Le chiffre d'affaires des entreprises de la filière bois augmente, selon France Bois Forêt

Un menuisier au travail

L'utilisation du bois dans la construction se développe en France malgré l'inflation. Sur 2 ans, le chiffre d'affaires global a augmenté de 14,3%, ce qui représente 5% en volume, selon les chiffres de France Bois Forêt.




Le contexte de fort volatilité des prix, post-Covid, ne laissaient pas forcément envisager de bons résultats pour la filière bois. Mais les résultats 2022 indiquent que malgré les augmentations de prix de la matière première, les ventes de bois pour la construction en France sont bien en hausse : le chiffre d'affaires global des entreprises de la filière est de 4,6 milliards d'euros HT en 2022, en hausse de 14,3% par rapport à 2020 (en valeur). Ce qui représente 5% d'augmentation en volume.


L'enquête, réalisée tous les deux ans par la Cellule Economique de Bretagne dans le cadre de l'Observatoire National de la Construction bois, prend en compte toutes les techniques constructives utilisant le bois et permettant de réaliser un bâtiment neuf, qu'il soit résidentiel ou non, telles que l'ossature bois, le système poteau-poutre, les panneaux massifs contrecollés ou contrecloutés, le colombage traditionnel et le bois massif empilé. Les travaux d'isolation thermique par l'extérieur ainsi que ceux de charpente ne sont pas pris en compte dans cette définition.

 

Pour la construction bois seule : 10,6% de chiffre d'affaires en plus entre 2020 et 2022

 

Les entreprises du bois en France, qui ont été près de 1.000 à répondre à l'enquête avec un taux de participation de 52% sur les 1.888 entreprises recensées sur le marché de la construction bois, ont réalisé un chiffre d'affaires conjoint de 2,135 milliards d'euros HT sur le marché de la construction bois en 2022, lorsqu'on exlut de leur chiffre d'affaires toutes les activités qui ne sont pas directement liées à la construction bois telle que définie ci-dessus. C'est à dire que cette part de leur activité augmente de 10,6% par rapport à 2020 en valeur, et de 2% en volume.

 

Au sein de ces entreprises, 28.315 salariés travaillent, tous secteurs confondus. 55% d'entre elles ont moins de 10 salariés, 25% entre 10 et 19 salariés, 20% plus de 20 salariés. On notera que l'effectif moyen est de 15 employés par entreprise du secteur, contre 2,9 employés seulement pour l'ensemble des entreprises du bâtiment.

 

Par rapport aux années précédentes, le nombre d'entreprises a baissé (2080 entreprises en 2018, 1978 en 2020, 1888 en 2022), mais le chiffre d'affaires, lui, a augmenté (1.900M€ en 2018, 1.930M€ en 2020, 2.135M€ en 2022).

 

carte de France construction bois

L'Auvergne-Rhône Alpes est la première région de la construction bois avec 345 entreprises réalisant 365 M€ HT de chiffre d'affaires. © France Bois Forêt

 

L'ossature bois, la technique constructive la plus utilisée

 

L'étude indique que l'ossature bois reste la technique constructive la plus utilisée, quel que soit le marché : 85% de part en la maison individuelle, 63% en logements collectifs et 67% dans les bâtiments tertiaires, bien que la part de ces deux derniers soit en diminution.

 

La part d'utilisation des poteaux poutres reste à 10%. Leur utilisation est en hausse pour les logements collectifs et en tertiaire.

 

Le recours aux panneaux massifs contrecollés ou contrecloutés (incluant le CLT) est le plus important dans la construction de logements collectifs.

 

 

Les parts des différents systèmes constructifs pour les logements collectifs

Les parts des différents systèmes constructifs pour les logements collectifs. © France Bois Forêt.

 

Baisse du chiffre d'affaires du marché de l'isolation thermique par l'extérieur

 

47% des entreprises présentes sur le marché de la construction bois déclarent avoir réalisé des travaux d'isolation thermique par l'extérieur (ITE) en rénovation en 2022. Elles étaient 45% en 2020 et 48% en 2018. En termes de chiffre d'affaires, le marché est évalué à 275 M€ HT, un chiffre en baisse de 12% par rapport à 2020 (en euros constants en volume).

 

22.200 logements construits en bois en France en 2022

 

C'est 1% de moins qu'en 2020. 22.200 logements en bois ont été construits en France en 2022, soit :

  • 9.650 maisons individuelles en secteur diffus (-2% par rapport à 2020) ;
  • 1.800 maisons individuelles en secteur groupé (-43%) ;
  • 10.750 logements collectifs (+12%).

 

L'étude précise que la construction bois a en effet davantage souffert sur le marché de la maison individuelle groupée qui concerne la promotion privée et sociale. Les nombreux dépôts de bilan des CCMIstes et le fort recul de la commercialisation des logements neufs peut expliquer la baisse.

 

En revanche, la construction bois des immeubles de plus de trois étages, profitant en partie du dynamisme lié à la demande des Jeux Olympiques 2024 - surtout en Île-de-France, fait monter les chiffres pour les constructions bois de logements collectifs.

 

On ajoutera que la région Île-de-France est la plus dynamique avec 19,5% des logements en bois construits en France, suivi par la région Auvergne-Rhône Alpes, les Pays-de-la-Loire et la Nouvelle Aquitaine.

 

En termes de pourcentage, en moyenne 6,2% des logements sont construits en bois en 2022 :

  • 8% des maisons individuelles en secteur diffus,
  • 5% des maisons individuelles en secteur groupé,
  • 5,3% des logements collectifs.

 

Perspectives

 

La majorité des entreprises de la construction bois prévoient d'embaucher en 2023 : c'est le cas de 61% d'entre elles, et même de 77% des entreprises de plus de 20 salariés. La majorité des postes concerne la mise en oeuvre sur le chantier (51%), suivis par des postes en fabrication (37%) puis des emplois au sein des bureaux d'études (12%).

 

Les prévisions d'activité sont globalement positives pour les bâtiments non résidentiels et le marché du logement collectif et des extensions-surélévations. A l'inverse, elles sont négatives pour le marché de la maison individuelle, qu'il soit diffus ou groupé.

 

34% des entreprises prévoient d'investir pour accroître leur production dans les deux prochaines années, particulièrement les entreprises de plus de 20 salariés (48%).

 

Des chiffres que France Bois Forêt qualifie de positifs car malgré le contexte, le bois s'installe durablement dans la construction, notamment par le biais du collectif et du tertiaire.

 

Pour plus de détails, vous pouvez télécharger ici l'intégralité de l'enquête, qui a été financée par France Bois Forêt et le Codifab en partenariat avec la Capeb, l'UICB, l'UMB-FFB et les Fibois régionaux.

 



Source : batirama.com/ Emilie Wood / Image © Freepik

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (96 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits