Syndicat des vêtures et bardages : fortes ambitions sur le marché de l’ITE

Syndicat des vêtures et bardages : fortes ambitions sur le marché de l’ITE

Créé il y a deux ans, le Syndicat des vêtures et bardages isolés compte 3 nouveaux membres (13* en tout) et compte devenir l’interlocuteur incontournable des prescripteurs sur son marché.



Créé en juin 2013 avec une dizaine de membres, la plupart issu du groupement des industriels du mur manteau, le nouveau syndicat des vêtures et bardages isolés affirme clairement sa stratégie.

 

En se démarquant des fabricants d’autres revêtements, tels que les enduits, le SNVBI compte devenir l’acteur référent du marché de l’ITE en filière sèche. C’est la raison pour laquelle il vient d’intégrer trois nouveau membres, tous spécialistes de la fixation : Faynot, Etanco LR et SFS Untec.

 

Son ambition : devenir un acteur incontournable dans le débat architectural mais aussi technique en contribuant à l’élaboration des futures réglementations.

 

Essais feu des procédés bardage

 

Cette année, il compte réaliser deux essais d’évaluation du comportement au feu des procédés bardages, sur support maçonné, avec isolation par laine minérale. Une action tripartite menée avec le Filmm (syndicat des laines minérales) et le laboratoire Effectis.

 

« Nous mènerons des essais du comportement au feu similaires sur des procédés bardages sur façade métallique ainsi que sur ossature bois » précise David Dore, de la société Fundermax membre du SNBVI.

 

Des campagnes certes très coûteuses mais rendues nécessaires en raison de l’ultimatum fixé par le ministère de l’Intérieur (instruction technique IT 249), qui attend ces essais avant la fin de l’année 2016.

 

10 fiches techniques à venir

 

« Les industriels ont déjà réalisé des essais en termes de réaction et de résistance au feu, mais pas en termes de comportement. C’est la raison pour laquelle nous avons créé ce groupe spécialisé » ajoute Franck Latreille, directeur technique chez Trespa.

 

Une commission « Communication » sera ensuite chargée de promouvoir le savoir-faire acquis à l’issue des essais auprès des utilisateurs des systèmes testés. Le syndicat a d’ailleurs prévu de publier cette année 10 fiches techniques traitant de sujets réglementaires et de mise en œuvre, comme la thermique, le sismique…

 

Son objectif : convaincre un plus grand nombre de constructeurs et prescripteurs des atouts des vêtures et bardages.

 

Une marque déposée :  « Façade intelligente »

 

Avec sa marque déposée « Façade intelligente », le syndicat entend se positionner en amont de la réflexion sur le rôle et les fonctions de la façade. « Nous préférons lancer des tendances avec les penseurs plutôt de devenir des suiveurs » précise David Dore qui évoque les « combinaisons infinies » des natures, textures et finitions des bardages et vêtures.

 

« Demain, on peut aller très loin et intégrer des systèmes de communication sur les façades, avec des Oled, des couleurs variables selon le temps, le tout dans le respect d’une démarche sociale et environnementale » ajoute le responsable. Les nouveaux possibilités offertes par le BIM contribueront aussi au succès de la stratégie du syndicat.

 

« On construira de la même manière mais on va changer la façon de concevoir. L’objectif du BIM étant de gagner 7 jours de travail sur un mois » termine le porte parle du SNBVI. En savoir plus : www.snbvi.fr

 

*Careal, Fundermax, Vetisol, VM Zinc, Wienerberger, Terreal, james Hardie, Eternit, Rockpanel, Trespa, Faynot, Etanco LR et SFS Untec.



Source : batirama.com / Fabienne Leroy

 

Les chiffres du marché

 

CA global activité : - 5,6 % en 2014 et - 3,6 % en volume (tendance à rechercher des prix).

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2107 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique


Fenêtres en travaux neufs Aluminium, bois, PVC - NF DTU 36.5