Un fleuron de la faïencerie française renait

Un fleuron de la faïencerie française renait

En juin dernier, deux hommes se sont associés pour reprendre la marque Sarreguemines France 1778, relançant ainsi la production de faïence sanitaire made in France.




C’est grâce à l’implication d’Hervé Pagazani et de Michel Brandicourt que la marque Sarreguemines France 1778 existe toujours. Ce fleuron de la faïencerie française dont le site de production est basé à Vitry-le-François (51) était en redressement judiciaire depuis octobre 2013 lorsque les deux hommes se sont associés pour assurer la continuité de l’activité via la SB Ceramic SARL.

 

Acceptée par le tribunal de commerce de Châlon-en-Champagne en juin dernier, leur offre de reprise en plan de continuation a permis dans un premier temps de préserver 52 des 107 emplois du site.

 

« Lorsque nous avons repris la faïencerie, exploitée par Lecico France depuis 2006, elle fabriquait du carrelage, de la vaisselle et des produits sanitaires (cuisine et salle de bain), explique Michel Brandicourt. Aujourd’hui, nous avons recentré l’activité autour de la branche sanitaire exclusivement (évier, receveur de douche, lavabo, vasque…).

 

200 ans de savoir-faire

 

Les deux repreneurs entendent redonner ses lettres de noblesse au travail du grès émaillé, matériau naturel, connu et apprécié pour ses qualités hygiéniques et sa résistance. Outre la valorisation des qualités naturelles du matériau, le duo compte bien profiter de la notoriété de la marque.

 

« Sarreguemines, c’est d’abord une histoire, la notoriété d’une marque connue et reconnue, une image de qualité et plus de 200 ans de savoir faire porté par des hommes et des femmes qui se sont investis pleinement pour rendre cette reprise possible », estime Hervé Pagazani. On n’achète ni le temps ni l’histoire, mais la « vieille dame » a besoin d’un coup de jeune.

 

« Il faut raviver la marque et la moderniser, confie Michel Brandicourt qui entend poursuivre le travail amorcé par Lecico France en matière de design.  Autres projets, le positionnement haut de gamme et le développement à l’international.

 

Cibler des marchés étrangers

 

« Nous souhaitons redonner de la valeur au métier de potier. Tous nos produits sont fabriqués à partir de moules. Si le « sur-mesure » n’est pas envisageable car trop cher (un moule coute entre 30 et 40 000 euros, ndlr), nous pouvons imaginer une personnalisation à la carte d’autant le l’atelier d’émaillage est également sur place. »

 

Avec une production annuelle de 25 à 30 000 pièces, Sarreguemines France 1778 espèrent aussi se développer à l’export. « Nous envisageons d’aller sur des marchés qui valorisent mieux nos produits. Parfois, les produits français ont parfois plus de reconnaissance à l’étranger qu’en France… » Ainsi les Etats-Unis et l’Angleterre figurent parmi les pays convoités.




Source : batirama.com / Céline Jappé

 

En savoir plus

 

Une force de vente à constituer

 

Sous Lecico, les produits Sarreguemines France 1778 étaient principalement distribués vers des grandes enseignes de GSB. Une stratégie de Grands Comptes à laquelle va s’ajouter dès 2015 une force de vente pour cibler le négoce professionnel.

 

« Nous sommes en train de constituer une équipe de commerciaux afin de nous positionner sur les distributeurs professionnels de sanitaire, assure Michel Brandicourt qui précise que la société SB Ceramic Sarl distribue également sur le marché français les produits fabriqués par Lecico Egypte Ceramic.

1 Commentaire
logo
- -
  • par kitty
  • 11/01/2016 14:31:04

C'est formidable mais comment faire pour trouver le site de vente des éviers timbre et comment savoir si la production continue aujourd'hui ? Merci.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (33 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

MONTANTID4-48