Pompes à chaleur : CIAT s’engage dans la formation des installateurs

Pompes à chaleur : CIAT s’engage dans la formation des installateurs

Alors que les plaintes de consommateurs se multiplient contre les dysfonctionnements des pompes à chaleur, CIAT annonce son intention d’ouvrir au moins deux nouveaux centres de formation d’ici fin 2011.







Après le magazine 60 millions de consommateurs en juin, c’est le Particulier Pratique de juillet-août qui dénonce la multiplication des litiges portant sur les pompes à chaleur. Alors que ce marché a connu une croissance exponentielle entre 2006 et 2008, la liste des contre- performances, liées à un mauvais dimensionnement de l’installation (trop ou pas assez puissante), ou à des équipements non conformes, s’allonge. Baptisés « éco-délinquants », ces entreprises opportunistes, créées pour profiter de ce marché alléchant, servent de boucs émissaires. Pour autant, personne ne se voile la face : dans l’ensemble, les professionnels du bâtiment manquent de formation. Au centre CIAT de Culoz, on forme déjà près d’un millier de personnes chaque année. « Cela va des stages visant à obtenir les attestations d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes, aux formations spécifiques pour le dimensionnement des installations, sans oublier la mise en œuvre,» confie Laurent Parisse, responsable marketing. L’industriel, principal fabricant français de PAC, envisage toutefois de gros investissements pour augmenter ses capacités de formation.

 

Deux ou trois nouveaux centres


En ligne de mire, la nécessité de multiplier le nombre d’installateurs titulaires de la certification Qualipac. Créé par l’Afpac, sa gestion a été confiée en janvier à l’association Qualit’ENR. « Aujourd’hui, 1000 installateurs bénéficient de l’appellation Qualipac proposée dans 8 centres agréés. Il en faudrait 7 à 8000 pour garantir des installations dans les règles de l’Art,» estime Laurent Parisse. Selon CIAT, des discussions sont en cours afin de permettre à des industriels de proposer dans leurs propres centres, les formations visant à décrocher la certification Qualipac. « Il faut absolument augmenter l’offre de formation pour garantir la satisfaction des clients finaux. » Ce qui n’empêchera pas que les épreuves sanctionnant les connaissances soient réalisées sous le contrôle d’une personne indépendante pour garantir la crédibilité de l’appellation. « Nous envisageons d’ouvrir un nouveau centre à Lyon et un autre en région parisienne, assure Frédéric Agar, directeur de CIAT Habitat. Si possible, nous aimerions également pouvoir en implanter un quatrième en Bretagne ou en Pays de Loire, entre Rennes et Nantes. »


Source : batirama.com / Céline Jappé

 

Bientôt un club des partenaires CIAT


Frédéric Agar annonce la création d’un club de partenaires CIAT d’ici la fin de l’année 2010. « Aujourd’hui, notre réseau compte 600 installateurs actifs qui commandent régulièrement des PAC affichant un Cop au moins égal à 5. Nous travaillons pour les fédérer moyennant des avantages mais aussi un certain nombre d’obligations à respecter. » CIAT espère 80 à 100 installateurs partenaires dès 2011. L’industriel qui assure 40% de ses ventes via le négoce, espère ainsi garder un œil direct sur la qualité de la mise en œuvre de ses équipements.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (198 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Fenêtres en travaux neufs Aluminium, bois, PVC - NF DTU 36.5