Produits minéraux pour le ravalement de façade d'un collège de Montpellier

Produits minéraux pour le ravalement de façade d'un collège de Montpellier

La façade du collège Saint François-Régis, situé à Montpellier (34), vient d'être entièrement rénovée. Ce bâtiment, dont la partie la plus ancienne remonte au début du XVIIe siècle, se trouve dans le centre historique de la ville et plus précisément dans une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP). Ses 850 m² de façade, composés de matériaux hétérogènes (moellon de pierre, pierre calcaire et béton) ont été restaurés à l'aide de produits minéraux de KEIM (enduit de rénovation et patine).




Dans le cadre de sa politique d'aménagement des espaces publics, la capitale du Languedoc Roussillon s'attache depuis plusieurs années à faire ravaler et restaurer les façades de certains bâtiments et monuments. De plus, par la mise en place des ZPPAUP, la ville souhaite préserver l'ambiance urbaine et améliorer l'environnement esthétique pour les habitants. Le collège Saint François-Régis, se situe dans le cœur historique de Montpellier, classé ZPPAUP. Le bâtiment est exposé à la pollution urbaine. « La problématique était complexe car les différents niveaux du bâtiment ont été construits avec des matériaux hétérogènes » indique Jacques Garcia. Le rez-de-chaussée qui date du XVIIe siècle est en moellon de pierre enduite. Son mortier, ancien et sans revêtement, présentait des fissures. Le premier étage, ajouté au XIXe siècle, est constitué de pierre de taille calcaire de Castries et de Pignan. L'appareillage était grossier et peu esthétique. Le deuxième étage ainsi que les piliers de soutènement datent des années 50 et sont fabriqués en béton et agglos. Sur cette zone, le mortier était fortement dégradé. Luc Nèples, en collaboration avec Bruno Cosmes des Bâtiments de France (SDAP de l'Hérault), et Isabelle Hirsch, architecte de la ville de Montpellier, a dirigé ses recherches vers des produits capables d'uniformiser la façade de l'édifice pour lui rendre un aspect authentique. « Pour les premiers essais, j'ai pensé à des teintes qui donneraient une finition identique à celle des pierres de taille de la région » commente-t-il. Des solutions sur mesure


keimfacade.jpg La première idée qui était d'appliquer un badigeon de chaux très dilué pour rénover l'enduit a rapidement été écartée, « bien que préconisée pour la pierre calcaire, cette technique a une tenue aléatoire dans le temps sur le béton » explique M. Garcia. Finalement, c'est de l'enduit de parement à la chaux Unical® 13 de KEIM qui a été appliqué après les phases de préparation : piochage des enduits existants, traitement des parties ferraillées, nettoyage, reprise des fissures et application d'un sous-enduit à la chaux. L'enduit minéral Unical® 13, d'une granulométrie de 1,3 mm, est élaboré à base de chaux et contient une faible partie de liant hydraulique. Il a été apposé manuellement sur l'ensemble des 850 m² de la façade puis taloché. Ce produit offre le double avantage de résister à l'humidité tout en laissant respirer le support. « Pour le rez-de-chaussée qui subit des remontées d'eau par capillarité, l'enduit KEIM évite le phénomène de cloquage » précise Jacques Garcia. La patine de finition Mineris a été choisie pour les façades. Une fois diluée avec le Diluant Mineris, elle a été pulvérisée sur la façade en trois passes. La première pour uniformiser le fond, réguler l'absorption et bloquer les parties poreuses, et les deux dernières passes pour la protection et la finition. « Le rendu des nuances est très bon, assure M. Nèples, et les couleurs tiennent longtemps sans être altérées ou délavées ».Pour les éléments en pierre des porches, des encadrements, des moulures et des corniches, d'autres produits KEIM ont été retenus : Nettoyant Pierre et Algicide Plus pour le traitement curatif des parties couvertes de salissures végétales, et patine minérale Restauro pour les finitions.


Mémo chantier
Maîtrise d'ouvrage : Collège Saint François-Régis
Maîtrise d'œuvre : Luc NEPLES - architecte spécialisé dans la mise en valeur des façades en centre ancien, plans de coloration et techniques adaptées au patrimoine (34)
Entreprise : Jacques GARCIA, installé à CALCE (34)
Produits KEIM utilisés : UNICAL, MINERIS et RESTAURO
Début et fin de chantier : Juin à septembre 2008
Superficie : 850 m²
 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2265 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique


Les toitures végétalisées