Vinci décroche un contrat routier à 305 millions d'euros en Nouvelle-Zélande

Vinci décroche un contrat routier à 305 millions d'euros en Nouvelle-Zélande

Le géant français du BTP Vinci a décroché un contrat de 305 millions d'euros en Nouvelle-Zélande, où il construira une série de ponts dans la région d'Auckland, a annoncé le groupe le 30 juin.



"L'agence au transport néo-zélandaise Waka Kotahi a attribué à HEB Construction - filiale de Vinci Construction en Nouvelle-Zélande - en groupement avec Fulton Hogan, Aurecon et Tonkin + Taylor, le contrat de conception et construction du projet Penlink au nord d'Auckland", a-t-il indiqué dans un communiqué.

 

"Le projet, d'une valeur de 510 millions de dollars néo-zélandais (305 millions d'euros) comprend la construction d'une nouvelle voie rapide à 2x2 voies de 7 km, complétée d'une voie à mobilité partagée pour piétons et cyclistes, ainsi que la construction de six ponts, dont le premier pont 'extradossé'" du pays, a poursuivi Vinci. Les ponts "extradossés" sont un type de ponts dont la structure repose à la fois sur des câbles coulés dans le béton du tablier et sur des haubans reliés à des pylônes.

 

Les travaux devraient s'achever en 2026, précise le groupe.

 

En 2021, Vinci a dégagé un bénéfice net de près de 2,6 milliards d'euros pour 49,4 milliards de chiffre d'affaires. Un peu moins de 2,5 milliards de chiffre d'affaires ont été réalisés dans la région Asie, Moyen-Orient et reste du monde qui englobe la Nouvelle-Zélande.



Source : batirama.com & AFP / Photo © Vinci

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Votre avis compte

Comptez vous mettre en place des mesures pour réduire votre consommation énergétique ? (79 votants)
Oui, c'est une urgence.
Non, on en fait déjà assez.
 

Articles

Agenda

Boutique