupe a reculé de 17% sur les six mois, à 40 millions d'euros. Les ventes du semestre ont légèrement progressé de 0,8% à 1,25 milliard d'euros, a indiqué le groupe. A périmètre et changes constants, la croissance est de 0,9%.

 

"Au cours d'un exercice qui sera marqué par une très forte saisonnalité, le groupe s'attend désormais à bénéficier d'une progression soutenue de ses activités au second semestre", a déclaré le PDG de Vicat, Guy Sidos.

 

Dans ce cadre, le groupe réaffirme viser "une amélioration de ses performances" lors de l'exercice 2017 et "maintient son objectif de forte génération de cash-flows et de réduction de son niveau d'endettement".

 

Conditions météorologiques défavorables

 

Le semestre a été marqué par "des conditions météorologiques très défavorables en Europe, aux Etats-Unis et en Turquie, tout particulièrement en début d'année", a observé le PDG. Il a également pointé "un environnement macro-économique et sectoriel difficile en Egypte".

 

Mais Vicat a cependant "enregistré des améliorations sur d'autres régions clefs", a ajouté M. Sidos, en citant l'Inde, les Etats-Unis et la France. Sur le semestre, l'activité Ciment, qui pèse un peu plus de la moitié du chiffre d'affaires opérationnel du groupe, est en progression de 0,9% à périmètre et changes constants.

 

L'activité Béton et Granulats (un gros tiers de l'opérationnel) est également en hausse, de 0,8%, toujours en comparable. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a reculé de 8,7% sur le semestre, à 188 millions d'euros (-13% à périmètre et changes constants).

 

Forte dégradation de l'activité en Egypte

 

Cette baisse est notamment imputable à une "forte dégradation" en Egypte où l'Ebitda était négatif au premier semestre ainsi qu'à une "baisse sensible" en Turquie. Le groupe signale aussi un recul en Suisse et un "retrait mesuré" en France où cependant l'environnement sectoriel "poursuit son amélioration progressive".

 

Ces éléments négatifs ont été partiellement compensés, notamment par une "nette amélioration" en Inde, une "solide progression" au Kazakhstan et une croissance aux Etats-Unis réalisée malgré un contexte climatique particulièrement difficile.



Source : batirama.com / AFP

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (1475 votants)
pour
contre
indifférent
 

Boutique