NF DTU 34.4 – Mise en œuvre des fermetures et stores

NF DTU 34.4 – Mise en œuvre des fermetures et stores

Retrouvez ci-dessous toutes les informations relatives au NF DTU 34.4 – Mise en œuvre des fermetures et stores



Domaine d’application

Le NF DTU 34.4 “Mise en œuvre des fermetures et stores” donne les spécifications de conception et de mise en œuvre des fermetures et stores sur leur support, quel(le) que soit :

  • leur matériau de constitution (acier, aluminium, bois, PVC, etc.) ;
  • leur mode de commande (manuelle ou motorisée) ;
  • leur inclinaison ;
  • leur condition de mise en œuvre (bâtiment neuf, existant ou en remplacement d’un même type d’ouvrage).

Il s’applique aux ouvrages localisés dans toutes les zones climatiques ou naturelles de France.

 

On entend par “fermetures et stores”, les fermetures pour baies équipées de fenêtres, les stores intérieurs et les stores extérieurs.

 

Le NF DTU 34.4 ne traite pas :

  • des fermetures et stores non directement liés à un bâtiment ou à une structure existante et fixe liée à un bâtiment ;
  • des fermetures pour baies libres (par exemple, portes industrielles) ;
  • des produits nécessitant la mise en œuvre simultanée d’une structure métallique et d’une protection solaire ;
  • des fermetures et stores intégrés ;
  • de l’alimentation autonome des fermetures et stores ;
  • des voiles d’ombrage.

La version en vigueur de ce DTU, à la publication de cette fiche, est celle de septembre 2013.

 

Matériaux visés

Les exigences que doivent respecter les matériaux nécessaires à la mise en œuvre de fermetures et stores (fermetures, stores, toiles, manœuvre, fixations, etc.) sont précisées dans la partie 1-2 “Critères généraux de choix des matériaux” du NF DTU 34.4.

 

Mise en œuvre : l’essentiel

Conception

Avant toute mise en œuvre d’une fermeture ou d’un store, un certain nombre de prescriptions sont à suivre, et en particulier :

  • vérifier l’état du support :
  • l’alignement des murs en parties haute et basse de la baie ;
  • l’équerrage du tableau ;
  • la résistance des structures porteuses ;
  • la conservation de l’intégrité de l’étanchéité de la baie lors de la fixation future de la fermeture ou du store ;
  • dans le cas d’une motorisation envisagée, exiger la conformité du raccordement au réseau électrique à la norme NF C 15-100 ;
  • mesurer les cotes des supports finis à chaque emplacement devant recevoir une fermeture ou un store.

 

La conception de l’ouvrage va permettre notamment de déterminer le sens de l’enroulement, le déport éventuel ainsi que le type de mise en œuvre de la fermeture ou du store, selon les éléments suivants :

  • le type de support ;
  • les contraintes de l’ouvrant ;
  • les ouvrages présents dans l’environnement prévu de la pose (canalisations, garde-corps, etc.) ;
  • la présence d’un système de ventilation ;
  • etc.

 

Une étude doit être également menée pour déterminer :

  • la mise en œuvre du dispositif de commande selon qu’elle soit souhaitée manuelle ou motorisée ;
  • le type de fixations et leur dimensionnement (selon le support, le produit mis en œuvre et l’effort à fournir lors de la manœuvre).

 

Mise en œuvre des fermetures et stores

Qu’ils soient livrés à l’atelier ou directement sur le chantier, les produits doivent être vérifiés tant sur la quantité, l’état que sur leur conformité vis-à-vis de la commande.

Un stockage peut être prévu transitoirement ou de manière prolongée, sous réserve que les produits soient disposés sur des systèmes appropriés permettant d’éviter tout contact avec le sol et de se prémunir des intempéries ou de toutes autres projections possibles (ciment, plâtre, peinture, etc.).

Avant toute mise en œuvre, les conditions ci-dessous doivent être strictement satisfaites :

  • les travaux de gros-œuvre doivent être finalisés aux emplacements prévus pour les fermetures et stores à mettre en œuvre ;
  • les locaux, baies et encadrements de baie doivent être dégagés et nettoyés ;
  • les emplacements des fixations et des supports doivent être clairement indiqués ;
  • les supports concernés par la réception des fermetures et des stores doivent être acceptés par l’entreprise de pose.

 

La mise en œuvre comprend notamment les étapes suivantes :

  • mise en place d’un calage provisoire ou permanent afin de s’assurer de la verticalité des systèmes de guidage et de l’horizontalité de l’axe ou du tube d’enroulement ;
  • réalisation des fixations et calfeutrements, tout en assurant le traitement de la perméabilité à l’air ;
  • pose des commandes.

Selon le type de fermetures ou stores, les finitions des ouvrages doivent être réalisées dans un délai de 2 à 6 mois.

 

A l’issue de la pose de chaque fermeture ou store, un essai de fonctionnement doit être réalisé et porté sur toutes les fonctionnalités de l’ouvrage (ouverture, fermeture, orientation des lames, dispositif de verrouillage, accessibilité aux manœuvres de secours, réglage de fins de course, etc.).

Pour la pérennité des ouvrages, une notice d’utilisation, de nettoyage et d’entretien doit être fournie au maître d’ouvrage.

 

Tolérances de pose

Les tolérances de mise en œuvre des fermetures et des stores dépendent du type de produit considéré. Elles sont rassemblées dans le tableau ci-dessous.

 

Stores et fermetures avec coulisses

Verticalité de la coulisse

± 2 mm/m

Volet roulant

Angle de pose des coulisses sur le plan horizontal

± 3°

Stores vénitiens extérieurs

Angle de pose des coulisses sur le plan horizontal

± 2,5°

Volets battants

Jeux périphériques

Compris entre 6 mm et 10 mm

Désaffleur par rapport à la maçonnerie

≤ 15 mm

 

 

N.B. : Cette fiche rapporte l’essentiel du NF DTU 34.4. Elle ne se substitue en aucun cas à ce document normatif. Pour tout complément souhaité sur ce type de mise en œuvre, consultez le DTU disponible auprès de l’Afnor ou du CSTB.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2159 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1


Le petit dicobat