Le Carrefour International du Bois poursuit sa croissance

Le Carrefour International du Bois poursuit sa croissance

Bisannuel, le salon d'affaires du Bois qui se tiendra à Nantes du mercredi 1er au vendredi 3 juin, conforte son ancrage international.




Organisé tous les deux ans depuis 1990 par Atlanbois et le Port de Nantes St-Nazaire, le Carrefour International du Bois s'est imposé avec ses 10 000 visiteurs professionnels parmi les salons européens du bois qui comptent.

 

Il se distingue de ses homologues étrangers en étant exclusivement consacré aux produits bois : sciages, panneaux, parquets, terrasses, bardages, bois pour la construction, etc.

 

Les visiteurs viennent pour faire des affaires pas pour y découvrir la dernière machine de sciage. « C'est un salon d'affaires BtoB, un lieu de négoce du marché bois. Après 2014 qui avait déjà été une très bonne année, la 14e édition de cette année s'agrandit de 13% en surface d'exposition, avec 1000 m2 de stands supplémentaires qui vont prendre place dans le Hall 1 », affirme Cécile Touret, commissaire générale du salon.

 

Un salon d'affaires avant tout

 

Avec ses quelque 540 exposants prévus, le salon bénéficie d'un ancrage fort à plusieurs niveaux tant régional (avec une quarantaine d'exposants des pays de la Loire et des stands d'autres régions françaises) qu'international avec des stands collectifs, comme ceux du Pays Basque Espagnol ou du Portugal.

 

35% des stands sont d'ailleurs internationaux avec 28 pays représentés essentiellement européens. Les horaires de l'édition 2016 ont été ajustés en étant un peu plus longs les deux premiers jours et se terminant plus tôt le dernier jour.

 

« Il est important de signaler que la surface des stands est limitée à 36 m2, ajoute Cécile Touret. L'accent est mis sur le fait que c'est un salon d'affaires davantage qu'un lieu de démonstration. Tout le monde bénéficie de la même visibilité et l'espace d'exposition est plus facile à visiter ».

 

Un marché contrasté en début d’année

 

L'édition 2014 a accueilli plus de 10 000 visiteurs dont un tiers de professionnels en commerce du bois. La part des visiteurs internationaux est passée de 18% en 2012 à 22% en 2014 avec 70 pays représentés.

 

Le marché en ce début d'année demeure contrasté et un coup de pouce à l'export pour les exposants français est le bienvenu. « Nous avons une vision partielle du marché sur la région Ouest. Le négoce et la menuiserie se portent bien, le feuillu en particulier s'exporte avec une demande importante sur le bois de peuplier.

 

En revanche le bois énergie se porte mal, du fait des prix du pétrole bas et de la succession d'hivers doux. Le marché des résineux est important en volume mais les prix sont écrasés. Pour la construction bois, nous avons un peu de tertiaire privé mais surtout de la maison individuelle et des surélévations et extensions », résume Cécile Touret.

 

Conférences : une journée consacrée à l’international

 

Le programme de conférences 'Techniques & Solutions Bois' a été revisité avec le vendredi un nouvel atelier organisé par le réseau des ingénieurs Bois Construction. Une première aussi avec l'exposition 'Bois et aménagement des espaces de vie', destinée à mettre en avant les créations et savoir-faire des entreprises des Pays de la Loire, très dynamiques dans ce secteur.

 

Le cycle de conférences démarre le mercredi par une journée consacrée à l'international. Le matin un focus est prévu sur le marché des produits bois en Angleterre, et l'après-midi, la ville durable sera illustrée au travers des trois exemples de Nantes, Londres et Rotterdam, avec le cas de la passerelle Luchtsingel du cabinet d'architecture Zus, financée par crowfunding.

 

Une visite de plusieurs chantiers construction bois de la région est prévue le jeudi matin, suivie l'après-midi de conférences sur l'actualité de la filière forêt. Parmi les sujets traités le label BBCA (Bâtiment Bas Carbone), les matériaux biosourcés ainsi que le dernier avis de l'Ademe sur la forêt et le changement climatique.

 

Un million d’arbres replantés dans la région de Nantes

 

« Un programme ambitieux de financement a d'ailleurs été mis en place pour replanter un million d'arbres dans la région de Nantes. Avec l'enjeu de favoriser des espèces qui résistent au stress hydrique du aux épisodes de sécheresse rendus plus fréquentes avec le changement climatique », confie Nicolas Visier, délégué général d'Atlanbois.

 

La journée du vendredi plus technique abordera les nouvelles tendances constructives, les coûts de la construction bois et le marché (réhabilitation, collectif...). D'autres conférences ont lieu en parallèle de ce programme déjà riche, en particulier celles organisées par l'association Le Commerce du Bois dont une sur une façade bardage bois Bas carbone et une sur les bois tropicaux dans un axe durable.

 

Crédit photo : Carrefour International du Bois. Photographe André Bocquel




Source : batirama.com / F. Ployes

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (157 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
Filtre compact easyCompact

TRAPMETALE

CEGE 100 MULTISOL