Cogetherm, des volcans jusqu’aux blocs isolants pour une construction écoresponsable

Cogetherm, des volcans jusqu’aux blocs isolants pour une construction écoresponsable

C’est la pierre ponce, une roche volcanique, qui est à l’origine des blocs isolants Cogetherm®. L’entreprise Cogebloc, basée à Dunkerque, fournit de nombreuses entreprises dans le nord et l’ouest de la France.



"Pour toute entreprise, il faut des recettes", indique Eric Agnostini, directeur de l’entreprise familiale Cogebloc. Et la recette des blocs isolants en pierre ponce Cogetherm®, qui a été brevetée il y a maintenant 20 ans, est unique. En effet Cogetherm® est le tout premier bloc isolant qui est fabriqué avec pour matière première de la pierre ponce, une lave volcanique qui a la particularité d’être projetée des volcans sous la forme naturelle de granulats, enfermant de l’air en se refroidissant. Un matériau naturellement isolant en plus d’être écologique car géo-sourcé et renouvelable – tant qu’il y aura des volcans sur terre !

 

Aujourd’hui, le produit est fabriqué par l’entreprise Cogebloc, ainsi que par cinq autres entreprises indépendantes qui exploitent le brevet Cogetherm®.

 

 

Depuis la Grèce…

 

 

La pierre ponce utilisée pour les blocs Cogetherm® vient de Grèce. Elle constitue 92 % des blocs Cogetherm®. Si la matière première vient pour l’heure d’un volcan actuellement endormi, rien n’empêcherait l’entreprise d’utiliser de la pierre ponce issue de volcans actifs dans le futur.

 

En Europe, les volcans Vésure en Italie et Eyjafjallajökull en Islande, sont toujours actifs. Le volcan Islandais n’est d’ailleurs pour le moment pas du tout exploité et représente un potentiel de 60 millions de tonnes de pierre ponce. Le renouvellement de la matière première est donc garanti pour de très nombreuses années à venir.

 

 

Une fabrication écologique… ultra rapide

 

 

La matière première est tout d’abord mélangée avec un liant composé de ciment et de laitier (issu du recyclage), ainsi que de l’eau principalement pluviale. Sachant que la pierre ponce, constituée de 70 % de silice, a un taux d’absorption très faible et n’utilise que très peu d’eau (Pour un 1m3, 60 litres contre 120 litres d’eau pour la fabrication de terre cuite, 240 litres pour la fabrication de béton). Le tout est passé au malaxeur avant d’aller remplir le moule où les blocs sont pressés et vibrés. Ensuite, il suffit de poser les blocs sur des racks de séchage à l’air libre, sans cuisson, étuvage ni séchage. Ils peuvent déjà être palettisés au bout de 24 heures et commercialisés au bout de 14 jours.

 

En termes d’énergie grise, les blocs Cogetherm® sont également très performant, utilisant seulement 60 kW/m3 contre 254 kW/m3 pour la terre cuite et 179 kW/m3 pour le béton cellulaire.

 

A savoir également, les déchets de chantier sont réutilisables en sous-couche de route et en complément d’isolant en sous dalle.

 

 

Spécificités du bloc

 

 

 

Les blocs Cogetherm® disposent d’un côté male et d’un côté femelle et de meilleurs résultats sont obtenus avec une pose maçonnée avec mortier isolant de pierre ponce et gabarit de pose par rapport à une pose collée. Afin de supprimer les ponts thermiques, phoniques et améliorer l’étanchéité à l’air, il est également conseillé de remplir les joints verticaux lors de la mise en œuvre. Pour cela, les joints verticaux doivent être rempli avec le mortier isolant en pierre ponce.

 

Un enduit standard peut être utilisé et il n’y a pas besoin d’enduit d’étanchéité à l’air, contrairement à la terre cuite et aux autres produits collés.

 

La réalisation de 6 logements sociaux à Grand Quevilly en Normandie.

 

 

Qualités du Cogetherm®

 

Perspective 28 logements à Croix (59), projet en cours, livraison 2022. © Blaq architecte, Jean-Luc Leclerq

 

Réalisation de l'arrondi, réalisation à Croix (59), Blaq architecte, livraison prévue en 2022.

 

Avec Cogetherm®, on gagne l’équivalent de 5 cm d’isolant. Le mur reste sec et sain, il n’y a pas de remontée par capillarité, et les ponts thermiques sont supprimés. En été, une différence de 5°C à 6°C est constatée entre l’intérieur et l’extérieur, encore plus sur les blocs plus épais. Le rendement est équivalant aux poses collées sans les inconvénients de fissurations des murs.

 

Cogetherm® garantie également une résistance thermique de 1,65m2 K/W (65% plus efficace que la terre cuite) et la résistance au feu maximale du marché (REI 240). 

 

 

Avant tout, une histoire de famille

 

 

Tandis qu’Eric Agnostini et son père Philippe ont travaillé pendant 3 ans afin de créer le brevet de ce produit dans le début des années 2000, aujourd’hui c’est avec sa fille Charlotte Agostini, qui a rejoint l’entreprise familiale en 2020, qu’il travaille à de nouvelles réalisations. Si cette dernière avait dans un premier temps travaillé en tant que cheffe en cuisine, elle se prend de passion pour le milieu, du labo au chantier. C’est fièrement qu’elle représente aujourd’hui la 3ème génération de l’entreprise familiale.

 

Logements individuels, tertiaires, agricoles, les réalisations Cogebloc Cogetherm® se multiplient. "Le taux d’absorption est très intéressant pour un air sec et sain, ce qui est un avantage pour les écoles, les établissements de santé, les bureaux… Nous sommes même en mesure de fabriquer des entrepôts agricoles qui ne nécessitent pas de ventilation, notamment pour entreposer des pommes de terre. Dans ce cas là nous utilisons des blocs plus épais afin d’éviter la germination," précise Charlotte Agostini.

 

Puis elle évoque avec fierté un projet qui a tenu particulièrement à cœur à l’entreprise, la réalisation de l’éco quartier du grand large à Dunkerque par l’architecte Nicolas Michelin Associés en 2008.  Mesuré par un bureau de contrôle, le résultat surprenant obtenu est d’une consommation annuelle de 60kW/m2/an. Des résultats de bon augure pour les réalisations futures de l’entreprise.

 


L'éco quartier du grand large à Dunkerque en cours de construction.

 



Source : batirama.com / Emilie Wood

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
Hors-série BATIMAT

Produits



Votre avis compte

Selon vous, les entreprises sont-elles suffisamment aidées face à la situation énergétique? (46 votants)
Oui
Non
 

Articles

Agenda

Boutique

L'arbre en milieu urbain


Plaques de plâtre avec ou sans isolation