Etanchéité à l'air : les clés de la réussite

Etanchéité à l'air : les clés de la réussite

Pour garantir une bonne étanchéité à l’air, le Bureau de Contrôle Dekra Industrial insiste sur 3 points clés : bien concevoir, bien sélectionner produits et systèmes, sans oublier de soigner la mise en œuvre.






 

Dés le lancement du label BBC, Dekra Industrial a organisé un service de mesure de l'étanchéité à l'air des bâtiments pour ses clients Maîtres d'Ouvrage. Fort de 5 ans d'exercice, il a présenté son retour d'expérience le 6 juin dernier, lors du salon BATIenergie, Porte de Versailles à Paris.

 

Premier enseignement, une bonne étanchéité à l'air en construction neuve, ce n'est pas sorcier, selon Dekra. Second enseignement, les défauts constatés relèvent de trois causes principales : une mauvaise conception du bâtiment, un choix de produits inadaptés et une mise en œuvre insuffisamment soigneuse.

 

Réfléchir dès la conception

 

Selon Dekra, il faut penser à l’étanchéité à l’air avant même de se lancer dans la construction. Ce n'est pas difficile, mais les détails à régler sont nombreux et vont à l'encontre de bien des habitudes sur chantier.

 

Premièrement, réduire autant que possible les occasions de fuite en minimisant le nombre de traversées de l'enveloppe par les divers réseaux et trappes. Par exemple, dit Dekra, en maison individuelle, il vaut mieux installer le tableau électrique dans le volume chauffé plutôt que dans le garage.

 

Dans le premier cas, seul le branchement Edf traverse l'enveloppe : il n’y a donc qu’une seule étanchéité à réaliser. Dans le second cas, chacun des départs issu du tableau traverse l'enveloppe : autant d'étanchéités que de départs.

 

Autre exemple, plutôt en collectif, si plusieurs gaines traversent l'enveloppe au même endroit, il faut les écarter suffisamment pour qu'une bonne étanchéité à l'air puisse être obtenue pour chacune.

 

Si elles sont juxtaposées, ce qui est l'usage pour réduire l'emprise au sol et économiser des m² vendables ou louables, il ne sera pas possible ou du moins très difficile d'étancher correctement entre elles.

 

Produits : faire le bon choix

 

Côté produits, Dekra appelle à une révolution culturelle dans leur détermination : le choix d'un produit monté en façade doit systématiquement prendre en compte son étanchéité à l'air.

 

Les fenêtres coulissantes traditionnelles avec des joints à balai sont, par nature, non-étanches à l'air. Il faut passer au coulissant-battant ou coulissant à frappe, plus chers pour l'instant, mais parfaitement étanches à l'air aussi bien à la jonction entre deux panneaux coulissants qu'entre les panneaux coulissants et les dormants.

 

Les coffres de volets roulants bénéficient désormais d'un classement « C » en 4 classes C1 à C4 : les coffres C1 ne sont pas étanches à l'air, les coffres C2 à C4 le sont. Les trappes doivent être munies de joints et d'un système de verrouillage qui, en position de fermeture, comprime les joints.

 

Les simples trappes posées et tenant par leur propre poids ne conviennent plus. Les pots d'encastrement pour interrupteurs et prises électriques doivent être conçus pour l'étanchéité à l'air : avec des joints entourant la pénétration des conduits électriques dans le boîtier, etc.

 

Soigner la mise en œuvre

 

Une bonne partie des défauts d'étanchéité à l'air du bâti apparaissent lors de la mise en œuvre. Les points critiques sont les liaisons entre dormants et maçonnerie, entre murs et dalles de sol ou de plafond, entre parois et coffres de volets roulants, entre parois et traversées, etc.

 

Selon Dekra, il faut prêter une attention particulière aux liaisons entre parois de natures différentes, par exemple, dans une construction bois, entre les parois en ossature bois ou en panneaux de bois plein et la dalle de béton du RDC.

 

Les deux matières bois et béton se dilatent différemment : les étanchéités doivent demeurer souples dans le temps pour absorber ces mouvements. Il vaut mieux poser un primaire d'accrochage sur la dalle pour coller le pare-vapeur, sinon, il ne tient pas.

 

D'une manière générale, tous les ouvrages d'étanchéité à l'air doivent être réalisés avec beaucoup de soin. Et, souligne Dekra, l'étanchéité à l'air n'empêche pas de respecter les autres réglementations, notamment acoustique et anti-incendie.

 

En collectif, surtout, il faut s'assurer auprès du Bureau de Contrôle de l'opération que les produits mis en oeuvre pour l'étanchéité à l'air ne posent pas de problème de propagation des bruits ou du feu.

 

Définir les responsabilités

 

Les tests de vérification d'étanchéité ont lieu à deux moments : durant le chantier et à la livraison du bâtiment. Dekra recommande instamment que le premier test se déroule avant mise en place des doublages intérieurs. Sinon, on constate d'éventuels défauts d'étanchéité, mais leur origine est difficile à déterminer, à moins de démonter les doublages.

 

Enfin, la responsabilité des différentes étanchéités à l'air doit être clairement affectée aux différents intervenants : plaquiste, chauffagiste, plombier, électricien, entreprise de gros-œuvre... Une répartition claire favorise l'obtention d'une bonne étanchéité et, si des défauts apparaissent, il est plus simple de comprendre quel intervenant doit les rectifier.

 

Source : batirama.com / Pascal Poggi

 

Légende photo : sur les parois, le gros de l'étanchéité à l'air est assuré par des membranes. La liaison entre 2 lais et entre la membrane et le gros-oeuvre ou les menuiseries, doit être particulièrement soignéeP.P)

 

A lire avant de se lancer

 

Selon Dekra, pour les entreprises, rien ne remplace vraiment l'expérience. Mais le Bureau de Contrôle recommande tout de même, avant de se lancer, la lecture attentive de cinq brochures sur l'étanchéité à l'air, écrites et illustrées par le CT (Centre Technique) de Lyon et librement disponibles en téléchargement sur le site rt-batiment.fr, dans la rubrique étanchéité à l'air. ( http://www.rt-batiment.fr/batiments-neufs/etancheite-a-lair-du-batiment/letancheite-a-lair-du-batiment.html)

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (95 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Maisons et bâtiments à ossature bois