Trimo mise sur la façade modulaire et préfabriquée

Trimo mise sur la façade modulaire et préfabriquée

Spécialisé dans le panneau sandwich à âme minérale, l'industriel d'origine slovène mise sur ses nouveaux produits innovants Qbiss pour se développer.





L'usine principale du groupe Trimo est située dans la campagne slovène à Trebnje. Depuis sa création en 1961, l'industriel revendique à son actif plus de 50 millions de m2 de façades et toitures installées, principalement avec leur produit phare, le Trimoterm.

 

Ce panneau sandwich avec un coeur minéral est protégé par des plaques acier galvanisée. Depuis des décennies, ce système préfabriqué est apprécié en particulier en Russie, dans les pays de l'Est et en Angleterre, du fait de ses excellentes capacités coupe-feu obtenues par les matériaux employés : l'acier et la laine de roche qui ne brûle pas et ne dégage pas de fumée toxique.

 

L'industriel a franchi une nouvelle étape en 2009 avec la sortie d'un nouveau produit, le Qbiss One. Cette façade modulaire est constituée de cassettes isolantes.

 

Le Qbiss Air pour accélérer le développement

 

Confronté à des difficultés financières, le groupe Trimo a été racheté en avril 2016 par un groupement de onze banques polonaises. La nouvelle direction mise en place au printemps est composé d'un duo de choc composé de Maciej Radomski, CEO et de Jeffery L. Grady, Président du Conseil d'Administration, qui veut accélérer le développement du groupe.

 

« Notre stratégie est simple, notre produit principal demeure le sandwich mais le Qbiss One est plus séduisant. Son caractère innovant en fait un produit unique sur le marché et outre le tertiaire il va pouvoir se vendre pour le résidentiel de grande hauteur. L'idée est de doubler les ventes dans les deux ans à venir », avance Maciej Radomski.

 

Actuellement, le marché du groupe est essentiellement en Europe avec un effectif d'environ 500 personnes et un CA en 2015 de 87,1 millions d'euros. L'objectif est de renforcer les ventes sur l'Europe de l'Ouest et du Nord, sur les Etats-Unis et sur l'Asie à partir de Singapour ainsi qu'au Moyen-Orient.

 

Pour sa part, l'antenne française a été créée il y a un an et demi par Gilles Delesvaux qui confie que « le Trimotern qui est sous ATec est vendu depuis une dizaine d'années en France. Aussi sous ATec depuis peu, le Qbiss One a un fort potentiel ».

 

Une fabrication entièrement automatisée

 

Avec une marque présente dans plus de 60 pays, Trimo concentre sa fabrication dans ses deux usines en Slovénie et Serbie. Leur troisième usine située en Russie, qui était en surcapacité, a été vendue en mai 2016.

 

L'usine principale installée à Trebnje en Slovénie, a été modernisée en 2015 avec 800 000 € d'investissement. Avec un effectif de 350 personnes, la capacité de production sur les chaînes Trimoterm et Qbiss est de plus de deux millions de m2/an.

 

Leur produit historique Trimoterm est fabriqué en bande et coupé à la longueur désirée en fonction du chantier. « En 1986 nous avons développé et breveté un coeur minéral en fibre de roche lamellée et compactée.

 

Une meilleure résistance mécanique

 

Le résultat offre une meilleure résistance mécanique », précise le responsable R&D, Tomaz Popit. La chaîne de fabrication qui est aussi très automatisée pour le Qbiss One est en revanche protégée des regards indiscrets.

 

En effet les cassettes de cette façade métallique modulaire et auto-portante possèdent un design unique avec des coins arrondis. « La fabrication des panneaux s'effectue avec une technique brevetée de formage de la tôle d'acier en 7/10°. Le résultat obtenu est à épaisseur constante, sans faiblesses. Le montage par vissage sur chantier de ces éléments préfabriqués est particulièrement rapide », termine Tomaz Popit.

 

Légende photo : Le groupe mise aussi sur le Qbiss Air, un nouveau produit de mur rideau annoncé en 2013. Sa très haute performance énergétique pour une épaisseur réduite est obtenue grâce à ses six vitrages et ses multi-chambres (à l'argon sauf la dernière en CO2) et son vitrage peu émissif. © Trimo

 


Source : batirama.com / François Ploye

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (613 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique