Une nouvelle union voit le jour dans le bois

Une nouvelle union voit le jour dans le bois

L'industrie du bois et les contructeurs bois sont représentés par un nouvel organisme : l’Union des industriels et constructeurs bois ou UICB.





« Nous représentons 40 000 emplois directs, 120 000 emplois indirects pour un chiffre d’affaires d’environ 4 milliard d’euros », jauge Christian-Louis Victor, le nouveau président de l’Union des industriels et constructeurs bois (UICB).

 

Né le 30 mars dernier de la fusion de la Fédération de l’Industrie bois (Afcobois) et la Fédération de l’Industrie bois construction (FIBC), le nouvel organisme siège désormais dans les locaux de son nouveau siège au CAP 120 à Paris dans le XIIe arrondissement.

 

« Nous voulons devenir l’organisme de référence du bois construction et de la construction bois » assure le président. Un rapprochement attendu, car jusque là les deux organisations qui avaient certes des intérêts communs agissaient pour leur compte.

 

Des industriels fabricants aux constructeurs bois

 

Néanmoins, les entreprises adhérentes des différents syndicats et associations de l’UICB – 11 organismes* au total – demeurent indépendants et actifs d’un point de vue du développement, de leur gouvernance, et de leur gestion. Seuls les problématiques et intérêts interprofessionnels sont portés par l’UICB.

 

Cette organisation unique rassemble désormais l’ensemble de la profession depuis les industriels fabricants de composants de structures et de menuiseries intérieures jusqu’aux constructeurs qui conçoivent, fabriquent et mettent en œuvre des bâtiments à structure bois.

 

Elle repose sur l’association de trois pôles d’activité complémentaires : un Collège Constructeurs, un Collège Industriels Structures et un dernier Industriels Menuiseries intérieurs.

 

Actions techniques, normatives, sociales…

 

Outre les actions techniques (intervention dans les groupes de travail type DTU, publication de Guides Memento…) et la participation aux travaux relatifs à l’évolution des normes, l’UICB va engager une réflexion sur les problématiques de préfabrication et de production en vue de l’amélioration des process, de l’organisation et de la productivité.

 

De plus, l’union va structurer des actions promotion et de communication – communication externe avec huit sites web, éditions print, newsletters… -. Parmi ses autres actions, elle compte engager une posture pro-active dans le domaine social : conventions collectives, travaux touchant à l’amélioration des conditions de travail ou formation des personnels du secteur.

 

Mais également rassembler des perspectives et moyens pour aborder des problématiques transversales tels l’Eurocode 5, les émissions de formaldéhyde… Enfin, l’UICB souhaite favoriser les échanges selon un axe qualité et plus largement impulser une dynamique pour le développement de l’usage du bois dans la construction.

 

 

*Afcobois Syndicat (syndicat français de la construction bois) ; Apibois (syndicat de la poutre en I) ; Afeb (association des fabricants d’escaliers en bois) ; ATF-BPT (association des fabricants de blocs portes) ; BAB (association des constructeurs de bâtiments agricoles en bois) ; CLT France (association pour la promotion et le développement du CLT en France) ; RBR (association des professionnels du renforcement des ouvrages par techniques de résine) ; SNBL (syndicat national du bois lamellé) ; SNAPB (syndicat national des applicateurs de la préservation du bois) ; SCIBO (syndicat des fabricants de structures et charpentes industrialisées en bois) ; Symob (syndicat des fabricants et constructeurs d’ouvrages à ossature bois).

 



Source : batirama.com / Stéphanie Lacaze Haertelmeyer

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (892 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique