Un tiers des bureaux neufs sont certifiés HQE

Un tiers des bureaux neufs sont certifiés HQE

Après 9 ans de labels HQE, Certivéa a présenté un bilan très encourageant de la certification HQE pour les bâtiments non-résidentiels.



Le 14 novembre dernier, Patrick Nossent, président de Certivéa, l’organisme de certification du label HQE pour les bâtiments non-résidentiels, a présenté la première de ses études annuelles sur la certification HQE hors-logements.

 

Le label HQE est en 2005. Ce premier bilan porte sur la période 2005-2013 et Certivéa a analysé, en phase réalisation, 1348 bâtiments non-résidentiels ayant fait l’objet d’une certification HQE en construction neuve ou en réhabilitation : 55% en bureaux neufs, 15%en locaux d’enseignement neufs, 7% de surfaces commerciales neuves, 7% de bureaux rénovés, 5% de bâtiments logistiques, etc.

 

L’étude de Certivéa, téléchargeable en PDF depuis le site www.certivea.fr, fait tout d’abord ressortir deux résultats globaux qui montrent une vraie pénétration de la certification NF HQE sur le marché tertiaire en 2013.

 

Grand succès en bureaux neufs

 

En effet, 14% de toutes les opérations non-résidentielles mises en chantier sont labellisées NF HQE, 32% des surfaces de bureaux neufs mises en chantier sont certifiées NF HQE. La pénétration du label HQE en bureaux neufs est particulièrement impressionnante.

 

Pour analyser ses 1348 bâtiments, Certivéa a défini 4 niveaux de performance globale : bon, très bon, excellent et exceptionnel. Ces quatre niveaux sont la somme pondérée de la performance dans 4 domaines différents : énergie, environnement, santé, confort.

 

Chacun est évalué de 0 (le moins bon) à 4 étoiles (le meilleur). Le niveau 4 étoiles en énergie, par exemple, correspond à un bâtiment qui aurait obtenu le label Bepos Effinergie.

 

Un vrai outil pour les maîtres d’ouvrage

 

Au fil des années entre 2005 et 2013, on assiste à une augmentation de la performance globale des bâtiments certifiés NF HQE, grâce notamment à une progression des performances en Energie, Environnement et Confort.

 

La proportion de bâtiments globalement notés « Excellent » est inexistante en 2005, elle décolle en 2009 et représente 40% des labellisations en 2013.

 

Certivéa souhaite que ce premier bilan devienne un vrai outil pour les Maîtres d’Ouvrage, qui peuvent l’utiliser pour analyser et comparer leurs propres opérations, pour fixer les objectifs de leurs opérations à venir et les valoriser au mieux.

 

Ce bilan propose un découpage géographique – France, Île-de-France, autres régions - par types de bâtimentsbureaux neufs, bureaux en rénovation, enseignement neuf, commerce neuf, logistique neuf -, par Maîtrise d’Ouvrage publique ou privée.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1416 votants)
Oui
Non
 

Boutique


Façades rideaux - NF DTU 33.1