Le projet de giga-usine de panneaux solaires de Carbon trouve un nouvel investisseur, ECM

Le projet de giga-usine de panneaux solaires de Carbon trouve un nouvel investisseur, ECM

Le groupe industriel ECM est entré au capital de la start-up française Carbon, qui porte un projet de "giga-factory" de panneaux photovoltaïques nécessitant près de 6 milliards d'euros d'investissement.



Constructeur de fours industriels servant à la transformation du polysilicium, matière première dans l'élaboration des cellules des panneaux photovoltaïques, ECM (500 personnes, 150 M EUR de chiffre d'affaires, 20 M EUR Ebitda) va prendre 20% du capital de Carbon.

 

Basé à Grenoble, ECM rejoint quatre autres actionnaires, chacun détenant également 20% des parts, dont le co-fondateurs Pascal Richard, ancien directeur France de l'allemand SMA-Solar (onduleurs pour le photovoltaïque).

 

Carbon, dont le siège est à Roche-la-Molière (Loire), prévoit la création en France d'une "giga-factory" de panneaux dont la capacité installée sera de 20 gigawatts (GW) et qui emploierait 10.000 personnes d'ici 2030. Une première usine verrait le jour à horizon 2025 (5 GW et 3.000 personnes). Le lieu d'implantation n'est pas encore arrêté mais "nous avons besoin de 80 hectares, pour un site classé Seveso", selon M. Richard.

 

 

Un investissement de 5 à 6 milliards au total

 

 

L'investissement nécessaire est colossal: 1,3 milliard d'euros pour la première phase, "5 à 6 milliards au total". Une première levée de fonds "de plusieurs dizaines de millions d'euros" est programmée pour le premier trimestre 2023, indique M. Richard. Carbon, créé en mars, souhaite intégrer "l'ensemble de la chaîne de valeur", c'est-à-dire assurer la totalité du process industriel, depuis la fabrication des lingots de silicium jusqu'à la construction finale des panneaux.

 

Alors que neuf des 10 premiers producteurs mondiaux de panneaux photovoltaïques sont chinois ou sud-coréens, dont certains sont d'ailleurs clients d'ECM, Carbon considère que son projet permettra de "renforcer la souveraineté énergétique européenne".

 

Les groupes énergétiques "veulent diversifier leurs portefeuilles fournisseurs de panneaux, et ne plus se retrouver dans des situations où il n'y a plus d'approvisionnement, ou avec des prix variant soudainement", explique Laurent Pélissier, PDG d'ECM, pour qui Carbon offre "l'opportunité de revitaliser toute une filière".




Source : batirama.com & AFP / Photo © Sebastian Ganso de Pixabay

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Votre avis compte

Selon vous, les entreprises sont-elles suffisamment aidées face à la situation énergétique? (18 votants)
Oui
Non
 

Articles

Agenda

Boutique

Le nettoyage et décapage des matériaux de façade


La fabrication du bâtiment 1