Macron contre la fin de la directive travailleurs détachés

Macron contre la fin de la directive travailleurs détachés

E. Macron ne souhaite pas l'abrogation de la directive travailleurs détachés : il préconise de "renforcer les contrôles" et de "travailler pour éviter les distorsions".




"On a près de 300.000 travailleurs détachés. Ce qui pose un problème c'est le travail détaché illégal. Un travailleur détaché doit venir travailler aux conditions françaises, il ne peut pas y avoir un travailleur détaché européen qui travaille en dessous du Smic", a déclaré M. Macron sur LCP.

 

"La France a presque autant de travailleurs détachés français qui vont ailleurs. Donc ceux qui proposent de déchirer tout simplement la directive et d'arrêter, ils iront l'expliquer aux centaines de milliers de Français qui tous les jours vont travailler aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Belgique, en Allemagne, en Espagne ou en Italie.

 

Limiter à un an la durée de séjour autorisée

 

Ce n'est pas mon souhait", a poursuivi l'ancien ministre de l'Economie, dont le programme préconise de limiter à un an la durée autorisée de séjour d'un travailleur détaché. "Je pense qu'il faut renforcer les contrôles", a dit M. Macron, qui a rappelé la "carte d'identification BTP" entrée en vigueur.

 

"Deuxième chose : il faut travailler dans le cadre de cette directive pour éviter les distorsions". Quand dans le pays d'origine "il n'y a pas de salaire minimal ou un salaire minimal qui est un peu biaisé, on peut avoir des travailleurs détachés à très faible coût", a-t-il noté.




Source : batirama.com / AFP

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (170 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits