Chillventa 2016 (01) : le salon ouvre à Nuremberg

Chillventa 2016 (01) : le salon ouvre à Nuremberg

Fluides frigorigènes, compresseurs, pompes à chaleur, groupe d’eau glacée, échangeurs, aéroréfrigérants, …. seront la vedette du salon Chillventa qui se tient à Nuremberg.

FLEXIClean & SKINReflex : les isolants d’EDILIANS, nouvelle génération !


Tous les deux ans, le salon Chillventa de Nuremberg est le pèlerinage obligatoire pour le monde du froid commercial, de la climatisation, du chauffage et de la production d’eau chaude thermodynamiques, de la ventilation.

 

L’édition 2016 ouvre mardi 11 octobre et se poursuit jusqu’au jeudi 13 octobre : 3 jours bien remplis. Comme c’est l’usage, le salon est précédé lundi 10 octobre par le congrès organisé par Asercom (l’association des fabricants de compresseurs) et EPEE (le partenariat européen pour l’énergie et l’environnement, une association de fabricants de matériel de Génie Climatique Européens).

 

Durant ce Congrès, deux grands thèmes seront débattus. Premièrement, l’application du Règlement Européen F-Gaz deux ans après son entrée en vigueur. Ce Règlement prévoit une diminution graduelle de la contribution des fluides frigorigènes à l’effet de serre.

 

Fluides : l’application du Règlement F-Gaz

 

Concrètement, il prévoit un calendrier sur 20 ans qui abaisse le GWP (Global Warming Power ou contribution à l’effet de serre) des fluides que l’on charge dans les pompes à chaleur, dans les groupes froids, dans les chauffe-eau thermodynamiques et dans toutes les installations de froid commercial et industriel.

 

La nouvelle version de ce règlement est en vigueur depuis le 1er janvier 2015. Une grosse étape est prévue en 2018. Des modifications de ce règlement sont évoquées, bien que le Brexit risque d’absorber l’essentiel des efforts de la Commission Européenne et de reléguer au second plan toute modification réglementaire.

 

Le Règlement F-gaz est directement responsable du développement du R32 en climatisation depuis quelques mois. D’autres fluides seront sans doute évoqués, dont l’introduction du tout nouveau et encore mystérieux R-455A : un fluide développé par Honeywell.

 

Directive Européenne EcoDesign

 

En même temps que le Règlement F-Gaz, le monde de la thermodynamique est confronté au calendrier de la Directive EcoDesign, dont le but est de réduire les consommations d’énergie. Elle prévoit de son côté une augmentation du rendement des appareils, une diminution de leur bruit de fonctionnement.

 

Elle a aussi chamboulé le vocabulaire qui sert à exprimer la performance des appareils. Le COP (Coefficient de Performance) n’a plus aucune existence réglementaire. On doit désormais exprimer la performance en rendement annuel moyen, en % et en énergie primaire. C’est ce qui explique que les pompes à chaleur à absorption sont soudain considérées comme les appareils thermodynamiques les plus performants.

 

Le monde de la thermodynamique est donc compris entre le marteau du Règlement F-Gaz et l’enclume de la Directive EcoDesign. Ce n’est pas exactement une solution enviable. Lors du Congrès EPEE/Asercom, des précisions seront sans doute données sur le calendrier EcoDesign et sur ses exigences en ce qui concerne plusieurs groupes de produits, dont la climatisation > 20 kW.

 

De nouvelles conceptions de machines

 

Le salon Chillventa fournira aux fabricants, l’occasion de montrer leurs nouveaux concepts qui satisfont simultanément les exigences du Règlement F-Gaz et de la Directive EcoDesign. Les solutions de ventilation adiabatique – sans fluide – pour le rafraîchissement devraient se multiplier. Ainsi que les architectures techniques faisant appel à plus d’eau glacée, tout en confinant les fluides.

 

Tout comme les nouveaux groupes froids et les nouvelles pompes à chaleur utilisant des fluides frigorigènes à faible GWP : les HFO (Hydrofluoroléfine ou hydrofluoro-Oléfine), dont le HFO-1234ze, sans doute aussi plus de propane, de R32 et de CO2. Tous ces fluides, à l’exception du CO2, sont faiblement ou franchement inflammables. Le CO2, pour sa part, fonctionne à des pressions dépassant 120 bars.

 

Bref, dans un cas comme dans l’autre, le travail des entreprises de froid commercial et de climatisation change. Leurs qualifications doivent suivre et leur équipement être modifié. Chillventa sera l’occasion de faire le point sur ces questions bien concrètes qui seront traitées dans les articles suivants. Le prochain sera un compte-rendu du congrès EPEE/Asercom.




Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Votre avis compte

Les aides aux entreprises face à la crise énergétique vous semblent-elles plus claires et faciles d'accès qu'avant ? (2 votants)
Oui, le Gouvernement a simplifié les choses.
Non, on n'y comprend toujours rien.
 

Articles

Nouveautés Produits



Boutique