Une caméra thermique embarquée sur votre smartphone

Une caméra thermique embarquée sur votre smartphone

Flir, leader mondial des caméras thermique démocratise sa technologie à travers une « appli »… pour mieux toucher les pros avec du haut de gamme…



Imaginez… une caméra thermique miniaturisée tenant sur une pièce de 10 centimes, intégrée dans la coque d’un smartphone dernière génération. Flir l’a développée et présentée à Las Vegas.

 

La caméra Lepton affiche 80 x 60 pixels et équipe la Flir One, une coque qui se clipse sur l’Iphone 5 ou 5S et qui fait office de batterie externe (elle comprend une batterie de 1400 mAh). En clair, elle peut doubler l’autonomie du smartphone.

 

Le fabricant entrevoit déjà de nouvelles applications dans divers domaines : loisirs, bricolage (fuites d’eau, ponts thermiques, problèmes électriques…), famille (contrôle de la température du biberon ou du bain de bébé ou de la personne fiévreuse…), conduite de nuit dans le brouillard...

 

Développer la technologie infrarouge

 

La Flir One sera commercialisée à partir du printemps 2014 au prix de 350 dollars pour l’iPhone 5 et iPhone 5s. Une version pour les smartphones Android sera également proposée pour les mois à venir.

 

« Notre objectif est d’accroître la notoriété de la technologie infrarouge » explique Eric Biogeaud, responsable des ventes chez Flir. Une enquête européenne a en effet révélé les principaux freins à la diffusion des caméras thermiques.

 

Tout d’abord, la notoriété de l’infrarouge demeure faible auprès du public, et il en va de même pour ses applications encore peu connues. Enfin, son prix élevé est un frein à la diffusion de la technologie. « Le lancement de Flir One a pour objectif de lever ces deux obstacles », assure Eric Biogeaud.

 

Caméras à partir de 995 euros

 

Le fabricant parie en effet sur une diffusion massive de cette nouvelle coque à un prix étudié pour développer l’utilisation de l’infrarouge. « Plus on vend de l’entrée de gamme, et plus on vendra des produits haut de gamme » reprend le responsable.

 

C’est la raison pour laquelle il a lancé dès septembre 2013 les séries E et T, des caméras thermiques accessibles à partir 995 euros. Bénéficiant d’une forte notoriété (Flir détient 60 % de parts de marché), cette gamme complète les produits plus élaborés déjà existants.

 

Autre pari du fabricant : le lancement d’une gamme de 6 produits de tests et mesures sur un marché déjà maîtrisé par des industriels de renom (Fluke, Testo, Chauvin Arnoux…). Il présente ainsi un multimètre numérique, deux pinces de courant, un détecteur de tension sans contact, un hygromètre et un vidéoscope*.

 

Un marché à prendre, selon Flir, qui souhaite élargir son portefeuille de clientèle. « Les électriciens ne nous connaissent pas, explique Eric Biogeaud, et nous voulons leur proposer des outils robustes, garantis à vie, à des prix étudiés ». Une gamme (tout en noir comme les caméras) qui devrait donc s’élargir et monter en gamme dans un second temps…

 


Source : batirama.com / Fabienne Leroy

 

En Savoir plus

Une nouvelle ligne d’outils et de mesures

La série comprend trois instruments de mesure électrique : le Flir DM93, CM 83 et CM 78 avec grand écran LCD, une lampe torche intégrée avec deux puissances Led et une connectivité bluetooth permettant de connecter les smartphones dotés de l’application Flir Tools mobile. Ils peuvent aussi se connecter aux caméras thermiques compatibles.

Trois autres produits complètent cette gamme : un détecteur de tension sans contact et lampe torche, un hygromètre polyvalent (avec sonde externe à pointe pour mesurer l’humidité jusqu’à 19 mm sous la surface de matériaux) et un nouveau vidéoscope avec une sonde caméra pouvant aller dans des zones étroites et une caméra orientable, d’une autonomie de 6 à 8 h.


 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2165 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique



Construction d'une cheminée - NF DTU 24.1& NF DTU 24.2