Prix de l'Equerre d'Argent 2013 au Musée du Louvre à Lens

Prix de l'Equerre d'Argent 2013 au Musée du Louvre à Lens

Equerre d'argent : un prix, 2 mentions et une première oeuvre décernés à des bâtiments différents, allant des 28 000 m² du Louvre de Lens à une extension de 400 m² en Auvergne.

FLEXIClean & SKINReflex : les isolants d’EDILIANS, nouvelle génération !


Les architectes Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa (Agence Sanaa) pour la maîtrise d'oeuvre et la Région Nord-Pas-de-Calais pour la maîtrise d'ouvrage ont reçu le Prix de l'Equerre d'Argent, décerné par Le Moniteur, pour le Musée du Louvre à Lens.

 

Selon les quelques mots prononcés hier en présentation des résultats, le Jury a « apprécié la maîtrise de la lumière, de la transparence et des reflets, ainsi que la reconversion d'un site minier délaissé en un équipement culturel de premier plan ».

 

Inauguré en décembre 2012, le Louvre Lens, comme il est désormais connu, est posé sur un terrain de 20 ha à l'emplacement de l'ancien puits n°9 des Mines de Lens. Les 28 000 m² bâtis se décomposent en 5 bâtiments, réunis par leur angles.

 

La transparence vantée par le jury est évidente à propos du hall d'accueil de 3600 m², vitré sur 3 côtés. Il donne accès à deux galeries, l'une de 3000 m² pour les collections permanentes, l'autre de 1800 m² pour les expositions temporaires.

 

Ces deux galeries sont revêtues d'aluminium anodisé. A l'extrémité Est, un pavillon de 1000 m² en verre est consacré aux œuvres contemporaines. A l'ouest, un théâtre de 300 places accueille le spectacle vivant.

 

L'ensemble a été construit par Permasteelisa (enveloppe, charpente et façade), Eiffage (gros-œuvre), Guintoli (terrassement), Grepi (chapes), Sterec (couverture), CRI (revêtements), Bonnardel (menuiseries), Loison (métallerie), Eiffage TP avec Euro?Vert et Sirev (paysage) pour un coût total de 150 millions d'Euros. Le chantier a duré trois ans de 2010 à 2012.

 

Deux mentions au prix de l'Equerre d'Argent

 

Le jury a également attribué hier soir deux mentions aux prix de l'Equerre d'Argent. La première mention est allée au couple Siemp/Agence Babled-Nouvet-Reynaud Architectes pour la construction de 20 logements sociaux à Paris dans le 20e arrondissement.

 

La Siemp (Société immobilière d'économie mixte de la Ville de Paris) est spécialisée dans la construction de logements sociaux et la réhabilitation sociale d'un patrimoine très dégradé. Le projet récompensé est labellisé HQE parvient a « faire durable, beau et efficace en énergie » dans une parcelle complexe située dans un environnement urbain dense.

 

Le travail a surtout porté sur la conception architecturale et sur la valorisation des apports solaires, plutôt que sur la performance des équipements. Si bien que, l'excellence du résultat est atteinte avant tout par des moyens passifs, sans entretien particulier.


Maîtres d'oeuvres

:

 Babled Nouvet Reynaud architectes (BNR), Julien Boidot (chef de projet), SNC Lavalin (BET technique et économie), RFR Éléments (BET qualité environnementale). EntreprisesSociété Francilia, Surface SHON

:

  1950 m2, Coût

2 508 € H.T./m² SU. Date de livraison

avril 2013.

 

La seconde mention au prix de l'Equerre d'Argent est revenue à 74 logements, construits à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) par l'Office public de l'habitat et de l'immobilier social du Puy-de-Dôme et l'Atelier Seraji architectes et associés (Nasrine Seraji).

 

Le Jury a également attribué une Première œuvre à un espace rural de services de proximité à Marsac-en-Livradois (Puy-de-Dôme), construit par la commune de Marsac-en-Livradois et Boris Bouchet, jeune architecte de 33 ans

 

 



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
Hors-série BATIMAT

Produits

Rectoplast VS


Votre avis compte

Les aides aux entreprises face à la crise énergétique vous semblent-elles plus claires et faciles d'accès qu'avant ? (2 votants)
Oui, le Gouvernement a simplifié les choses.
Non, on n'y comprend toujours rien.
 

Articles

Nouveautés Produits



Boutique

Structures en bois lamellé croisé

Responsabilités et garanties des constructeurs après réception