La bataille des DRV s’invite à la Mostra Convegno de Milan

La bataille des DRV s’invite à la Mostra Convegno de Milan

L'Italie est le principal marché européen pour la climatisation. Les constructeurs profitent de la Mostra Convegno pour présenter leurs nouveautés en détente directe.




Les systèmes à détente directe peuvent être classés en solutions pour le tertiaire, d'une part, en systèmes pour l'habitat, d'autre part. En tertiaire, il s'agit des DRV ou Débit de Réfrigérant Variable.

 

DRV est le nom générique de ces systèmes, dans lesquels un ou plusieurs groupes extérieurs montés en parallèle alimentent des dizaines d'unités intérieures, chacune pouvant fonctionner indépendamment, soit en mode chauffage, soit en mode rafraîchissement. Selon les marques, DRV se dit VRV (Variable Refrigerant Volume) chez Daikin, VRF (Variable Refrigerant Flow) chez Toshiba, Hitachi, Mitsubishi Electric, etc.

 

DRV : la course à l'efficacité énergétique

 

En 2012, Daikin avait profité de la Mostra Convegno pour introduire le VRV IV, dernière mouture de ses gammes de DRV. En 2014, l'industriel montre son VRV IV à récupération de chaleur.

 

Récupération de chaleur, cela signifie que lorsque l'installation demande en même temps de la chaleur (chauffer les bureaux de la façade Nord, produire de l'eau chaude sanitaire dans un hôtel, etc.) et du rafraîchissement (rafraîchir les bureaux de la façade sud, climatiser les chambres d'un hôtel ...), le système transfère la chaleur d'un poste à l'autre, sans mettre en route le compresseur de l'unité extérieure.

 

En été, l'eau chaude sanitaire d'un hôtel climatisé peut être produite presque gratuitement grâce à la climatisation des chambres. Dans le VRV IV à récupération de chaleur (photo), Daikin a apporté plusieurs modifications qui améliorent le rendement.

 

Le compresseur a été repensé (moteur à 6 pôles au lieu de 4, volumes de compression accrus…) et son efficacité croît de 2% à charge partielle. L'électronique du système est rafraîchie par une boucle de réfrigérant. Ce qui lui permet de fonctionner sans difficulté quelle que soit la température extérieure.

 

L'échangeur de chaleur a été augmenté et offre 50% de surface d'échange en plus, sans modifier la taille des unités extérieures. Le système conserve l'avancée majeure du VRV IV : la température de réfrigérant variable.

 

Au lieu de fonctionner toujours à la même température de réfrigérant, le VRV IV la laisse dériver vers le haut lorsque les besoins diminuent. Ce qui accroît son ESEER (European Seasonal Energy Efficiency Ratio, le rendement saisonnier en froid, somme pondérée des SEER à différents taux de charge) de 28%.

 

Enfin, en mode chauffage, le VRV IV à récupération de chaleur n'interrompt pas le chauffage pour dégivrer son condenseur à air. Ce qui accroît le confort. L'échangeur de chaleur fluide/air de la machine est divisé en deux parties verticalement.

 

En cas de givre, la machine inverse le cycle du réfrigérant partie par partie : l'une se trouve en mode dégivrage (réchauffage), tandis que l'autre continue de prélever la chaleur à l'extérieur pour maintenir la prestation de chauffage.

 

Jusqu'à 11 étages et 40 m de dénivelé

 

LG, qui conçoit et fabrique ses propres compresseurs, présente également la nouvelle génération de son DRV MultiV IV à la Mostra Convegno et revendique un ESEER de 7,5 pour le modèle 12 CV. Cela tient notamment au nouveau compresseur 4G à ré-injection de vapeur.

 

Ce mécanisme de réinjection, plus le double étage de compression améliorent le rendement du DRV par températures extérieures négatives. En mode chauffage, ce nouveau DRV ne s'arrête pas non-plus pour dégivrer son condenseur à air, fractionné en deux partie distinctes qui dégivrent l'une après l'autre.

 

Outre les rendements, la compétition entre les systèmes DRV porte également sur les distances maximales entre le groupe extérieur et ses unités intérieures. Le MultiV III, la génération précédente, admettait un dénivelé de 15 m, soit 4 étages, entre le groupe et l'unité extérieure la plus éloignée.

 

La nouvelle génération MultiV IV pousse jusqu'à 40 m de dénivelé, soit 11 étages. Le MultiV IV est disponible en version 2 tubes (sans récupération de chaleur) depuis la fin de 2013. LG montre à la Mostra Convegno, la nouvelle version 3 tubes à récupération de chaleur.

 

Tous les fabricants de DRV, Daikin, LG, mas aussi Toshiba, proposent des « kits hydrauliques » avec leurs DRV. Le kit hydraulique est en réalité une unité intérieure fluide/eau qui soit permeet de produire de l'ECS, soit sert à faciliter le remplacement d'un système eau glacée par un DRV.

 

Imaginez un hôtel équipé d'un groupe d'eau glacée et de ventilo-convecteurs. S'il doit être rénové en installant un DRV, les kits hydrauliques permettent, par exemple, de poser tout de suite les groupes extérieurs du DRV, puis de raccorder les ventilo-convecteurs à des kits hydrauliques, un ou deux par étage, et de remplacer les ventilo-convecteurs par des unités intérieures de DRV progressivement. Une manière de ne pas fermer l'hôtel pour travaux, mais seulement quelques chambres à la fois.

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

 

En savoir plus

Solutions individuelles : ESCOP > 5

 

Toshiba profite de la Mostra Convegno pour dévoiler son nouveau haut de gamme en pompe à chaleur air/air : le Super Daisaikai. C'est un système monosplit en trois puissances nominales (froid/chaud) : 2,5/3,2 kW (taille 10), 3,5/4 (taille 13) et 4,5/5,5 kW (taille 16). La taille 10 convient pour une pièce de 10 à 25 m². La taille 16 traite des surfaces de 35 à 50 m².

 

Les performances sont particulièrement impressionnantes, puisque les trois machines sont classées A+++ et affichent des ESEER/ESCOP de 9,1/5,2, 8,9/5,1 et 7,3/4,6. L'Escop est le European Seasonal Coefficient of Performance : moyenne pondérée des COP à différentes charges.

 

Ces performances sont atteintes tout en conservant des proportions raisonnables pour l'unité intérieure : 293 H x 831 L x 270 mm P. La longueur de la liaison frigorifique peut atteindre 25 m pour faciliter l'installation. En façade de l'unité intérieure, pour laquelle Toshiba revendique une esthétique particulièrement réussie, un petit cercle de Leds indique le mode de fonctionnement : bleu en mode froid et orange en mode chauffage.

 

 

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits
Gramitherm®

Plancher Seacoustic 3

Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (27 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits