Activité partielle, primes à l’embauche, ce qui change…

Activité partielle, primes à l’embauche, ce qui change…

La fin de l’année apporte toujours son lot de nouvelles ! 2020 n’a pas manqué à la tradition avec un Journal Officiel du 31 décembre de 1366 pages (!!!). Voici un mini résumé...





Attention, l’allocation d’activité partielle va changer à compter du 1er février 2021…

 

  • Jusqu'au 31 janvier 2021 : le reste à charge pour les entreprises reste en janvier 2021 de 15% 

 

  • A compter du 1er février 2021 et jusqu’au 31 mars 2021 et en l’absence d’accord d’activité partielle de longue durée, les entreprises en manque d’activité pourront continuer à bénéficier de l’activité partielle avec un reste à charge qui s’élèvera à 40%

 

Primes à l’embauche

 

Le Ministère du travail a annoncé la volonté de prolonger au-delà du 31 janvier des primes à l’embauche des moins de 26 ans et des aides pour les contrats d’alternance.

 

Rappelons qu'une aide de 4 000 € maximum est instaurée pour l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans. Le contrat doit être un CDD d'une durée de 3 mois minimum ou un CDI. La rémunération du jeune salarié doit être inférieure ou égale à 2 fois le Smic. Chaque recrutement qui remplit les conditions requises donne droit à cette aide

 

Chèques cadeaux

 

Le plafond des chèques cadeaux pour 2020 double et passe de 171 euros à 342 euros (jusqu’au 31 janvier 2021). Rappelons qu’un employeur peut décider d’offrir des bons d’achat et des cadeaux à ses salariés lors d’évènements particuliers (Noel, mariage, départ à la retraite, naissance...) s’il n’existe pas de comité social et économique au sein de l’entreprise

 

Le fait d’offrir des cadeaux ou bons d’achat à ses salariés est une faculté qui s’offre à l’employeur et ne doit en aucun cas être une obligation relevant d’une convention ou d’un accord collectif, d’une disposition du contrat de travail, d’un usage ou d’un engagement unilatéral de l’employeur.


Lorsque l’employeur choisit d'allouer à ses salariés des bons d'achat tous doivent en bénéficier (pas de discrimination)


Source : batirama.com/ F. Taquet

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (599 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation