Les artisans du bâtiment à nouveau dans la rue !

Les artisans du bâtiment à nouveau dans la rue !

L'Union professionnelle artisanale (UPA) soutient la "mobilisation nationale" organisée ce vendredi par la Capeb réclamant des mesures du gouvernement pour soutenir la filière.




"La situation que vivent les artisans du bâtiment n'est pas isolée et les manifestations du 13 septembre traduisent le mal-être qui s'est installé dans nos activités", a déploré le président de l'UPA Jean-Pierre Crouzet.

 

"L'artisanat et le commerce de proximité ne sont pas suffisamment pris en compte dans les politiques gouvernementales et nous serons, le 13 septembre, dans la rue aux côtés de la Capeb afin d'apporter tout notre soutien à ces chefs d'entreprise", a-t-il ajouté.

 

L'UPA s'inquiète des hausses de TVA prévues au 1er janvier 2014 qui vont, selon elle, "creuser l'écart de prix par rapport aux auto-entrepreneurs et aux travailleurs non déclarés".

 

Selon l'organisation patronale, les artisans et commerçants de proximité font face à "plus d'un milliard d'euros de prélèvements supplémentaires (qui) ont été ponctionnés" en 2013 et à la "concurrence déloyale" du régime de l'auto-entrepreneur.

 

A cela s'ajoute, selon elle, la réforme des retraites qui "va se traduire par une hausse des cotisations vieillesse et par la création d'un compte pénibilité qui pourrait se révéler ingérable pour les entreprises".

 

Les artisans du bâtiment étaient déjà descendus dans la rue le 18 janvier dernier (photo). Peu habitués à manifester sur la voie publique, ils se mobilisent à nouveau aujourd'hui.

 

Des opérations escargot sont organisées un peu partout en France. A Nantes, le cortège prévoit près de 200 véhicules qui partiront à 14 heures de Bouguenais pour rejoindre la Préfecture vers 15 h 30. Sur le plan national, la Capeb annonce la mobilisation de quelque 20 000 artisans.




Source : batirama.com

2 Commentaires
logo
- -
  • par vincent
  • 17/09/2013 03:58:49

Je ne comprend toujours pas pourquoi ces gens veulent payer plus de charges au lieu de se mettre avec les AE pour arrêter d'être des vaches à lait. Entre nous je ne pense pas que d'enlever les AE changera la conjoncture actuelle du bâtiment à force d'être ponctionnés les gens qui travaillent ne peuvent plus avoir un projet sans prendre un crédit pour 40 ans. Il vaut mieux rien f**tre et avoir un logement gratos !!!

logo
- -
  • par eugenie
  • 16/09/2013 20:24:15

Il faut encore y aller, on n'a fait que de bosser jusqu'à maintenant, et payer, mais il faut continuer à se battre ... Nous ne serons plus les vaches à lait de la france, les petits-gentils, qui travaillent et qui paient.... Continuez ...

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (193 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

DarkFighterS