Halle de Pantin : au bonheur des artisans

Halle de Pantin : au bonheur des artisans

La Halle de Pantin vient d’ouvrir ses portes dans la banlieue nord-est de Paris, en Seine Saint Denis (93). Un lieu stratégique pour Saint Gobain Distribution Bâtiment France






Un pôle commercial d’envergure (35 000 m2 bâtis sur une zone de 55 000 m2) dédié aux Pros du Bâtiment dans la banlieue nord-est de Paris, en Seine-Saint-Denis (93), ouvert de 6h30 du matin jusqu’à 20h00, y compris le samedi : c’est le projet d'hypermarché auquel s’est attelé Saint-Gobain Distribution Bâtiment (SGDB) depuis 2008.

 

Ouvert depuis le début du mois de septembre, il regroupe 8 enseignes complémentaires* du groupe (voir ci-dessous), de quoi assurer une belle vitrine des activités distribution du groupe. Si le choix de l’emplacement relève du hasard et d’une « rencontre avec les interlocuteurs locaux et régionaux », il s’avère néanmoins stratégique pour la division Distribution du groupe.

 

« Nous avons un appétit incroyable pour les implantations en première couronne de Paris, dotées de belles surfaces au sol, » explique Patrice Richard, Président de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France. L’emplacement de Pantin se révèle en outre une très belle aubaine : l’Est parisien, une zone urbaine populaire (en comparaison avec l’Ouest bourgeois) concentre un nombre important d’entreprises du Bâtiment.

 

 

  1. La halle de Pantin, un patrimoine industriel datant des années 40, réhabilité pour en faire le premier centre commercial dédié aux entreprises du Bâtiment (Architecte Norbert Braille et BET Becice) ®SGDB France

 

 

  1. La principale caractéristique du bâtiment est la voûte en béton de 7 cm d’épaisseur ainsi que l’apport naturel de lumière procuré par les plans vitrés inclinés à 30° et orientés Est Ouest. ®F. Leroy

 

Label BBC et HQE Renovation

 

Cette zone longtemps délaissée s’avère également un gisement important de projets de construction en tout genre (habitat, bureaux, écoles, commerces…). Autre intérêt : le tracé du Grand Paris Express (projet de métro automatique de rocade prévue entre 2018 et 2030) stimulera également les opérations immobilières, en permettant de désenclaver la banlieue Est.

 

Et qui, désormais, pourra alimenter facilement et rapidement ces entreprises de Seine-Saint-Denis en matériaux divers et variés ? Réponse : la Halle de Pantin ! Il est vrai que l’opération de réhabilitation de l’ex Halle Sernam de Pantin, construite dans les années 40, et devenue une friche industrielle, pouvait un peu inquiéter…

 

Le résultat parle de lui même : labellisé BBC Rénovation et HQE, le bâtiment se veut un modèle de réhabilitation éco-responsable. Le projet intègre d’ailleurs un espace vert de 12 450 m2 permettant le traitement et la récupération des eaux ainsi que la prise en compte de la biodiversité.

 

 

  1. Un partenariat avec le Museum national d’histoire naturelle permettra de repertorier et réimplanter des espèces animales et végétales fragiles. ®F. Leroy

 

Cout de la réhabilitation : 30 millions d’euros

 

Il intègre en outre un espace pédagogique ouvert à tous, notamment les scolaires. Ajoutons que 80 % des matériaux déconstruits sur place ont été recyclés et toutes les terres pollués, évacuées et soumises à une traçabilité précise.

 

Si le coût de la réhabilitation s’élève à 30 millions d’euros, les perspectives de chiffres d’affaires annuels, 700 millions d’euros, (soit 1 % du CA du groupe) sont à la hauteur de l’investissement.

 

Le groupe s’attend en effet à voir circuler entre 1000 et 2000 clients par jour environ, rien que dans le libre-service de la Plateforme du Bâtiment de la Halle de Pantin, la plus importante surface de la Halle (uniquement ouverte aux professionnels détenteurs d’une carte).

 

                                                                                                                          

  1. La nouvelle Plateforme du Bâtiment de la Halle de Pantin construite à quelques km seulement de celle d’Aubervilliers, toute récente, devrait rapidement faire le plein ! ®F. Leroy

 

 

2 à 3 enseignes visitées par les clients

 

« Nos clients visitent 2 à 3 enseignes, en moyenne, selon leurs activités » précise Patrice Richard. Ajoutons que la concurrence entre enseignes est d’ailleurs entretenue par le Groupe afin de « stimuler les énergies et l’esprit de compétition des équipes ». Un choix qui justifie notamment la gestion indépendante d’un stock de matériaux par chacune d’entre elles…

 

Et pour soigner et fidéliser le client, le groupe propose une multitude de services allant du système de livraison type « Drive » (casiers à récupérer chez Pum Plastiques) à la restauration sur place, avec une Cafeteria connectée ou la présence de Food Trucks, une station GNV disponible et des bornes de recharge pour voitures électriques, sans oublier une prochaine déchetterie pour les déchets de chantier, dès 2016…

 

 

  1. De nombreux services sont proposés aux professionnels, dont un atelier de transformation du bois. Une ventouse facilite la manutention des panneaux bois.®F. Leroy

 

* 7 milliards d’euros

 

Les enseignes présentes

 

La halle de Pantin regroupe 8 enseignes du groupe Saint Gobain et deux enseignes partenaires : Hilti et Kiloutou. Parmi les enseignes maison, on retrouve Point. P (1 300 m2), La plateforme du Bâtiment (4000 m2 de libre-service), Decoceram (600 m2), Cedeo (1000 m2), PUM Plastiques (2000 m2), CDL Elec (400 m2), Outiz (300 m2), SFIC (3000 m2). Au total, la Halle comptabilise 100 000 références, 8 200 m2 de libre service, 18 000 m2 de stock.

 

Un patrimoine industriel à conserver

 

 

®PY Brunaud

 

La structure d’origine imaginée par Paul Peirani et Bernard Lafaille accueillait une halle dite de trafic accéléré de marchandises, un patrimoine industriel des années 40 bien conservé. Le bâtiment est composé de 3 grandes halles accolées : la première est une voie ouverte aux piéton et aux véhicules des clients avec un parking de 150 places, la deuxième abrite les enseignes et enfin, la 3e est réservée à la logistique et au stockage.

 

 

« L’est Parisien recèle une telle densité de professionnels, que plus on ouvre de points de ventes, plus on a de clients » affirme Patrice Richard, en évoquant la récente implantation de l’enseigne La Plateforme du Bâtiment à Aubervilliers. ®SGDB France

 



Source : batirama.com / Fabienne Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (356 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Techniques et pratique du plâtre


Plancher Rayonnant Electrique (PRE)