Des artisans du bâtiment manifestent au viaduc de Millau

Des artisans du bâtiment manifestent au viaduc de Millau

Des centaines d'artisans du bâtiment ont manifesté au viaduc de Millau pour réclamer une TVA à 5,5% sur tous les travaux de rénovation des logements.




Environ 650 artisans selon les organisateurs, 400 selon les gendarmes, se sont rassemblés sur l'aire qui surplombe le plus haut pont à haubans du monde, sous une banderole de plusieurs mètres proclamant "Attention un jour ça va péter". Le slogan, visible de tous les usagers de l'autoroute A75 en contrebas, était également imprimé sur les tee-shirts de nombreux manifestants, venus de tout le grand Sud et d'ailleurs en France.

 

Les manifestants font le choix de la protestation pacifique, à la différence des opposants à l'écotaxe qui ont affronté les forces de l'ordre samedi à Pont-de-Buis (Finistère), a déclaré l'un des organisateurs du rassemblement, Patrick Bounhol, président dans l'Aveyron de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb). Ils sont toutefois excédés: "Ras-le-bol, c'est le terme. Trop, c'est trop", a-t-il ajouté.

 

Les manifestants sont fiers de leur mobilisation dans un lieu "mythique" et satisfaits, tout en restant prudents, d'avoir obtenu que le président national de la Capeb, Patrick Liébus, soit reçu le 5 novembre à l'Élysée, a indiqué M. Bounhol. Mais ce jour-là, "il faut qu'on soit entendu", a-t-il prévenu, "je vous donne rendez-vous prochainement, si on n'est pas entendu, pour d'autres actions".

 

A l'heure du débat budgétaire, la Capeb réclame que la TVA réduite à 5,5% s'applique immédiatement à tous les travaux de rénovation dans les logements de plus de deux ans, et non pas seulement aux travaux de rénovation thermique, comme cela vient d'être voté à l'Assemblée nationale pour une entrée en effet à partir de 2014.

 

Les artisans rassemblés au viaduc ont d'autres exigences comme l'exclusion du secteur du bâtiment du régime des auto-entrepreneurs; ils exigent aussi que soient combattues toutes les formes de concurrence déloyale et de recours à une main d'oeuvre "low cost".

 

Mais la TVA à 5,5% reste la plus urgente pour un secteur qui, d'après Patrick Liébus, "perd un emploi toutes les demi-heures".




Source : batirama.com / AFP

2 Commentaires
logo
- -
  • par christophe
  • 01/12/2014 18:11:02

Tu n'as pas tord redpatbull, mais il y a également et surtout des grossistes qui nous prennent pour des imbéciles en faisant des marges hallucinantes sur les professionnels et artisans qui les font vivre ou plutôt qui les engraissent !!! Pour ma part j'ai adhéré a une coopérative d’artisans et j'ai découvert les carottes que l'on me mettait depuis que je suis en exercice, pour moi les circuits grossiste traditionnel c'est fini ou presque !!! Fini de nourrir des actionnaires !!! Maintenant l’actionnaire c'est moi et je le suis de MA coopérative ainsi je paye le juste prix et si ma coopérative fait des bénéfices c'est MOI que les perçoit !!!!

logo
- -
  • par redpatbull
  • 12/11/2013 14:05:05

Bonjour tout le monde ; les grandes surfaces de bricolage et autres participent largement à la dégradation de la situation actuelle en ne permettant plus aux artisans de faire des marges correctes sur la revente de la matière première .... La profession du bâtiment n'a pas su anticiper la dégradation que l'on connait aujourd hui ... UN GRAND MERCI A TOUT CEUX QUI SONT CHARGéS DE NOUS DEFENDRE

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (192 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits