SAYENS signe un contrat de licence avec la start-up METABSORBER

SAYENS signe un contrat de licence avec la start-up METABSORBER

Société d’Accélération du Transfert de Technologie, la SATT SAYENS annonce la signature d’un contrat de licence avec la start-up METABSORBER spécialisée en ingénierie des métamatériaux appliqué au traitement acoustique






Transformer tous les matériaux en absorbants acoustiques


Jeune start-up bisontine créée en 2020, METABSORBER commercialise un concept innovant de contrôle des ondes sonores et de réduction du bruit grâce au design. Invention brevetée issue de l’Institut FEMTO-ST (CNRS/Université de Franche-Comté/École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques/Université de technologie de Belfort Montbéliard) à Besançon, elle permet de transformer n’importe quel matériau en absorbant sonore grâce au design et à l’ingénierie des métamatériaux acoustiques.

 


« Les nuisances sonores envahissent notre quotidien. Le coût de leur impact sur notre santé est estimé à 57 milliards d’euros par an, rien qu’en France. C’est pour répondre à cet enjeu de santé publique que nous avons créé METABSORBER » explique Dr. Aliyasin El Ayouch, co-fondateur et CEO de la société.

 

 

La capacité inédite de METABSORBER à dépasser les limites des matériaux conventionnels, est applicable à tous les objets qui nous entourent et à de nombreux secteurs comme le bâtiment (traitement acoustique des espaces de vie, bureaux et open-space…), les transports (isolation de moteurs, d’habitacle, insonorisation du système d’échappement…), ou encore l’industrie (confinement de machines bruyantes…).


« Jusqu’à présent, pour traiter un lieu phoniquement, nous utilisions des matériaux qui absorbent le bruit comme la laine de roche ou la mousse. Avec notre technologie, il est possible de réduire l’épaisseur de l’absorbant et de moduler les performances d’absorption du bruit » ajoute le Dr. Aliyasin El Ayouch.


Une technologie innovante 100% bisontine issue de la recherche publique


Technologie de rupture qui promet d’apporter du confort sonore à nos quotidiens, elle a été mise au point par l’équipe du Pr. Abdelkrim Khelif, Directeur de recherche CNRS à l’Institut FEMTO-ST.


Son origine est étroitement liée à l’arrivée du Tramway dans la Ville de Besançon, dont les travaux de construction ont constitué une source de nuisances sonores pour les habitants. Face à cette problématique, l’ancienne Région Franche-Comté avait alors soutenu les travaux de recherche sur le sujet au travers d’une thèse réalisée par Aliyasin El Ayouch, alors chercheur-doctorant, sous la direction du Pr. Abdelkrim Khelif. Par la suite, un programme de pré-maturation avec le CNRS avait permis de déterminer les verrous techniques à lever pour la mise en oeuvre du projet.


La SATT SAYENS a ensuite accompagné l’équipe de recherche dans la valorisation technologique de ses travaux de recherche au travers d’un programme de maturation dédié, de la protection des résultats jusqu’à leur transfert à la spin-off créée à cet effet. Baptisée METABSORBER et accompagnée en parallèle par l’incubateur régional DECA-BFC, la start-up est portée par Aliyasin El Ayouch aux côtés du Dr. Mahmoud Addouche, Maître de conférences au sein de l’Université de Franche-Comté, et conseiller scientifique de la start-up.


« Véritable travail collaboratif au niveau régional, METABSORBER met en lumière l’excellence scientifique de la recherche publique en matière d’innovation technologique. Promise à de belles perspectives de développement, nous restons à ses côtés pour lui apporter le support en matière de valorisation dont elle peut avoir besoin pour son évolution » souligne Catherine Guillemin, Présidente de SAYENS.

 


A l’heure actuelle, METABSORBER met en oeuvre la technologie dans le secteur du bâtiment, notamment auprès d’écoles de la Métropole du Grand Besançon, pour fournir un mobilier acoustique (tables, séparateurs de classes) aux classes et cantines scolaires. Pour l’avenir, la start-up a pour objectif de développer des solutions pour le secteur de l’industrie et du transport où les exigences techniques sont un vrai challenge (aéronautique, ferroviaire automobile, design attrayant, isolation phonique respectueuse de la santé et de l’environnement…).

Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (385 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique