Incompréhension à Carnac après la destruction de menhirs pour construire un magasin

Chantier Mr Bricolage a Carnac

Une quarantaine de petits menhirs situés à proximité des célèbres alignements de Carnac (Morbihan) ont été détruits récemment pour permettre la construction d'un magasin.




"Le site est déjà détruit", a déclaré mercredi un archéologue amateur, Christian Obeltz, qui avait lancé l'alerte vendredi dernier dans un billet de blog révélé par Ouest-France. Il y déplorait la destruction de 39 petits menhirs dont la taille, pour la plupart, était comprise entre 50 cm et un mètre. "Plusieurs aménagements brutaux ont été réalisés, cet hiver et au printemps, aux abords des alignements de menhirs de Carnac, dénaturant ce site mondialement connu", expliquait l'auteur du billet. Le dernier en date de ces "aménagements": "un permis de construire délivré par le maire de Carnac pour la construction d'un magasin Mr.Bricolage, détruisant trente-neuf menhirs figurant sur la liste indicative Unesco", précisait-il.

 

Ce permis, délivré le 26 août 2022 par la mairie de Carnac, avait été refusé une première fois en 2015. Le terrain avait alors fait l'objet de fouilles par l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), qui s'étaient achevées "sur un constat contradictoire". "Seules des observations complémentaires sur les monolithes, voire une fouille, permettraient de certifier l'origine néolithique de cet ensemble", détaille l'organisme dans son rapport publié en avril 2015.

 

Le problème, pour Christian Obeltz, est qu'il "n'y a pas eu de fouilles archéologiques pour que l'on sache si les stèles étaient bien des menhirs ou non". "Le site est répertorié au projet d'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco, ce qui les oblige normalement à prévenir l'Architecte des bâtiments de France et la Direction régionale des Affaires culturelles (Drac) avant de lancer le projet", a affirmé l'archéologue.

 

Dans un communiqué daté de mercredi réagissant à l'émoi suscité par cette destruction, la Drac de Bretagne met en avant le "caractère encore incertain et dans tous les cas non majeur des vestiges" qui avaient été trouvés en 2015 lors de fouilles préventives. "L'atteinte à un site ayant une valeur archéologique n'est pas établie", se défend la Drac, soulignant que le terrain sur lequel les pierres se trouvaient est considéré comme une "zone d'activité" par le plan local d'urbanisme (PLU). Il "n'est par ailleurs pas répertorié parmi les zones de présomption archéologique, c'est-à-dire les zones qui justifient un avis du service régional d'archéologie", ajoute-t-elle.

 

De son côté, le maire de Carnac, Olivier Lepick, atteste avoir "parfaitement respecté la législation" et invoque "la faible valeur archéologique" des objets retrouvés lors des fouilles préventives. "Ce site n'était pas situé en zone de prescription archéologique obligatoire dans le plan local d'urbanisme", a déclaré le maire. Contactée, la direction de l'enseigne "regrette sincèrement cette situation" et ajoute que "la Commission départementale d'aménagement commercial (Cdac) du Morbihan a donné son accord pour l'exploitation commerciale en janvier 2022".

 

Suite à cette destruction, une association de défense du patrimoine, Koun Breizh ("Mémoire bretonne", en breton), a déposé une plainte contre X, plainte qui n'a pu encore être confirmée mercredi soir auprès du parquet. "L'objectif de cette plainte n'est pas de mettre en cause tel ou tel élu mais d'éclairer le processus de décision qui a abouti à ces destructions malgré toutes les formes de protection prévues par la loi", a expliqué le président de l'association, Yvon Ollivier.  "Il s'agit de faire en sorte que de tels faits ne se reproduisent plus", a-t-il ajouté.

 

L'association Paysages des Mégalithes de Carnac et du sud Bretagne, qui regroupe 27 communes du Morbihan, entend faire inscrire le vaste ensemble des menhirs du sud du département au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle souhaite déposer le dossier d'ici à la fin de l'année auprès du gouvernement.




Source : batirama.com Photo : Capture d'écran Google Maps

3 Commentaires
logo
- -
  • par elpe
  • 13/06/2023 16:36:01

"39 menhirs détruits", à Carnac dans le Morbihan, d’après les dires d’un archéologue amateur. Le permis de construire et de démolir ont été accordés le 22 août 2022. Il y a 9 mois… Pourquoi cela n’a-t-il pas été contesté puisqu’il avait un dossier complet ? N’importe qui peut aller en mairie consulter les PC et peut déposer un recours si celui-ci parait illégal. Où sont les vraies photos de ces menhirs ? Sur ces photos montrées, il y en a beaucoup plus que 39. Si le site est remarquable, notre archéologue doit avoir les photos, les implantations ; il les a aussi répertoriés. On parle de classement à l’unesco. Personne n’a entendu le bruit des pelleteuses qui travaillaient à détruire ce site magique ? Personne n’a vu les camions qui rentraient et sortaient pour déblayer ? Quelle décharge a accueilli tous ces vestiges ? Sur les photos du chantier en question, on ne voit que des gravats et des vieux tuyaux en fibro. S’il vous plait, ne renvoyez pas la balle qui, envoyée, n’en finit pas de rebondir. Ne transformons pas la toile en tribunal populaire. Laissons faire la justice. Si le permis est abusif, il y a le tribunal administratif. Mais, il faut être sûr de ce que l’on défend, parce que cela peut coûter très cher. Ne détruisons pas la vie de nos élus, et celle de nos concitoyens, qu’on soit d’accord avec eux ou pas.

logo
or
  • par Admin Batirama.com
  • 12/06/2023 17:06:47

Bonjour Elpe, Nous sommes désolé que vous ayez rencontré des difficultés lors de la mise en ligne de votre commentaire. Nous rafraîchissons régulièrement les pages du site ce qui parfois peut entraîner la disparition de votre commentaire en cours de rédaction. Si vous souhaitez poster un long commentaire ou si vous avez besoin de davantage de temps pour le rédiger, nous vous conseillons de le saisir dans un éditeur de texte de type Microsoft Word puis de faire un copier/coller dans le champ de saisie de commentaire sur notre site. Cordialement L’équipe Batirama.com

logo
- -
  • par elpe
  • 12/06/2023 16:47:43

Comment envoyer un commentaire avant que la page disparaisse? Merci

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (196 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits