Fin du quota bois obligatoire dans les constructions

Fin du quota bois obligatoire dans les constructions

Le Conseil constitutionnel a annoncé avoir censuré l'obligation de prévoir un minimum de bois dans les nouvelles constructions.





Les juges du Palais royal avaient été saisis d'une QPC (question prioritaire de constitutionnalité) par des fédérations du ciment et du béton. Elles contestaient cette obligation d'un minimum de matériaux en bois, instaurée par le Grenelle de l'Environnement.

 

Cette obligation avait été décidée au nom notamment de la fonction de captation de CO2 par le bois et donc de la lutte contre la pollution atmosphérique. Mais, a jugé le conseil présidé par Jean-Louis Debré, ces dispositions "n'ont, par elles-mêmes, pas d'incidence directe sur l'environnement".

 

En revanche, elles limitent la liberté d'entreprendre, "une atteinte qui n'était pas justifiée par un motif d'intérêt général en lien direct avec l'objectif poursuivi".

 

Elles sont à ce titre contraires à l'article 4 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen posant le principe de la liberté individuelle, à laquelle se réfère le préambule de la Constitution de la Ve République. La censure prend effet immédiatement. (www.conseil-constitutionnel.fr)




Source : batirama.com / AFP

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (193 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits


DarkFighterS