Un remaniement ministériel devrait avoir lieu dans les prochains jours

Un remaniement ministériel devrait avoir lieu dans les prochains jours

Suite au deuxième tour des élections législatives, Amélie de Montchalin, nommée Ministre de la Transition Écologique il y a seulement un mois, doit quitter le gouvernement.



Battue dans l'Essonne aux élections législatives qui se sont tenues les 12 et 19 juin, Amélie de Montchalin, Ministre de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires depuis le 20 mai, a annoncé dès le 19 juin vers 23 h : "comme le veut la tradition républicaine, je ne ferai pas partie du prochain gouvernement."

 

De même, la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon, battue au Pas-de-Calais, et la secrétaire d'Etat à la mer Justine Benin, battue en Guadeloupe, devront quitter leurs postes.

 

A contrario, d'autres ministres du gouvernement Borne ont été victorieux : notamment Gérald Darmanin dans le Nord, Damien Abad dans l'Ain ; Gabriel Attal dans les Hauts-de-Seine ; Olivier Dussopt en Ardèche ; Olivier Véran en Isère ; Marc Fesneau dans le Loir-et-Cher ; Franck Riester en Seine-et-Marne et Yaël Braun-Pivet dans les Yvelines.

 

Un remaniement ministériel est donc prévu "dans les prochains jours" a confirmé ce lundi Olivia Grégoire, porte-parole du gouvernement. Un remaniement où sans doute, de nouveaux portefeuilles seront attribués, notamment celui du Logement très attendu par les professionnels du BTP, mais aussi ceux du Transport, de la Ruralité et de la Ville.

 

 

Majorité relative

 

 

Le Gouvernement devra faire face à une situation délicate, n'ayant pas obtenu la majorité absolue lors des élections. En effet, le parti de la majorité, Ensemble !, remporte 38,6% des votes et obtient 245 sièges; le parti NUPES (Nouvelle Union Populaire écologique et sociale - coalition de partis politiques de la gauche française) obtient 31,6% des voix et 131 sièges; le Rassemblement National (RN) 17,3% des votes et 89 sièges; Les Républicains (LR) obtiennent 7% des voix et 31 sièges. Une cinquantaine d'autres sièges sont répartis entre d'autres partis.

 



Source : batirama.com / Emilie Wood / Photo : Amélie de Montchalin avait défendu la cohérence de son ministère lors d'une émission F2 le 3 juin © Capture d'écran émission Télématin F2

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
La Maçonnerie et la RE2020

Produits



Votre avis compte

Comptez vous mettre en place des mesures pour réduire votre consommation énergétique ? (17 votants)
Oui, c'est une urgence.
Non, on en fait déjà assez.
 

Articles

Agenda

Boutique