Une nouvelle laine de roche pour les maisons à ossature bois

Une nouvelle laine de roche pour les maisons à ossature bois

Rockwool a conçu 2 nouveaux produits en laine de roche spécifiques à l'isolation des constructions en bois. L'industriel les a présentés début mars devant une 40 artisans réunis sur un chantier test en Vendée.





 

« L'idée de la gamme est venue en discutant avec des artisans lors de journées d'étude de la Capeb ». Ce n'est donc pas un hasard si Fouzia Sahli, responsable du pôle marketing de Rockwool a organisé la présentation des deux nouveaux produits devant une quarantaine d'artisans. L'opération s'est déroulée sur un chantier pilote en partenariat avec l'Union des Artisans du Bois, coopérative d'achats de Vendée, regroupant 220 entreprises artisanales dans les métiers de la charpente, menuiserie et agencement. « C'est la maison de notre responsable des achats, confie Christian Puau. Rien de tel qu'un chantier pour tester un nouveau produit. » Et la laine de roche apparaît comme une solution intéressante en matière de mise en œuvre et de performances thermiques.



actu_so_p.64.jpgForte densité


La nouvelle gamme, baptisée COB Rock, comporte deux produits affichant un lambda 0,035. Les panneaux MB Rock pour le remplissage de structure (longueur 1350 mm) sont disponibles en 4 épaisseurs (de 95 à 175 mm) et 4 largeurs (de 365 à 590 mm) et offrent une masse volumique  nominale de 55 kg/m3. Les panneaux pour doublage intérieur MB Rock + (1200 mm de longueur) sont disponibles en largeur 1000 mm (600 mm possible sur demande) et en 4 épaisseurs (40, 50, 60 et 70 mm) pour une masse volumique nominale de 70 à 85 kg/m3 selon l'épaisseur. Car outre leurs performances thermiques et acoustiques, c'est la forte densité de ces produits qui intéresse le marché de la maison à ossature bois notamment pour l'inertie qu'elle procure.

actu_so_2_p.64.jpgCôté flexible


Autre particularité du produit, son côté flexible qui assure un confort de pose et permet de corriger d'éventuels défauts de paralléllisme. « Le bois est un matériau vivant qui joue dans le temps, reconnaît Fouzia Sahli. La flexibilité du produit, qui n'altère en rien sa densité, limite également la formation des ponts thermiques. » Enfin, la laine de roche, dépourvue de cellulose, présente un autre avantage pour les constructions bois : les panneaux n'apportent aucune nourriture aux termites et ne favorisent donc aucunement leur survie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: batirama.com / Céline Jappé
 

Pour apporter de l'inertie thermique à cette maison à ossature bois,
le constructeur a choisi un isolant à forte densité,
limitant naturellement la « surchauffe » du bâtiment l'été.

 

Descriptif chantier
Maison individuelle de 136 m2 habitable
Constructeur : groupement Artisan Concepteur Vendéen (ACV)
Ossature bois
Dalle bois sur plots béton
Chauffage : Radiateurs radiants et poêle à bois
Eau chaude sanitaire solaire
Ventilation double flux

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

25 PRODUIT(S) POUR ROCKWOOL FRANCE













Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (1034 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Techniques et pratique du plâtre

Les escaliers