Enduit intérieur : application manuelle ou mécanisée ?

Enduit intérieur : application manuelle ou mécanisée ?

Le marché de l’enduit intérieur est réparti entre deux grandes familles d’applications: manuelle et mécanisée. Représentant environ 110 millions d’euros (achat distributeur), il est découpé entre les professionnels (60%) et les GSB, négoces…



 

Le marché de la construction en rénovation est un segment qui est plutôt stable depuis plusieurs années. En revanche, les grosses fluctuations économiques de ces dernières années sont surtout liées aux évolutions sur la construction neuve.

 

Cette dernière a augmenté jusqu’en 2007 et à la veille de la crise en 2009, elle a dégringolé, malgré une très légère reprise qui s’est effectuée en 2011. En revanche, «nous avons la chance d’avoir en France un marché porteur, même si le nombre de chantiers est en diminution. Mais avec 300.000 logements prévus, nous avons tout de même des chantiers qui sortent de terre. Nous ne sommes pas dans le cas de l’Europe du sud par exemple», explique Alexa Leclerc, responsable marketing et communication chez Beissier.

 

La projection mécanisée : plutôt pour le neuf… Les enduits manuels sont destinés au marché de la rénovation et les enduits par projections mécanisées sont plutôt destinés au marché du neuf.

 

«C’est ce que nous observons sur le marché mais l’inverse peut être valable», souligne Alexa Leclerc. Les artisans ont l’habitude de travailler les enduits en poudre en application manuelle parce que ce sont des enduits avec lesquels ils peuvent régler leur consistance en fonction de leurs habitudes de travail (plus ou moins épais, liquides…).

 

Les petits chantiers sont plutôt réalisés avec des enduits pour application manuelle et les gros chantiers, il y a du volume et surtout il y a assez de place pour pouvoir mettre une projection mécanisée sont réalisés avec les enduits par projection mécanisée.

 

«Dans ce marché, nous retrou­vons des enduits en pâte car il faut que les artisans gagnent du temps»,  commente cette dernière. Côté coût, aujourd’hui le prix au m2 posé est de 5 à 6 euros pour une application mécanisée, et de 9 à 10 euros pour une application manuelle.

 

 

Classiquement sur le marché en France sont utilisées les machines à vis, ou dite à queue de cochon, (grosse machine fonctionnant avec un système de vis sans fin qui pousse l’enduit, et le compresseur vient éclater l’enduit à la sortie) mais une autre méthode d’application est apparue ces dernières années et pourrait “détrôner la mécanisation classique”, il s’agit de l’Airless qui représente déjà 20% de la mécanisation sur le marché français.

 

Utilisée jusqu’en 2000 dans la projection de peinture, cette machine qui s’utilise principalement en construction neuve a subi de nombreuses modifications jusqu’à pouvoir être utilisée pour la projection d’enduit.




 

Solution 1 : enduit et application manuelle (poudre et pâte)

 

 

Les enduits en poudre ou en pâte à application manuelle peuvent avoir plusieurs fonctions : égaliser ou bien lisser. Ils sont plutôt utilisés pour des chantiers de rénovation de petite et moyenne taille.

 

Notons que la majorité des enduits pâte ne peuvent pas aller au-delà de 2 cm d’épaisseur d’application contrairement à un enduit poudre toute épaisseur. Selon la nature du support, il est important d’effectuer sa reconnaissance. Ainsi, pour des supports à relief plus ou moins importants, le choix du produit, de l’épaisseur d’application et du temps d’attente avant recouvrement à une importance majeur.


Pour plus de détail, les enduits ont pour fonction de reboucher ou de réparer de 5 mm à toutes épaisseurs selon l’enduit et le subjectile, des trous et fissures de toutes tailles. Ils sont  également adaptés pour coller les moulures, corniches et rosaces de staff.


Les enduits d’égalisation, ont eux pour fonction de rattraper une planéité de 2 à 5 mm d’épaisseur sur différents supports ou revêtements muraux  (plâtre et carreau de plâtre, parpaing, béton cellulaire, béton bullé, ancienne gouttelette, toile de verre).


Enfin, les enduits de lissage ont pour fonction de donner un aspect lisse de 1 à 2 mm d’épaisseur sur le support avant un recouvrement en peinture ou revêtements muraux légers destinés pour une finition soignée.


Intérêt :

la conservation d’un enduit pâte est plus pratique car il est conditionné en pot avec un couvercle que l’on peut ouvrir et fermer à loisir.

Limite :

la préparation de l’enduit pour trouver une parfaite consistance afin de faciliter l’application. Le temps de mise en œuvre et la mobilisation de plusieurs salariés sur le même chantier, d’où un coût supplémentaire de main d’œuvre. La pénibilité du travail à la main.




 

Solution 2 : enduit de mécanisation à projeter

 

 

Les enduits intérieurs en pâte peuvent aussi être appliqués mécaniquement à l’aide d’une machine à vis. Cette dernière a pour fonction de projeter l’enduit pour les chantiers de gros volume.


Le mode d’application s’effectue donc avec une machine à vis, dite “queue de cochon”, avec une source d’air ou compresseur indépendant ou incorporé et avec des équipements complémentaires tels qu’un vide sac, un malaxeur, une lisseuse et une lame à enduire. 

 

La projection de l’enduit se fait à l’aide d’une machine à projeter qui va permettre d’éclater le produit donnant un effet gouttelette pour le lisser selon la finition souhaitée. Il est important d’obtenir le bon réglage de la machine du compresseur d’air et du choix de la buse.


Il existe plusieurs modèles de machine et leur choix sera effectué en fonction de la fréquence d’utilisation, de la surface des chantiers, de la polyvalence d’utilisation, de son poids et de son encombrement. Avec l’utilisation d’une machine à projeter, on peut appliquer des enduits de dégrossissage, de lissage, de lissage finition et de décoration gouttelette.


Selon la nature du support il est important d’effectuer  sa reconnaissance. Ainsi, pour des supports à relief plus ou moins importants le choix du produit, de l’épaisseur d’application et du temps d’attente avant recouvrement a une importance majeure.

 

Intérêt :

les enduits à projeter sont utilisés pour des chantiers de moyenne et grande taille. La machine facilite une dépose régulière du produit “avec un réglage machine + air”. Deux fois plus rapide qu’une application manuelle. Aucune préparation d’enduit.

Limite :

l’approvisionnement exemple dans les étages  la machine + le compresseur d’air et l’enduit. Le bruit de la machine à projeter dû au compresseur d’air, ne pas oublier les EPI. Le poids de la lance avec le tuyau rempli d’enduit. La protection de bâche sur le chantier.




 

Les enduits de mécanisation Airless

 

Enduits intérieurs en pâte pour projection mécanisée Airless

 

 

La projection mécanique d’un enduit peut se faire aussi à l’aide de la pompe Airless, qui est une méthode qui commence à apparaître depuis quelques années sur
les chantiers.


Cette mécanisation Airless, c’est-à-dire sans air, est équipée d’un pistolet et a pour fonction de faciliter une dépose régulière et une rapidité d’exécution et de mise en œuvre sur les chantiers. Il existe plusieurs modèles de machines Airless, celle pour la peinture et celle pour l’enduit et peinture.

 

Mais, par contre, une machine Airless peinture ne peut recevoir un enduit. Ces machines à pompes pistons peuvent aussi être disponibles en moteurs électriques, hydrauliques ou thermiques.

 

Avec cette machine, on trouve des enduits de dégrossissage, de lissage, de finition, et bandes à joint  selon le cahier des charges. Selon la nature du support, il est important d’effectuer  sa reconnaissance.

 

Par exemple, pour des supports à relief plus ou moins important, le choix du produit, de l’épaisseur d’application et du temps d’attente avant recouvrement à une importance majeur.

 

Le confort d’utilisation est un des grands avantages de la mécanisation Airless avec le poids du pistolet et du tuyau qui sont réduits, la machine est moins bruyante et plus maniable avec un encombrement réduit, et enfin, cette technique est idéale pour l’alimentation des chantiers en étage.

 

L’entreprise Beissier a, par exemple, développé un conditionnement de 500 kg d’enduit dans un carton relié à une pompe Airless permettent de travailler jusqu’à R+7 tout en laissant l’ensemble dans le camion.


Inconvénient :

ce système ne permet pas de faire de projection dite décorative.

 

 

INFOS PRATIQUES

 

Les fonds doivent être sains, secs, propres, et préparés conformément aux normes et DTU (59.1 59.2 et 59.4) en vigueur à l’époque de l’exécution des travaux.

 

DTU 59 – Revêtements minces

  • 59.1 Travaux de peinture des bâtiments DTU 59.1. Peinture - DTU 59.1 - Peinture - Travaux de peinture des bâtiments - Partie 1 : cahier des clauses techniques - Partie 2 : cahier des clauses spéciales
  • 59.2 Revêtements plastiques épais sur béton - DTU 59.2 - Travaux de bâtiment - Revêtements plastiques épais sur béton et enduits à base de liants hydrauliques - Partie 1 : cahier des charges - Partie 2 : cahier des clauses spéciales
  • 59.4 Mise en œuvre des papiers peints et des revêtements muraux -NF P74-204 Février 1998
    Référence commerciale des parties 1/2 (Réf DTU 59.4) - DTU 59.4 - Travaux de bâtiment - Mise en œuvre des papiers peints et des revêtements muraux - Partie 1 : cahier des clauses techniques - Partie 2 : cahier des clauses spéciales

 

Source : batirama.com / Aude Moutarlier

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
La Maçonnerie et la RE2020

Produits


Pack collectif

Votre avis compte

Selon vous, les entreprises sont-elles suffisamment aidées face à la situation énergétique? (20 votants)
Oui
Non
 

Articles

Agenda

Boutique

Intégrer les énergies renouvelables

La fabrication du bâtiment 1

Les enduits de façade - NF DTU 26.1