La tiny house, ou petite maison en bois déplaçable et constituant un habitat léger

La construction de lieux de vie réduits et mobile est devenu un marché conséquent. © Quadrapol

La tiny house est au monde de la construction ce que le vegan est à la nourriture : 2 modes, portées par les réseaux sociaux et venues des USA. La transposition au marché français oblige à adapter les produits.  




La tiny house, tiny pour "minuscule", est au monde de la construction ce que le vegan est à la nourriture : deux grandes modes venues tout droit des USA et portées par les réseaux sociaux. Et dans les deux cas, la transposition au marché français oblige à adapter le discours et les produits.

 

 

 

En France, à la différence des USA, les habitations courantes sont déjà très réduites. De sorte que la tendance tiny house ne s’oppose pas de façon militante à un état de fait. En revanche, l’idée de la mobilité du logement est bien moins ancrée chez nous qu’Outre-Atlantique, même si l’Europe dispose d’un grand marché du mobil-home, notamment centré autour des Pays-Bas, avec son recours aux contreplaqués légers de peuplier de Garnica.

 

L’idée d’origine de la tiny house, frugale, demande à être confrontée à la réalité française de constructions qui sont souvent un passe-temps, un appoint, un mode de vie supplémentaire. C’est comme aller au travail à vélo avec un SUB dans le garage. Difficile d’identifier la constitution de nouvelles populations nomades en France.  © Quadrapol

 

 

L’atout de l’approche tiny house est l’autoconstruction, ou du moins la création d’un habitacle conforme aux souhaits propres, dans un cadre financier et immobilier qui ouvre de nouvelles possibilités. Pas de permis de construire en principe pour des lieux de vie de moins de 20 m2, ni trop de réglementations concernant la fabrication et l'usage de ces habitations légères en bois.

 

 

Un nouveau marché qui reste opaque

Les tiny house ont suscité un mouvement qui gère un site et des réseaux dédiés, ainsi qu’une carte impressionnante situant les nombreux acteurs proposant des habitacles finis ou en auto-constructions. Parmi les acteurs cités, la "Tiny House", près du Mont-Saint-Michel, qui se revendique le premier acteur historique français et produit une moyenne de deux tiny house mensuelles.

 

Minimaliste, certes, la tiny house, mais sans renier au confort, à l'autonomie et à l'écologie . © Quadrapol

 

Avec une agence établie à Avignon, mais produisant près de Cracovie avec bureau d’études et chef de projets, Quadrapol, qui a démarré dans la tiny house en 2014, revendique 37 % de part de marché, et ce sur un marché français en progression de 30 % par an.

 

 

 

Construction bois

Chez Quadrapol, les micromaisons sont intégralement fabriquées près de Cracovie, en Pologne, dans un atelier spécialisé où les maisons sont montées en ossature bois sur le châssis d’une remorque. L’ossature est en KVH, répondant donc aux normes de cette marque afin de garantir un maximum de stabilité.

 

Pour l’aménagement intérieur, Quadrapol privilégie également le bois et propose une large palette de choix. © Quadrapol

 

 

Les isolants sont de Steico (qui d’autre ? Étant donné que le spécialiste de l’isolation en fibre de bois est bien installé en Pologne). Quadrapol recourt à des panneaux OSB de 15 mm, au pare-pluie Delta de Doerken. Le bardage est en frêne thermochauffé ou Red cedar et à l’intérieur, les lambris sont en épicéa.

 

 

L’archétype de l’autonomie

La véritable valeur ajoutée de Quadrapol réside dans l’autonomie énergétique et l’autonomie en eau. Des panneaux photovoltaïques assurent le courant électrique, tandis que l’eau pluviale collectée par une gouttière du petit toit est utilisée, mais pas pour les toilettes, qui sont sèches. En quelque sorte, les micromaisons de Quadrapol poursuivent le rêve de la maison autonome.

 

Dans la tiny house de Quadrapol, les toilettes sont sèches. © Quadrapol

 

 

Le système autonome Quadrapol Energie x Victron est alimenté par trois, voire six, panneaux photovoltaïques de 330 W. De quoi assurer l’éclairage, la VMC, le réfrigérateur, la machine à laver basse consommation. Il existe cependant une prise de raccordement EDF ou pour le générateur.

Le chauffage est assuré par un poêle à bois, à granulé ou à gaz. Quant à la cuisinière, le four et le chauffe-eau, ils fonctionnent au gaz. La douche, l’évier et le lave-linge, c'est 16 litres par jour et par personne, ce qui demeure frugal. En fait, les tiny house de Quadrapol devraient se louer pour faire des cures de sobriété durant les vacances.

 

 

 

Des vertus en devenir

À ceux qui reprochent la fabrication polonaise, l’entreprise répond que, justement, tout a été réuni là-bas, de la conception à la fabrication complète, pour s’assurer de la meilleure qualité. L’acheminement des remorques de Cracovie vers la France se fait par tractage (les tiny house sont conçues pour rouler loin et longtemps) et par camion quand le poids dépasse 3,5 t.

Ce sont toujours ces options de lancement d’une activité en développement, qui peuvent se transformer en démarche plus vertueuses quand le marché suit. Demain, Quadrapol proposera sans doute des mobil-homes écolos roulant à l’hydrogène vert. Pour l’instant, Quadrapol plante 33 arbres à chaque vente et remet le brevet à l’acheteur.

 

Source : batirama.com / Jonas Tophoven

L'auteur de cet article

photo auteur Jonas TOPHOVEN
Jonas Tophoven est journaliste de la presse professionnelle de la construction et du bois en France et en Allemagne depuis 30 ans. Le thème qui lui tient particulièrement à cœur est la réduction drastique des émissions de GES dans la construction, première émettrice humaine du monde devant l'agriculture, avec un impact renforcé en France. Il a d'abord travaillé pendant 12 ans sur la construction sèche, puis depuis 15 ans sur la construction bois préfabriquée et il collabore depuis 10 ans à la programmation des quelque 150 conférences annuelles du Forum Bois Construction, congrès des acteurs de la construction biosourcée.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (158 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
PRB COL TERRASSE HP

Filtre compact easyCompact

SLIDE